U.R.S.S. et Europe de l'Est


ANDROPOV IOURI VLADIMIROVITCH (1914-1984)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 323 mots

Homme politique soviétique né le 15 juin 1914 à Nagoutskaia (province de Stavropol, Russie), mort le 9 février 1984, à Moscou. Fils d'un ouvrier des chemins de fer, Iouri Andropov travaille d'abord en tant que télégraphiste, projectionniste et batelier sur la Volga avant de suivre des études techniques, puis de s'inscrire à l'université de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-vladimirovitch-andropov/#i_0

ANTONOV-OVSEÏENKO VLADIMIR ALEXANDROVITCH (1884-1938)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 424 mots

Fils d'officier, Antonov-Ovseïenko entre à l'école des cadets de Voroneje. Il quitte l'armée, adhère dès 1901 au mouvement révolutionnaire et se rapproche des mencheviks en 1903. Lors de la révolution de 1905, il est l'un des experts militaires de la social-démocratie russe. Il essaye de soulever deux régiments d'infanterie en Pologne , mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-alexandrovitch-antonov-ovseienko/#i_0

ARDZINBA VLADISLAV (1945-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 254 mots

Homme politique abkhaze, Vladislav Ardzinba fut le premier président (1994-2005) de la république autonome autoproclamée d' Abkhazie . Né le 14 mai 1945 à Eshera, dans la République socialiste soviétique autonome d'Abkhazie, intégrée à la Géorgie , Vladislav Grigoriévitch Ardzinba étudie l'histoire de 1962 à 1966 à l'Institut pédagogique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladislav-ardzinba/#i_0

BABI YAR

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

Le grand ravin de Babi Yar, situé à la limite septentrionale de la ville de Kiev , en Ukraine , servit de charnier pour des victimes principalement juives que des groupes de S.S. allemands tuèrent entre 1941 et 1943. Après un premier massacre de Juifs à Babi Yar, le lieu continua de servir pour l'exécution de prisonniers de guerre soviétiques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/babi-yar/#i_0

BACILEK KAROL (1896-1974)

  • Écrit par 
  • Ilios YANNAKAKIS
  •  • 648 mots

Le nom de Karol Bacilek est étroitement lié à la période la plus sombre de l'histoire tchécoslovaque de l'après-guerre : les « procès » politiques des années 1950. Surnommé le Beria tchécoslovaque, Bacilek a été un des principaux organisateurs des procès contre Slansky et d'autres éminents dirigeants communistes et contre certains hauts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-bacilek/#i_0

BERIA LAVRENTI PAVLOVITCH (1899-1953)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 279 mots

Tout-puissant chef de la police soviétique, Lavrenti Pavlovitch Beria a été pendant de longues années le bras droit de Staline . Né en Géorgie dans une famille de paysans, Beria adhère au Parti communiste en 1917 à Bakou, où il obtient son diplôme d'architecte en 1919. En 1921, il entre dans la Tchéka qui devient Guépéou l'année suivante et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lavrenti-pavlovitch-beria/#i_0

BIERUT BOŁESŁAW (1892-1956)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 586 mots

Né dans un village proche de Lublin dans la partie de la Pologne rattachée à la Russie, Bierut prend part à une grève d'écoliers dirigée contre les occupants et il est chassé de l'établissement. Après avoir exercé divers métiers, il devient imprimeur, milite dans des associations coopératives, mais aussi dans un cercle révolutionnaire clandestin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boleslaw-bierut/#i_0

BLÜCHER VASSILI KONSTANTINOVITCH (1890-1938)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 792 mots

Issu d'un milieu de paysans, Blücher, qui exerce de multiples petits métiers, est emprisonné de 1910 à 1913, vraisemblablement pour incitation à la grève. La Grande Guerre en fait un officier mobilisé dans l'armée du front sud-ouest. Hospitalisé entre 1915 et 1916, il reprend bientôt du service comme volontaire et commande un détachement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-konstantinovitch-blucher/#i_0

BONNER ELENA GEORGIEVNA (1923-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 466 mots

Dissidente soviétique et militante des droits de l'homme , Elena Bonner était une figure respectée de la lutte pour le respect des droits humains en Union soviétique et en Russie. Cofondatrice, en 1976, du groupe Helsinki de Moscou , le plus ancien mouvement de défense des droits de l'homme de Russie, elle était l'épouse du physicien dissident […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elena-georgievna-bonner/#i_0

BORODINE MIKHAÏL MARKOVITCH GROUZENBERG dit (1884-1951)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 303 mots

Principal agent du Komintern en Chine dans les années vingt, Borodine joua un rôle important dans la réorganisation du Guomindang et dans l'application de la politique de la IIIe Internationale en Chine. Borodine avait rejoint les rangs du Parti social-démocrate russe (bolchevik) en 1903. Arrêté et exilé en 1906, il émigra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/borodine/#i_0

BOUKHARINE NICOLAS IVANOVITCH (1888-1938)

  • Écrit par 
  • Pierre FRANK
  •  • 1 681 mots
  •  • 1 média

Le plus jeune des six principaux dirigeants bolcheviques mentionnés par Lénine dans son « Testament », Boukharine « n'est pas seulement un théoricien des plus marquants et de très haute valeur ; il jouit à bon droit de l'affection du parti tout entier. Cependant, ses vues théoriques ne peuvent qu'avec la plus grande réserve être tenues pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-ivanovitch-boukharine/#i_0

BOULGANINE NIKOLAÏ ALEXANDROVITCH (1895-1975)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 348 mots
  •  • 1 média

Maréchal de l'U.R.S.S., Boulganine fut président du Conseil des ministres de l'Union soviétique de 1955 à 1958. Fils d'un employé de bureau de Nijni-Novgorod, Boulganine adhère au Parti bolchevik en 1917. De 1918 à 1922, il travaille dans la Tcheka, puis il est affecté jusqu'en 1927 au Conseil supérieur de l'Économie nationale. Son ascension […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-alexandrovitch-boulganine/#i_0

BREJNEV LEONID ILITCH (1906-1982)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 726 mots
  •  • 1 média

Né en Ukraine dans une famille d'ouvriers, Leonid Brejnev entre au Komsomol en 1923 et au P.C.U.S. (Parti communiste de l'Union soviétique) en 1931. Après avoir obtenu en 1935 son diplôme d'ingénieur métallurgiste, il devient permanent du parti en 1937 et travaille en Ukraine sous la direction de Khrouchtchev. En 1938, il est, comme secrétaire du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonid-ilitch-brejnev/#i_0

CEAUṢESCU NICOLAE (1918-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 658 mots
  •  • 1 média

Né à Scornicesti (département de l'Olt) dans une famille de paysans, Nicolae Ceauşescu devient apprenti cordonnier à Bucarest et milite bientôt dans un comité antifasciste. En 1933, il est arrêté pour avoir incité à la grève. Cette même année, il adhère à l'Union de la jeunesse communiste et devient secrétaire des comités régionaux de ce mouvement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolae-ceausescu/#i_0

ČERNÍK OLDŘICH (1921-1994)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 899 mots
  •  • 1 média

Fils de mineur de la région d'Ostrava, Oldřich Černík est ouvrier métallurgiste de 1937 à 1949. Il s'intègre alors dans l'appareil du Parti communiste — dont il est membre depuis 1945 — et dans celui de l'État de sa région, la Moravie du Nord ; à partir de 1954, il préside le conseil régional de celle-ci. Les remous politiques, économiques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oldrich-cernik/#i_0

COLLECTIVISATION EN U.R.S.S.

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 309 mots

La collectivisation des terres en U.R.S.S., après un premier essai infructueux qui proposait aux paysans une entrée volontaire dans les kolkhoz, ne prit effet qu'en octobre 1929, mais alors sous une forme autoritaire. Cette collectivisation fait suite à l'échec de la N.E.P. qui avait pour but de préserver l'alliance entre les ouvriers et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collectivisation-en-u-r-s-s/#i_0

COMMUNISME - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 662 mots

Le terme communisme et les doctrines qui lui sont attachées furent au xxe siècle principalement associés à une histoire, celle de l'U.R.S.S. et du mouvement communiste international. Le siècle du communisme ainsi compris ne peut s'analyser indépendamment du rôle joué par l'U.R.S.S. Bénéficiant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-vue-d-ensemble/#i_0

CONSEILS RÉPUBLIQUE DES (1919)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 750 mots
  •  • 1 média

On appelle ainsi l'éphémère république soviétique que connaît la Hongrie d'avril à juillet 1919. Comme en Russie, la révolution bolchevique hongroise est précédée d'une révolution bourgeoise et démocratique qui se substitue à l'Ancien Régime. À Budapest , la révolution du 31 octobre 1918, dirigée par un aristocrate libéral et francophile, le comte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-des-conseils/#i_0

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 492 mots
  •  • 11 médias

Le terme démocratie populaire a été utilisé par les partis communistes pour qualifier les nouveaux régimes politiques apparus, après la Seconde Guerre mondiale , soit en Europe centrale et orientale (Pologne, Tchécoslovaquie , Yougoslavie , Albanie , puis Bulgarie , Roumanie , Hongrie , Allemagne de l'Est), soit en Asie (Corée, Vietnam du Nord, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_0

DÉSTALINISATION

  • Écrit par 
  • Ilios YANNAKAKIS
  •  • 1 396 mots
  •  • 3 médias

La période qui suit le XXe congrès du P.C.U.S. (févr. 1956) est habituellement désignée comme étant celle de la « déstalinisation ». Dans le vocabulaire politique occidental, hormis le vocabulaire communiste, le terme de déstalinisation est usuellement opposé à celui de « stalinisme ». En réalité, ce terme ne traduit que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/destalinisation/#i_0

DIMITROV GEORGI (1882-1949)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 878 mots

Ouvrier typographe, Georges Dimitrov milite très jeune au sein du mouvement syndical et adhère à vingt ans au Parti social-démocrate bulgare. Un an plus tard, il participe à la fondation du Parti social-démocrate « étroit », qui adopte les idées léninistes en matière d'organisation et rejette en bloc la stratégie réformiste. À partir de 1909, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgi-dimitrov/#i_0

DOUDAEV DJOKHAR (1944-1996)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 686 mots

Père de l'indépendance de la Tchétchénie en 1991, celui qui se faisait appeler le « loup tchétchène » n'aura pas assisté à la débâcle de l'armée russe, ni à la signature d'un accord de paix à l'automne de 1996. Le destin de Djokhar Doudaev se confond avec la tragédie de son peuple. Accusés d'avoir collaboré avec l'occupant nazi, plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djokhar-doudaev/#i_0

DUBČEK ALEXANDRE (1921-1992)

  • Écrit par 
  • Jacques RUPNIK
  • , Universalis
  •  • 1 335 mots
  •  • 1 média

Le dirigeant communiste slovaque Alexander Dubček restera dans l'histoire comme l'homme symbole du Printemps de Prague en 1968, une des rares tentatives effectuées dans les démocraties populaires pour se démarquer de la rigueur du système soviétique. Tout en donnant des gages de fidélité à Moscou , il considère que le « socialisme à visage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-dubcek/#i_0

ÉCHEC DE L'INSURRECTION HONGROISE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 245 mots
  •  • 1 média

Le 4 novembre 1956, huit divisions soviétiques, appuyées par l'aviation, prenaient d'assaut Budapest et d'autres villes hongroises, pour réprimer le mouvement des insurgés qui, depuis le début du mois d'octobre, réclamaient l'organisation d'élections libres. Le 23 octobre déjà, les forces de l'ordre hongroises avaient tiré sur une manifestation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echec-de-l-insurrection-hongroise/#i_0

ÉCLATEMENT DE L'U.R.S.S.

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

L'Union des républiques socialistes soviétiques, née en décembre 1922 afin d'unir les diverses composantes de l'ancienne Russie tsariste dans une communauté de destin issue de la révolution d'Octobre 1917, disparaît de la scène internationale en décembre 1991, au terme d'un processus de désagrégation qui n'a duré que quelques mois. À l'origine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclatement-de-l-u-r-s-s/#i_0

ELTSINE BORIS (1931-2007)

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 872 mots

Boris Eltsine, premier président de la fédération de Russie, a joué un rôle majeur dans les mutations postsoviétiques, rôle diversement évalué dans son pays. Né le 1er février 1931 dans le district de Sverdlovsk, il présente le profil typique de sa génération : un père paysan devenu ouvrier, la survie quotidienne difficile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-eltsine/#i_0

GERMANO-SOVIÉTIQUE PACTE (1939)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 583 mots
  •  • 1 média

Les raisons d'être du pacte de non-agression conclu le 23 août 1939 entre l'Allemagne et l'U.R.S.S. prêtent à discussion. Les archives allemandes saisies après la guerre permettent de reconstituer les faits et de comprendre les visées de Hitler. Celles de Staline sont d'autant plus difficiles à définir qu'il mène parallèlement une négociation avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacte-germano-sovietique/#i_0

GERÖ ERNÖ (1898-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre KENDE
  •  • 1 488 mots

Né et mort à Budapest , Ernö Gerö (de son vrai nom, Singer) fut un représentant typique de la seconde génération du Komintern, celle qui est venue aux affaires après l'éviction des chefs historiques du bolchevisme première manière. Son nom est toutefois associé, avant tout, à l'insurrection populaire hongroise de 1956 qu'il est censé avoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erno-gero/#i_0

GHEORGHIU-DEJ GHEORGHE (1901-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 426 mots

Homme d'État roumain, né le 8 novembre 1901 à Bârlad (Moldavie), mort le 19 mars 1965 à Bucarest (Roumanie). Rallié à la cause révolutionnaire aux lendemains de la Première Guerre mondiale, Gheorghe Gheorghiu-Dej adhère en 1930 au Parti communiste roumain, alors dans la clandestinité. Cheminot, il est condamné à une peine de douze années de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gheorghe-gheorghiu-dej/#i_0

GOMUŁKA WŁADYSŁAW (1905-1982)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 766 mots
  •  • 1 média

Né à Krosno (Galicie), Gomułka est élevé dans la tradition socialiste et adhère à seize ans à l'organisation de jeunesse du Parti socialiste polonais. En 1926, il entre au Parti communiste et se signale par ses qualités d'agitateur. Secrétaire du syndicat de la chimie, il organise une grève à Łódź en 1932 et est incarcéré. Libéré pour raison de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wladyslaw-gomulka/#i_0

GORBATCHEV MIKHAÏL (1931-    )

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 2 024 mots
  •  • 1 média

Le nom de Mikhaïl Gorbatchev restera associé à la fin de la guerre froide . Le dernier secrétaire général du Parti communiste de l'Union soviétique, en lançant un processus de démocratisation, la perestroïka, dont il espérait qu'il redynamiserait le pays, a précipité la chute d'un régime que l'on croyait inébranlable et ouvert la voie à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-gorbatchev/#i_0

GORCHKOV SERGUEÏ GUEORGUEVITCH (1910-1988)

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 521 mots

L'amiral Gorchkov a fait de la marine de guerre soviétique, dont le rôle était essentiellement limité à la surveillance des frontières maritimes au début des années 1960, un instrument privilégié de la politique internationale de l'U.R.S.S. ainsi qu'une composante majeure dans l'équilibre des forces nucléaires et conventionnelles face aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serguei-gueorguevitch-gorchkov/#i_0

GOSPLAN

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 238 mots

Comité du plan d'État, organe central de la planification soviétique, le Gosplan dépendait du Conseil des ministres de l'U.R.S.S. et traduisait, dans des plans nationaux spécifiques, les objectifs fixés par le Parti communiste et le gouvernement. Créé en février 1921, le Gosplan était, à l'origine, un conseil consultatif auprès du gouvernement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gosplan/#i_0

GOTTWALD KLEMENT (1896-1953)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 854 mots

Fils de paysans moraves, Klement Gottwald adolescent part à Vienne où il travaille comme apprenti charpentier. C'est là qu'il adhère à seize ans aux Jeunesses socialistes. De 1915 à 1918, il est soldat dans l'armée austro-hongroise. Il rejoint ensuite la gauche marxiste du Parti social-démocrate tchécoslovaque, noyau du Parti communiste fondé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klement-gottwald/#i_0

GRETCHKO ANDREÏ ANTONOVITCH (1903-1976)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 415 mots

Né dans la région de Rostov-sur-le-Don, Gretchko s'engage dans l' Armée rouge à l'âge de seize ans. Il y reste après la guerre civile. Il entre alors à l'Académie militaire Frounze, dont il est diplômé en 1936, puis à l'Académie de l'état-major. Nommé général au début de la guerre de 1941, il se bat à Kharkov, dans le Caucase et en Ukraine . Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-antonovitch-gretchko/#i_0

GROMYKO ANDREÏ ANDREÏEVITCH (1909-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 397 mots
  •  • 2 médias

Né à Starye Gromyki, près de Minsk, en Biélorussie , Andreï Andreïevitch Gromyko a fait ses études à l'Institut d'économie de Moscou . Après avoir enseigné l'économie pendant quelques années, il entre en mars 1944 dans la carrière diplomatique. Il dirige au ministère le département Amérique, puis part à Washington comme conseiller d'ambassade. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-andreievitch-gromyko/#i_0

GUERRE FROIDE

  • Écrit par 
  • André FONTAINE
  •  • 10 988 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « Le temps des crises »  : […] L'affaire de Suez Bien que l'U.R.S.S. se fût passablement intéressée au Moyen-Orient pendant la guerre, elle s'y était peu manifestée par la suite, se contentant d'être la première, en 1948, à reconnaître de facto l'État d' Israël , qu'elle aida discrètement à venir à bout de ses ennemis arabes. Staline pensait ainsi faire échec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide/4-le-temps-des-crises/

GUERRE FROIDE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 564 mots

L’expression « guerre froide » désigne le conflit qui opposa les États-Unis et l’URSS durant la seconde moitié du xxe siècle. Trois traits fondamentaux la caractérisent : d’abord, la nature indirecte de l’affrontement, d’où l’adjectif « froide » qui qualifie cette « guerre » ; ensuite, la dimension de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide-notions-de-base/#i_0

GUINZBOURG ALEXANDRE ILITCH (1936-2002)

  • Écrit par 
  • Cécile VAISSIÉ
  •  • 791 mots

Alexandre Guinzbourg fut l'un des plus célèbres dissidents soviétiques et joua un rôle majeur dans la définition des principes et des méthodes de cette dissidence. Né le 21 novembre 1936 à Moscou, il affirma très tôt son refus du conformisme : à treize ans, dans un pays qui prônait l'athéisme, il se fit baptiser ; à seize ans, alors que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ilitch-guinzbourg/#i_0

HAVEMANN ROBERT (1910-1982)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 1 092 mots

Résistant antifasciste, Robert Havemann, savant de réputation internationale, connut tous les honneurs en République démocratique allemande avant de devenir son dissident le plus célèbre. Né le 11 mars 1910 à Munich, il fit des études de chimie aux universités de Munich et de Berlin et entra dès 1932 à l'Institut Kaiser Wilhelm de chimie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-havemann/#i_0

HODJA ou HOXHA ENVER (1908-1985)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER
  •  • 1 209 mots
  •  • 1 média

Né en 1908 à Gjirokastër, Enver Hodja (ou Hoxha) dirigea l' Albanie de 1945 à 1985. Fils d'un commerçant tosque de religion musulmane, il bénéficia, en 1930, d'une bourse du gouvernement albanais pour l'université de Montpellier. À Paris, il entreprit sa formation politique auprès d'un petit groupe de communistes albanais en exil. En 1933, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hodja-hoxha/#i_0

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 283 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La Hongrie sous le communisme (1945-1989) »  : […] La Hongrie sous le communisme (1945-1989) Le fait d'avoir de 1941 à 1944 (et même au-delà) combattu aux côtés de l'Allemagne nazie a livré la Hongrie, pays vaincu, à la puissance soviétique. S'y installant dès l'automne de 1944, les Soviétiques ont dans un premier temps (1945-1948) toléré qu'il y règne une relative liberté sous la forme d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/3-la-hongrie-sous-le-communisme-1945-1989/

HORN GYULA (1932-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 304 mots

Homme politique hongrois, Premier ministre de 1994 à 1998. Gyula Horn est né le 5 juillet 1932 à Budapest . Il effectue des études d’économie et de finances à Rostov-sur-le-Don (U.R.S.S.), puis entre au ministère des Finances, avant d’occuper plusieurs postes de diplomate dans les pays du bloc de l’Est. En 1989, il devient ministre des Affaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gyula-horn/#i_0

HUSÁK GUSTÁV (1913-1991)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 904 mots
  •  • 2 médias

Né à Bratislava , Gustáv Husák adhère au mouvement communiste alors qu'il est étudiant. Pendant la guerre, il prend une part active au travail clandestin du parti. Il est l'un des organisateurs du soulèvement de la Slovaquie en 1944. Il est alors nommé membre du præsidium du comité central et vice-président du Parti communiste en Slovaquie. De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-husak/#i_0

IAGODA GUENRIKH GRIGORIEVITCH (1891-1938)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 202 mots

Commissaire du peuple à l'Intérieur de 1934 à 1936, Iagoda est l'un des principaux artisans du déclenchement des grandes purges des années trente. Fils d'artisan, il travaille dans un bureau de statistiques et adhère au P.O.S.D.R. (Parti ouvrier et social-démocrate russe), à Nijni-Novgorod en 1907. Arrêté et exilé en 1911, mobilisé en 1915, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guenrikh-grigorievitch-iagoda/#i_0

IAKOVLEV ALEXANDRE (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Cécile VAISSIÉ
  •  • 736 mots

Mort le 18 octobre 2005 à Moscou , Alexandre Iakovlev suscitait des controverses depuis vingt ans. Certains le considèrent comme le « père de la perestroïka », la restructuration qui aurait permis de démocratiser l'U.R.S.S. D'autres lui reprochent la disparition de l'U.R.S.S., tandis que d'autres encore se demandent si, par ses revirements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-iakovlev/#i_0

IBARRURI GÓMEZ DOLORES dite LA PASIONARIA (1895-1989)

  • Écrit par 
  • Pierre BROUE
  •  • 984 mots
  •  • 2 médias

Celle que le monde entier a connue sous le nom de « la Pasionaria » était née à Gallarta, bourgade minière proche de Bilbao, le 9 décembre 1895. D'ascendance à la fois basque et castillane, Dolores Ibarruri Gómez était la huitième de treize enfants. Son père était mineur de charbon, dévot et carliste. La famille avait une vie misérable. Elle eut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolores-ibarruri-gomez/#i_0

IEJOV NIKOLAÏ IVANOVITCH (1895-1940)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 245 mots

Issu d'une famille pauvre, Nikolaï Ivanovitch Iejov adhère au Parti bolchevique après 1917. Jusqu'à la fin des années vingt, il est permanent du parti dans le Kazakhstan. Son ascension débute en 1929 : il grimpe rapidement les échelons. Vice-commissaire du peuple à l'Agriculture, il est chargé l'année suivante des sections cadres et affectations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-ivanovitch-iejov/#i_0

INTERVENTION SOVIÉTIQUE EN AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 251 mots
  •  • 1 média

Décidée à soutenir un gouvernement communiste luttant contre une guérilla d'inspiration musulmane, dans un pays frontalier qu'elle juge indispensable à sa sécurité, mais aussi inquiète devant la vague islamique qui vient de l'emporter en Iran, l'Union soviétique tire prétexte du traité soviéto-afghan de 1978 pour envoyer, un an plus tard, un corps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-sovietique-en-afghanistan/#i_0

JDANOV ANDREÏ ALEXANDROVITCH (1896-1948)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 419 mots
  •  • 1 média

Responsable de l'idéologie du Parti communiste d'Union soviétique à la veille et au lendemain de la Seconde Guerre mondiale , Andreï Jdanov est le promoteur d'une ligne dure désignée sous le terme de jdanovisme . Fils d'un inspecteur d'école, Jdanov adhère au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-alexandrovitch-jdanov/#i_0

JEUX OLYMPIQUES - Les dissensions au sein du bloc de l'Est et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 814 mots
  •  • 1 média

Quand débutent les compétitions olympiques à Melbourne, la Hongrie est à feu et à sang. Le pays souhaite se libérer du joug stalinien, un vaste mouvement populaire prend forme en octobre 1956, de grandes manifestations s'organisent, les travailleurs créent des conseils ouvriers et prennent la direction des usines. Imre Nagy , entraîné par ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-dissensions-au-sein-du-bloc-de-l-est-et-les-jeux/#i_0

JEUX OLYMPIQUES - L'U.R.S.S. et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 955 mots

Un long isolationnisme sportif Née en décembre 1922 des suites de la révolution d'octobre 1917, l'U.R.S.S. n'a longtemps cure des compétitions sportives internationales. Le dogme sportif soviétique s'appuie sur la culture physique : placée sous l'autorité du ministère de la Santé, cette culture physique est censée rendre la santé à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-l-u-r-s-s-et-les-jeux/#i_0

JIVKOV TODOR (1911-1998)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 821 mots
  •  • 1 média

Soviétophile convaincu, Todor Jivkov a battu tous les records de longévité dans les démocraties populaires puisqu'il a gouverné la Bulgarie de 1954 à 1989, flattant tour à tour Khrouchtchev, Brejnev, Andropov et Tchernenko. C'est finalement Gorbatchev qui le fera trébucher. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/todor-jivkov/#i_0

KÁDÁR JÁNOS (1912-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 1 179 mots
  •  • 2 médias

D'origine paysanne, János Kádár est né à Somogy, en Hongrie occidentale. Ouvrier métallurgiste, il adhère en 1932 au Parti communiste clandestin et participe peu après à la direction de l'organisation de jeunesse à laquelle il appartient depuis 1931 ; l'une et l'autre organisation étant interdites, il est à diverses reprises incarcéré par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janos-kadar/#i_0

KAGANOVITCH LAZAR MOÏSSEÏEVITCH (1893-1991)

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 531 mots
  •  • 1 média

Juif ukrainien originaire du village de Kabany, près de Kiev , Lazar Kaganovitch est apprenti cordonnier lorsqu'il adhère au Parti ouvrier social démocrate de Russie en 1911. Au lendemain de la révolution, il dirige les organes du Parti communiste et de l'État soviétique à Nijni-Novgorod aux côtés de Molotov et d'Anastase Mikoyan. En 1920, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazar-moisseievitch-kaganovitch/#i_0

KALININE MIKHAÏL IVANOVITCH (1875-1946)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 289 mots

Vieux bolchevik, Kalinine fut, de 1919 à 1946, le chef de l'État soviétique en tant que président du conseil exécutif central des soviets et de l'U.R.S.S. Issu d'une famille de paysans pauvres de la province de Tver, Kalinine travaille avec son père dans l'agriculture, puis en usine à Saint-Pétersbourg, au Caucase, à Revel (aujourd'hui Tallin), au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-ivanovitch-kalinine/#i_0

KAMENEV LEV BORISSOVITCH ROSENFELD dit (1883-1936)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 712 mots
  •  • 1 média

C'est dans le mouvement étudiant révolutionnaire à Moscou que Kamenev, fils d'un ancien mécanicien devenu ingénieur, commence à militer. Arrêté, il doit regagner Tiflis avant de se rendre à Paris, puis à Genève où il adhère au groupe de l' Iskra . Bolchevik dès 1903, révolutionnaire professionnel, il remplit des missions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamenev/#i_0

KHRENNIKOV TIKHON (1913-2007)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 929 mots

L'histoire n'aurait peut-être pas retenu le nom de ce compositeur s'il n'avait joué un rôle déterminant dans l'application de la politique stalinienne en matière culturelle. Tikhon Nikolaïevitch Khrennikov voit le jour à Elets, en Russie centrale (oblats de Lipetsk), le 10 juin (28 mai, ancien style) 1913, dans une famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tikhon-khrennikov/#i_0

KHROUCHTCHEV NIKITA SERGUEÏEVITCH (1894-1971)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 1 766 mots
  •  • 4 médias

Pendant une dizaine d'années, de 1953 à 1964, Nikita Sergueiëvitch Khrouchtchev fut le chef de l'Union soviétique . Il fut alors célèbre dans le monde entier, à tel point que les journaux occidentaux prirent l'habitude de le désigner par la lettre « K ». Communiste depuis sa jeunesse, formé à l'école du parti, il se distinguait de la plupart de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikita-sergueievitch-khrouchtchev/#i_0

KIROV SERGUEÏ MIRONOVITCH KOSTRIKOV dit (1886-1934)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 382 mots

L'assassinat, le 1er décembre 1934, de Kirov, c'est-à-dire de celui-là même qui était considéré comme le dauphin de Staline , donna le coup d'envoi aux grandes purges staliniennes (procès de Moscou). Révolutionnaire « de l'intérieur », c'est en 1904 que Kirov commence à militer en Sibérie dans le P.O.S.D.R. (Parti ouvrier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirov/#i_0

KOMINFORM

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 991 mots

Entre le 22 et le 27 septembre 1947 se tient en Pologne la réunion constitutive du Kominform (Bureau d'information des partis communistes). Ni par les tâches qu'il s'est fixées ni par les structures qu'il s'est données, ce nouvel organisme, qui se définit comme une instance de coordination et d'échange d'expériences, ne peut être considéré comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kominform/#i_0

KONIEV IVAN STEPANOVITCH (1897-1973) maréchal soviétique

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 387 mots
  •  • 1 média

Maréchal de l'U.R.S.S., Koniev fut l'un des grands chefs militaires de la Seconde Guerre mondiale . Né près d'Arkhangelsk, où il va travailler, il sert dans l'armée tsariste pendant la Première Guerre mondiale. En 1918, il adhère au Parti communiste et rejoint l' Armée rouge . Pendant la guerre civile, il combat les légions tchécoslovaques en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-stepanovitch-koniev/#i_0

KOSSYGUINE ALEXEÏ NIKOLAÏEVITCH (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 750 mots
  •  • 1 média

Fils d'un ouvrier, Alexeï Kossyguine est né à Saint-Pétersbourg . À l'âge de quinze ans il s'engage dans l' Armée rouge . Démobilisé, il s'inscrit à une école technique de sa ville natale. Il travaille de 1924 à 1929 dans les coopératives de Sibérie, revient à Leningrad (nom de Saint-Pétersbourg de 1924 à 1991) pour y suivre les cours de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-nikolaievitch-kossyguine/#i_0

KROUPSKAÏA NADEJDA KONSTANTINOVNA (1869-1939)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 529 mots

Née à Saint-Pétersbourg , Nadejda Konstantinovna Kroupskaïa, fille de militaire, doit interrompre ses études à l'âge de quatorze ans à la suite de la mort de son père. Tolstoïenne convaincue, elle enseigne de 1891 à 1896 dans une école du dimanche et donne des cours du soir aux travailleurs. C'est à cette époque qu'elle découvre le marxisme et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nadejda-konstantinovna-kroupskaia/#i_0

LE JEUNE STALINE (S. Sebag Montefiore)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 1 093 mots

Après le succès mondial de Staline : la cour du Tsar rouge, le journaliste britannique, romancier et présentateur de télévision Simon Sebag Montefiore s'est attaqué à la jeunesse du futur dictateur dans Le Jeune Staline (Calmann-Lévy, Paris, 2008). Dès l'introduction, l'auteur annonce son parti pris de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-jeune-staline/#i_0

LÉNINE (1870-1924)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 904 mots
  •  • 5 médias

Fondateur et bâtisseur de l'État soviétique, qui affiche d'emblée sa forte spécificité par rapport aux États existants, Lénine est l'un des hommes politiques qui a le plus profondément marqué le xxe siècle. Véritable icône pour des centaines de millions de nouveaux croyants en une religion inédite, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lenine/#i_0

LITVINOV WALLACH FINKELSTEIN dit MAXIME MAXIMOVITCH (1876-1951)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 438 mots

L'un des grands artisans de la diplomatie soviétique, Maxime Litvinov en dirige les destinées de 1930 à 1939. Militant du mouvement ouvrier dès la fin du xixe siècle, il adhère au Parti ouvrier social-démocrate de Russie en 1898. Froid, discret et efficace, sachant admirablement manœuvrer, il devient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litvinov-wallach-finkelstein-dit-maxime-maximovitch/#i_0

LONDON ARTUR (1915-1986)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 685 mots

Né à Ostrava, London adhère à quatorze ans à la Jeunesse communiste. Trop pauvre pour poursuivre des études, il est vendeur dans le textile. Animateur de la Jeunesse communiste et du syndicat rouge dans cette vieille région minière, il connaît à quinze ans ses premiers séjours en prison pour lutte antimilitariste et participation à des grèves […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artur-london/#i_0

MALENKOV GUEORGUI MAXIMILIANOVITCH (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 306 mots

Considéré comme l'héritier de Staline , éliminé en 1957 comme dirigeant du groupe « antiparti », Malenkov fut le chef de file de la jeune génération stalinienne. Engagé dans l'Armée rouge en 1919, il adhère l'année suivante au Parti communiste ; il a déjà été commissaire politique des districts du Turkestan et de l'Est durant la révolution de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gueorgui-maximilianovitch-malenkov/#i_0

MALINOVSKI RODION IAKOVLEVITCH (1898-1967) maréchal soviétique

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 562 mots

Fils d'ouvrier, engagé à dix-sept ans dans les armées de Nicolas II, Malinovski fait preuve d'une grande bravoure et reçoit la croix de Saint-Georges en 1916. En 1917, il est transféré sur le front français, en Champagne ; il s'y montre excellent soldat (mitrailleur). Après la dissolution des unités russes, il fait un court séjour dans la Légion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rodion-iakovlevitch-malinovski/#i_0

MARTYNOV ALEXANDRE SAMOÏLOVITCH PIKER dit (1865-1935)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 183 mots

Fils de commerçants, Martynov adhère au mouvement populiste Narodnaïa Volia (la Volonté du peuple) en 1884. Condamné à quatre ans de prison en 1887, il adhère au Parti social-démocrate ouvrier, dans lequel il anime le courant dit « économiste » pour lequel l'avènement du socialisme en Russie est inéluctable si la société russe parcourt la série […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martynov/#i_0

MASARYK JAN (1886-1948)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 848 mots

Fils du premier président de la République tchécoslovaque, Tomáš Masaryk, et de l'Américaine Charlotte Garrigue, Jan Masaryk, musicien doué et causeur attachant, cache sous un humour de bon vivant une sensibilité très vive marquée par le protestantisme social de ses parents. Ce doux géant est en fait un infirme et un valétudinaire angoissé par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-masaryk/#i_0

MIKOYAN ANASTASSI IVANOVITCH (1895-1978)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 337 mots
  •  • 1 média

Homme d'État soviétique, spécialiste du commerce et des transports, Mikoyan a fait partie de l'équipe dirigeante pendant des décennies, aussi bien sous Staline qu'après sa mort, et fut l'un des artisans de la déstalinisation . Arménien né en Géorgie , Mikoyan fait ses études au séminaire. À sa sortie, en 1915, il adhère au bolchevisme . Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anastassi-ivanovitch-mikoyan/#i_0

MOLOTOV VIATCHESLAV MIKHAÏLOVITCH SKRIABINE dit (1890-1986)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 402 mots

Molotov, l'un des principaux personnages de l'entourage de Staline , fut son lieutenant et son bras droit pendant des décennies. Issu d'une famille bourgeoise, Molotov adhère au bolchevisme à la fin de 1906 et milite parmi les étudiants et les lycéens. En 1912, il devient secrétaire de rédaction de la Pravda à Saint-Pétersbourg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/molotov/#i_0

NAGY IMRE (1896-1958)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 787 mots
  •  • 2 médias

Né en Transylvanie hongroise (département de Somogy), Nagy resta très marqué par son origine paysanne et calviniste qui le portait à s'opposer aux grands propriétaires terriens et au cléricalisme catholique dominant. En cela il se distinguait des autres dirigeants communistes hongrois qui provenaient de la bourgeoisie urbaine. Autre trait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imre-nagy/#i_0

N.E.P. EN U.R.S.S.

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 235 mots
  •  • 1 média

En mars 1921 se tient à Moscou le Xe congrès du Parti bolchevique, dans un contexte de crise aiguë que traduisent de multiples soulèvements ruraux et la révolte des marins de Kronstadt. Pressé par les circonstances, Lénine fait adopter une Nouvelle Politique économique, la N.E.P., qui rompt avec les principes du communisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/n-e-p-en-u-r-s-s/#i_0

NOVOTNY ANTONÍN (1904-1975)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 922 mots
  •  • 1 média

Fils d'ouvrier, Antonín Novotny adhère à dix-sept ans au Parti communiste tchécoslovaque qui vient de se constituer. Ce jeune serrurier de la banlieue de Prague gravira peu à peu les échelons d'une carrière d'apparatchik commencée dès 1929. Membre du comité régional du parti pour la ville de Prague, il fera partie en 1935 de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonin-novotny/#i_0

ORDJONIKIDZE GRIGORI KONSTANTINOVITCH (1886-1937)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 290 mots

Né en Géorgie , originaire de la petite noblesse, Grigori Ordjonikidze adhère au P.O.S.D.R. en 1903, et devient d'emblée bolchevik. Il milite surtout à Bakou, où il fait la connaissance de Staline . En octobre-novembre 1910, il participe à la révolution iranienne, part pour Paris, où il fréquente l'école du parti de Longjumeau, animée par Lénine . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grigori-konstantinovitch-ordjonikidze/#i_0

OUSTINOV DIMITRI (1908-1984)

  • Écrit par 
  • Hélène CARRERE D'ENCAUSSE
  •  • 1 103 mots

La carrière du maréchal Oustinov, ministre de la Défense de l'U.R.S.S. durant huit ans, illustre les problèmes de la cohabitation des pouvoirs civil et militaire dans ce pays. Dimitri Oustinov naquit dans une famille ouvrière russe de Kouibychev (l'actuelle Samara) le 30 octobre 1908. L'armée et le parti furent deux données inséparables de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimitri-oustinov/#i_0

PACTE DE VARSOVIE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

La signature du pacte de Varsovie , huit ans après le début de la guerre froide , parachève la construction du bloc communiste en Europe orientale. Désireux de réagir à l'entrée de la République fédérale d'Allemagne dans l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (signé le 4 avril 1949), les dirigeants soviétiques mettent en place une alliance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacte-de-varsovie/#i_0

PAVEL JOSEF (1908-1973)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 659 mots
  •  • 1 média

Ayant adhéré au Parti communiste tchécoslovaque, en 1929, Pavel étudie de 1935 à 1937 à l'Académie Lénine de Moscou et à l'école militaire de Riazan. Commandant des brigades internationales créées pour venir en aide aux républicains espagnols, il assure, en 1937-1938, le commandement du bataillon Čapaev et du régiment Georges Dimitrov ; il obtient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-pavel/#i_0

PAVLOV VALENTIN SERGUEÏEVITCH (1937-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 136 mots

Ancien dirigeant soviétique. Diplômé de l'Institut des finances, Valentin Sergueïevitch Pavlov fait une carrière d'économiste au ministère des Finances avant d'être nommé à la direction du Gosplan en 1981. En janvier 1991, il est élu par le Soviet suprême Premier ministre de l'U.R.S.S., un poste dont il sera le dernier titulaire. La réforme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentin-sergueievitch-pavlov/#i_0

PERSONNALITÉ CULTE DE LA

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 322 mots
  •  • 1 média

Introduite par Khrouchtchev lors du XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique (P.C.U.S.) pour donner une explication des « erreurs » et des crimes de Staline , l'expression de culte de la personnalité est ambiguë, car elle permet de suggérer tout à la fois que celui-ci fut la victime de ce culte et qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culte-de-la-personnalite/#i_0

PIATAKOV GUEORGUI LEONIDOVITCH (1890-1937)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 552 mots

Brillant administrateur, l'un des grands organisateurs de l'industrie soviétique, Piatakov est nommé dans le testament de Lénine parmi les six « héritiers ». Fils d'un fabricant de sucre de Kiev , Piatakov, d'abord anarchiste, adhère au P.O.S.D.R. en 1910, alors qu'il fait ses études à Saint-Pétersbourg. Assigné à résidence à Kiev, puis arrêté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gueorgui-leonidovitch-piatakov/#i_0

PODGORNY NIKOLAÏ VIKTOROVITCH (1903-1983)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 573 mots

Né dans une famille d'ouvriers à Karlovka près de Poltava en Ukraine , ouvrier d'usine à l'âge de quinze ans, Nikolaï Viktorovitch Podgorny adhère au Komsomol après la révolution. Il est envoyé en 1923 dans une école pour ouvriers puis obtient un diplôme d'ingénieur de l'industrie alimentaire. Il adhère au Parti communiste en 1930. Ingénieur dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-viktorovitch-podgorny/#i_0

POLITBURO

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 244 mots

Créé à la réunion du comité central du Parti ouvrier social-démocrate russe (P.O.S.D.R.) du 10 au 23 octobre 1917 sur la proposition de Dzerjinski, le bureau politique est un organe permanent formé de membres du comité central qui se doit d'assurer la direction politique du parti entre les plénums du comité central. En fait, il commença à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politburo/#i_0

PRAGUE COUP DE (1948)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 938 mots

La crise que connut la Tchécoslovaquie , du 13 au 25 février 1948, se déroula tant au niveau des institutions qu'au niveau de la rue. Les communistes, qui avaient obtenu 38 p. 100 des voix aux élections de mai 1946, contrôlaient directement des ministères clés tels l'Intérieur, l'Information, l'Agriculture, les Finances et, indirectement, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coup-de-prague/#i_0

PRAGUE INTERVENTION DE (1968)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 865 mots
  •  • 2 médias

Le 20 août 1968, vers vingt-trois heures, des dizaines de milliers de parachutistes soviétiques débarquent à l'aérodrome de Prague , transportés en avions-cargos Antonov 24 à partir de Moscou et de Lvov. Quelques instants auparavant, des soldats est-allemands et polonais, soviétiques, hongrois et bulgares avaient franchi les frontières nord, est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-prague/#i_0

PREOBRAJENSKI EVGUENI ALEXEÏEVITCH (1886-1937)

  • Écrit par 
  • Yves SUAUDEAU
  •  • 933 mots

Né dans une famille de petits fonctionnaires, Preobrajenski connaît, dès le lycée, les cercles d'études marxistes. Militant et bolchevik à dix-huit ans, il participe après 1907 à la lutte clandestine. Arrêté, il intervient lorsque Kerenski, son avocat, qui sera en 1917 chef du gouvernement provisoire, veut le disculper ; envoyé au bagne, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-alexeievitch-preobrajenski/#i_0

PRIMAKOV EVGUENI (1929-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 529 mots
  •  • 1 média

Evgueni Maximovitch Primakov est né le 29 octobre 1929 à Kiev, en U.R.S.S. (aujourd’hui en Ukraine). Il est élevé par sa mère à Tbilissi, en République socialiste soviétique de Géorgie. Il gardera toujours le secret sur sa jeunesse et ne confirmera ni n’infirmera les allégations prétendant que ses parents étaient juifs, que son père avait disparu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-primakov/#i_0

PRINTEMPS DE PRAGUE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 202 mots
  •  • 1 média

Alexandre Dubček, qui devient premier secrétaire du Parti communiste tchécoslovaque (P.C.T.) en janvier 1968, engage une série de réformes libérales. Le 5 mars, la censure est supprimée. En avril est accepté le principe d'un « socialisme à visage humain ». Des écrivains emprisonnés pour délit d'opinion sont libérés. L'attitude de l'État vis-à-vis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/printemps-de-prague/#i_0

PROCÈS POLITIQUES DANS LES DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 1 001 mots

Les procès politiques qui se sont déroulés dans les démocraties populaires de l'Europe de l'Est prennent leur origine dans le tournant de la guerre froide qui poussa Staline à intégrer celles-ci plus complètement à l'Union soviétique. On y passe de l'expérience nationaliste et gradualiste à la « dictature du prolétariat » en adoptant la thèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-politiques-dans-les-democraties-populaires/#i_0

RADEK KARL SOBELSOHN dit KARL (1885-apr. 1937)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 595 mots
  •  • 1 média

Né en Galicie , Radek commence à militer au tournant du siècle dans le mouvement révolutionnaire polonais ; ses lectures encyclopédiques et éclectiques le conduisent à se rallier au marxisme. Il se rend à l'étranger où il entre en contact avec les dirigeants de la social-démocratie polonaise et russe. En 1905, il est à Varsovie où il collabore aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radek-karl-sobelsohn-dit-karl/#i_0

RAKOVSKI KHRISTIAN GUEORGUIEVITCH (1873-? 1941)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 542 mots

Bulgare de naissance, roumain de nationalité, français d'éducation, russe par ses sympathies et sa culture, Rakovski, qui s'illustra à la tête du gouvernement soviétique d' Ukraine et dans la diplomatie soviétique, était, dès avant 1914, l'une des personnalités connues du mouvement ouvrier international. C'est en tant que militant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khristian-gueorguievitch-rakovski/#i_0

RIAZANOV DAVID BORISSOVITCH GOLDENBAKH dit (1870-1938)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 187 mots

Érudit marxologue, Riazanov adhère au P.O.S.D.R. dès la fin des années 1890. Après cinq ans de prison, il émigre à l'étranger. Pendant la révolution de 1905, il regagne Odessa , organise et dirige le mouvement syndical à Saint-Pétersbourg , s'enfuit une nouvelle fois à l'étranger et se consacre à l'édition russe des œuvres de Marx et d'Engels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/riazanov/#i_0

ROKOSSOVSKI KONSTANTIN KONSTANTINOVITCH (1896-1968)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 812 mots
  •  • 2 médias

Né à Varsovie , Rokossovski est enrôlé en 1914 dans l'armée russe ; il y sert comme sous-officier. Sensible à la propagande bolchevique, il s'engage, en octobre 1917, dans la Garde rouge, puis, en février 1918, dans l' Armée rouge . Ses connaissances théoriques et pratiques lui permettent d'occuper des postes de responsabilité au cours de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konstantin-konstantinovitch-rokossovski/#i_0

SAKHAROV ANDREÏ DIMITRIEVITCH (1921-1989)

  • Écrit par 
  • Hubert CURIEN
  •  • 1 352 mots
  •  • 1 média

Mondialement connu pour ses prises de position courageuses sur la défense des droits de l'homme et des libertés fondamentales, Andreï Dimitrievitch Sakharov a reçu le prix Nobel de la paix en 1975. Ses paroles ont eu d'autant plus d'impact qu'il fut l'un des grands physiciens soviétiques de sa génération, dont les travaux, aussi bien théoriques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-dimitrievitch-sakharov/#i_0

SINDERMANN HORST (1915-1990)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 623 mots

Homme politique est-allemand. Fils d'un employé, député social-démocrate au Reichstag, Horst Sindermann est né le 5 septembre 1915 à Dresde. Il va au lycée et, dès 1929, il adhère à la Jeunesse communiste allemande dont il sera un des responsables à Dresde de 1932-1933. Arrêté par les nazis en 1934, il est interné presque sans interruption jusqu'à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horst-sindermann/#i_0

SINIAVSKI ANDREÏ (1925-1997)

  • Écrit par 
  • Georges NIVAT
  •  • 898 mots

Andreï Siniavski est né à Moscou en 1925. Chercheur à l'Institut de littérature mondiale de Moscou de 1951 à 1965, il aurait pu être un brillant critique littéraire soviétique, mais il préféra narguer le pouvoir, et ses Récits fantastiques, écrits à partir de 1955 et parus dès 1958 en France sous le pseudonyme d'Abram Tertz, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-siniavski/#i_0

SLÁNSKY RUDOLF SALZMANN dit RUDOLF (1901-1952)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 1 076 mots

Membre du Parti communiste tchécoslovaque depuis sa fondation, dirigeant des Jeunesses communistes, journaliste puis secrétaire régional dans les fiefs communistes d'Ostrava et de Kladno (1925-1928), Rudolf Slánsky, de son vrai nom Rudolf Salzmann, s'oppose à la conception social-démocrate d'un parti ouvert représentée par Šmeral. En 1928, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slansky-rudolf-salzmann-dit-rudolf/#i_0

SŁONIMSKI ANTONI (1895-1976)

  • Écrit par 
  • Krzysztof POMIAN
  •  • 1 350 mots

Né à Varsovie, Antoni Słonimski était le fils d'un médecin connu, le petit-fils d'un écrivain qui avait fondé un journal en hébreu et l'arrière-petit-fils d'un mathématicien et astronome fameux qui fut le premier juif à être admis dans la Société des amis des sciences, l'institution scientifique la plus prestigieuse de Pologne au cours de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoni-slonimski/#i_0

SMRKOVSKY JOSEF (1911-1974)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 749 mots

Fils de paysan, ouvrier boulanger, Smrkovský adhère en 1930 au Parti communiste tchécoslovaque. Secrétaire des Jeunesses communistes jusqu'en 1937 puis secrétaire du comité régional de Brno , il reste dans le pays pendant l'occupation allemande. En 1944, il reconstitue le comité central clandestin décimé par trois fois et se fait le promoteur du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-smrkovsky/#i_0

SOKOLNIKOV GRIGORI IAKOVLEVITCH BRILLIANT dit (1888-1939)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 361 mots

Vieux bolchevik, Sokolnikov fut l'un des organisateurs de l'économie soviétique. Fils d'un médecin juif, il adhère en 1905 à l'organisation bolchevique de Moscou et participe à la révolution de 1905 dans le mouvement social-démocrate étudiant. Arrêté en 1907, il parvient à passer la frontière et s'installe à Paris où il fait ses études de droit et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sokolnikov/#i_0

SOKOLOVSKI VASSILI DANILOVITCH (1897-1968)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 183 mots

Maréchal de l'U.R.S.S., Sokolovski fut l'un des grands chefs militaires de la Seconde Guerre mondiale . Né dans une famille de paysans, il s'engage volontairement dans l' Armée rouge en 1918 et il adhère au parti communiste en 1931. En 1921, il est diplômé de l'Académie de l'état-major. Au Turkestan en 1922, il participe à la liquidation du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-danilovitch-sokolovski/#i_0

SOLJÉNITSYNE ALEXANDRE ISSAÏEVITCH (1918-2008)

  • Écrit par 
  • Georges NIVAT
  •  • 3 370 mots
  •  • 2 médias

Proscrit d'U.R.S.S. en février 1974, Alexandre Soljénitsyne est rentré en Russie en juillet 1994. Vingt ans d'exil, vingt ans d'écriture forcenée en sa retraite américaine du Vermont n'avaient pas entamé l'énergie du dissident, ni la force du prophète. Il choisit de rentrer lentement, étape par étape, d'est en ouest. Son avion fit escale à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-issaievitch-soljenitsyne/#i_0

SOUSLOV MIKHAÏL ANDREÏEVITCH (1902-1982)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 435 mots

Fils de paysans, né dans la région de Saratov, Souslov adhère au Parti communiste en 1921. Après des études d'économie politique, il est nommé professeur à l'université de Moscou et responsable de la section de propagande. En 1933, il est envoyé dans l'Oural pour y conduire les purges ordonnées par Staline . En 1937, il est nommé secrétaire du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-andreievitch-souslov/#i_0

STALINE JOSEPH VISSARIONOVITCH DJOUGACHVILI dit (1879-1953)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 483 mots
  •  • 7 médias

De tous les grands hommes politiques du xxe siècle, Staline est sans doute celui qui a pesé le plus longtemps sur les affaires mondiales et transformé le plus en profondeur son pays. Churchill et Lénine n'ont exercé une influence majeure que cinq ans durant, Roosevelt et Hitler douze ans, tandis que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/staline/#i_0

STALINIENNES PURGES

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 792 mots
  •  • 1 média

Difficilement dissociables du stalinisme dans la mesure où elles en constituent la structure significative, les purges staliniennes ont connu plusieurs vagues de dimensions et de significations différentes. Elles ont été pour Staline le moyen de s'assurer le pouvoir absolu. Plongeant le pays dans un climat de terreur et de suspicion policière, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purges-staliniennes/#i_0

STOPH WILLI (1914-1999)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 794 mots
  •  • 1 média

Né à Berlin le 9 juillet 1914, Willi Stoph meurt le 13 avril 1999, dans cette même ville où s'est déroulée sa carrière de dirigeant communiste. Après avoir exercé d'importantes fonctions étatiques dans la République démocratique allemande (1949-1990), il perd tout à la fin de l'année 1989 et connaît ensuite la prison, les procès et la maladie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willi-stoph/#i_0

SVOBODA LUDVÍK (1895-1979)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 1 029 mots

Soldat dans l'armée austro-hongroise, Ludvík Svoboda déserte en 1917 pour rejoindre les rangs de la Légion tchèque qui combat en Russie. Il ne prend pas alors le parti des bolcheviks comme le fait la minorité de légionnaires communisants menée par l'écrivain Jaroslav Hašek ; après avoir quitté la légion en 1920, il sert dans l'armée tchèque de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludvik-svoboda/#i_0

TACHKENT

  • Écrit par 
  • Julien THOREZ
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Tachkent [selon l'étymologie populaire de taš, « pierre », et de kent, « ville » ; anciennement ̌C̄ač] est la capitale de l' Ouzbékistan , pays d' Asie centrale indépendant depuis 1991. Située sur le piémont occidental du Tianshan , la ville s'est développée au cœur de l' oasis irriguée par le Tchirtchik et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tachkent/#i_0

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 973 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La politique de « normalisation » »  : […] La politique de « normalisation » inaugurée par le successeur d'Alexandre Dubček à la direction du Parti communiste tchécoslovaque, Gustáv Husák, en avril 1969, fut centrée dans un premier temps sur l'élimination systématique des réformes du printemps de 1968, le Printemps de Prague, et la mise à l'écart de ceux qui en furent les promoteurs. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/3-la-politique-de-normalisation/

TCHERNENKO CONSTANTIN OUSTINOVITCH (1911-1985)

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 577 mots

Issu d'une famille paysanne de la région de Krasnoïarsk, en Sibérie, Constantin Oustinovitch Tchernenko entre au Parti communiste d'Union soviétique en 1931 après avoir exercé, selon sa biographie officielle, le métier d'ouvrier agricole. Il appartient à la génération de ceux dont la carrière politique est accélérée par la terreur stalinienne des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantin-oustinovitch-tchernenko/#i_0

TOMSKI MIKHAÏL PAVLOVITCH EFREMOV dit (1880-1936)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 388 mots

Dirigeant des syndicats soviétiques dans les années vingt, une des figures éminentes du « bloc de droite », aux côtés de Boukharine et de Rykov, Tomski appartient à la vieille garde bolchevique éliminée par Staline . Ayant adhéré au mouvement social-démocrate en 1904, militant ouvrier, Tomski se consacre avant tout à la création des syndicats en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomski/#i_0

TOUKHATCHEVSKI MIKHAÏL NIKOLAÏEVITCH (1893-1937)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 415 mots

Né dans une famille de propriétaires terriens, officier du régiment de la garde Semenovski, lieutenant pendant la Première Guerre mondiale, Mikhaïl Toukhatchevski est alors fait prisonnier ; il parvient à s'échapper et à regagner la Russie en octobre 1917. En avril 1918, il adhère au Parti communiste (bolchevique) de Russie et participe à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-nikolaievitch-toukhatchevski/#i_0

TREPPER LÉOPOLD (1904-1982)

  • Écrit par 
  • Catherine GORSKI
  •  • 1 254 mots

Chef de l'Orchestre rouge, le plus important réseau du service de renseignements soviétique durant la Seconde Guerre mondiale , connu de la Gestapo sous le nom de Jean Gilbert, fiché à la Sûreté française sous le pseudonyme de Dom, codé par les Soviétiques sous celui de Otto, Léopold Trepper est mort à soixante-dix-sept ans à Jérusalem le 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-trepper/#i_0

TROTSKI LÉON (1879-1940) ET TROTSKISME

  • Écrit par 
  • Michel LEQUENNE
  •  • 6 996 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Trotski »  : […] La formation « classique » d'un social-démocrate russe Lev Davidovitch Bronstein (qui devait devenir en 1902, par le hasard d'un faux passeport) est né le 26 octobre [7 nov.] 1879 à Ianovka, village perdu dans les steppes du gouvernement de Kherson, en Russie du Sud, au sein d'une famille juive de paysans moyens. Il connaît une enfance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trotski-et-trotskisme/1-trotski/

ULBRICHT WALTER (1893-1973)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 851 mots
  •  • 1 média

Né à Leipzig dans une famille de condition modeste, Ulbricht est d'abord apprenti, puis ouvrier ébéniste. Tôt, il s'affilie à une association de jeunesse socialiste, et entre au S.P.D. (Parti social-démocrate) à dix-neuf ans. Au sein de ce parti, il se lie au courant spartakiste, puis participe en décembre 1918 avec celui-ci à la création du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-ulbricht/#i_0

UNION EUROPÉENNE : ÉLARGISSEMENT VERS L'EST - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Edith LHOMEL
  •  • 609 mots

11-12 décembre 1992 Le Conseil européen d'Édimbourg annonce que des décisions vont être prises « afin de préparer les pays associés à l'adhésion à l'Union ». 22-23 juin 1993 Le Conseil européen de Copenhague précise que les pays associés devront remplir trois critères s'ils désirent devenir membres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-europeenne-reperes-chronologiques/#i_0

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 857 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « De la perestroïka à la fin de l'U.R.S.S. (1985-1991) »  : […] De la perestroïka à la fin de l'U.R.S.S. (1985-1991) L'élection de Mikhaïl Gorbatchev, le 11 mars 1985, au poste de secrétaire général du P.C.U.S., ouvre la dernière phase de la période soviétique de l'histoire russe, une phase de six ans au cours de laquelle, de réforme en réforme, d'emballement en emballement, le projet gorbatchévien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/7-de-la-perestroika-a-la-fin-de-l-u-r-s-s-1985-1991/

VARSOVIE (PACTE DE)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Universalis
  •  • 6 029 mots
  •  • 6 médias

« Il y a aujourd'hui sur la terre deux grands peuples [...] les Russes et les Anglo-Américains [...] chacun d'eux semble appelé par un dessein secret de la Providence à tenir un jour dans ses mains les destinées de la moitié du monde. » Cette prophétie d'une singulière lucidité que prononça Alexis de Tocqueville dans le contexte de politique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie-pacte-de/#i_0

VINGTIÈME CONGRÈS DU PARTI COMMUNISTE DE L'U.R.S.S. (1956)

  • Écrit par 
  • Ilios YANNAKAKIS
  •  • 1 484 mots
  •  • 1 média

Ouvert le 14 février 1956, au Grand Palais du Kremlin, trois ans après la mort de Staline, le XXe congrès du Parti communiste de l'U.R.S.S. accueille à ses délibérations les délégations de cinquante-cinq partis communistes et ouvriers. À la tribune d'honneur des invités ont pris place les représentants des partis au pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vingtieme-congres-du-parti-communiste-de-l-u-r-s-s/#i_0

VOROCHILOV KLEMENTI EFREMOVITCH (1881-1969)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 381 mots

Maréchal de l'U.R.S.S., président du présidium du Soviet suprême, Klementi Vorochilov fut l'un des plus proches compagnons de Staline . Né dans la province d'Ekaterinoslav dans une famille pauvre, il travaille dès son plus jeune âge dans les mines et adhère en 1903 à la fraction bolchevique du P.O.S.D.R. Délégué aux congrès de Stockholm (1906) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klementi-efremovitch-vorochilov/#i_0

VYCHINSKI ANDREÏ IANOUARIEVITCH (1883-1954)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 198 mots

Juriste, Andreï Ianouarievitch Vychinski milite au Parti ouvrier social démocrate russe (P.O.S.D.R.) dès 1903 en tant que menchevik. Il n'adhère au Parti communiste qu'en 1920 et connaît une ascension rapide grâce à son ralliement inconditionnel à Staline . Dès 1928, il préside le procès des ingénieurs et, en 1930, celui du Parti industriel. Promu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-ianouarievitch-vychinski/#i_0

ZÁPOTOCKY ANTONÍN (1884-1957)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 783 mots

Né dans la vieille région industrielle de Kladno, d'un père qui fut l'un des fondateurs de la social-démocratie tchèque, Antonín Zápotocky s'est intégré très jeune dans le mouvement ouvrier . Apprenti tailleur de pierre, ouvrier maçon, il adhère à seize ans aux Jeunesses socialistes puis, deux années plus tard, au parti. À partir de 1907, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonin-zapotocky/#i_0

ZINOVIEV ALEXANDRE (1922-2006)

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 872 mots

Peu d'œuvres sont aussi paradoxales et inclassables que celle d'Alexandre Zinoviev. Enfant de paysan devenu philosophe, faisant dissidence parmi les dissidents, rentrant après vingt et un ans d'émigration dans le pays qui l'avait expulsé et renié, ardent pourfendeur du communisme soviétique encourageant à voter pour le candidat communiste de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-zinoviev/#i_0

ZINOVIEV GRIGORI EVSEÏEVITCH RADOMYLSKI dit (1883-1936)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 588 mots
  •  • 2 médias

Autodidacte, Zinoviev commence par militer dans les cercles d'éducation politique du sud de la Russie. En 1902, il se rend à l'étranger, où il rencontre Plekhanov et Lénine . Bolchevik dès 1903, il milite dans le sud de la Russie. En mars 1906, il regagne Saint-Pétersbourg , où il est membre du comité du parti. L'une de ses principales activités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinoviev/#i_0


Affichage 

1945 à 1962. La décolonisation

1945 à 1962. La décolonisation

vidéo

Le monde de Yalta. O.N.U. Indépendance des anciennes colonies. Guerre froide.L'union des Alliés ne survit pas au retour à la paix, malgré le nouvel ordre international que tente de promouvoir l'O.N.U.Dès 1947, le monde se scinde en deux blocs antagonistes : d'un côté le camp... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

vidéo

Néo-colonialisme. Choc pétrolier. Coexistence pacifique.Au lendemain de la crise des missiles de Cuba, qui a fait surgir le spectre d'une troisième guerre mondiale, la "détente" est à l'ordre du jour des relations Est-Ouest.Mais de nombreux conflits périphériques persistent. Au... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Blocus de Berlin, 1948

Blocus de Berlin, 1948

vidéo

Le 24 juin 1948, les Soviétiques décident de bloquer tout le trafic terrestre en direction de Berlin-Ouest. Depuis des mois, la tension ne cesse de monter entre les anciens alliés quant au devenir de l'ancienne capitale du Reich. Pour déjouer le blocus, Américains, Français et Britanniques... 

Crédits : National Archives

Afficher

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968

photographie

Citoyens tchécoslovaques signant une lettre ouverte à Alexander Dubcek, lui demandant de rester ferme face aux Soviétiques. Le Printemps de Prague, accompagné par le nouveau secrétaire du P.C. tchécoslovaque, suscita un grand enthousiasme dans la population. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Conférence de Potsdam, 1945

Conférence de Potsdam, 1945

photographie

La réunion des Trois Grands, à Potsdam, en juillet 1945 : de gauche à droite, Winston Churchill (1874-1965), Harry Truman (1884-1972) et Staline (1879-1953). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Insurrection hongroise de 1956

Insurrection hongroise de 1956

vidéo

La mort de Staline en 1953 ouvre en U.R.S.S. et dans l'ensemble des pays de l'Est, une période de dégel. En Hongrie, l'opposition au régime en place se fait de plus en plus ouverte et virulente. Le 23 octobre 1956, une première insurrection est violemment réprimée. Le conflit s'apaise lorsque... 

Crédits : National Archives

Afficher

Urho Kekkonen et Nikita Khrouchtchev, 1963

Urho Kekkonen et Nikita Khrouchtchev, 1963

photographie

Urho Kekkonen (1900-1986), président de la République finlandaise (à gauche) et Nikita Khrouchtchev (1894-1971), numéro un soviétique, se préparent pour une partie de chasse, en 1963. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Défilé militaire du 1er mai

Défilé militaire du 1 er  mai

photographie

Missiles balistiques sur la place Rouge à Moscou, lors du traditionnel défilé du 1er mai, en 1967. 

Crédits : Sovfoto/ Universal Images Group/ Getty Images

Afficher

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

vidéo

Première Guerre mondiale. S.D.N. Crise de 1929. Communisme. Nazisme.La Première Guerre mondiale, véritable matrice du nouveau siècle, procède directement de l'exacerbation des tensions nationalistes en Europe. En 1917, l'intervention nord-américaine accélère la défaite des Empires centraux... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Conférence de Yalta, 1945

Conférence de Yalta, 1945

vidéo

C'est au bord de la mer Noire, à Yalta, en Crimée, que se tient, entre le 4 et le 11 février 1945, la principale des conférences réunissant les futurs vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale. Le principe de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie étant établi, le Britannique... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

1968 dans le monde

1968 dans le monde

vidéo

L'année 1968 s'ouvre avec l'offensive du Têt, déclenchée par les Nord-Vietnamiens. Dans les mois qui suivent, une vague de contestation déferle sur presque tous les pays, Mexique, États-Unis, Grande-Bretagne. En France, étudiants et policiers s'affrontent violemment de part et d'autre des… 

Crédits : Pathé

Afficher

Sokols, vers 1930

Sokols, vers 1930

photographie

Exercices d'ensemble à Prague dans les années 1930, dans le cadre des Sokols, mouvement gymnique tchèque teinté de nationalisme. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981

photographie

Ici au côté de Leonid Brejnev, le président de la République tchécoslovaque Gustav Husák (1913-1991) restera fidèle à Moscou durant toute la durée de son mandat (de 1975 à 1989). À la suite de la tentative réformiste du Printemps de Prague, il avait remplacé Dubcek à la tête du Parti... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Fondation du pacte de Varsovie, 1955

Fondation du pacte de Varsovie, 1955

photographie

Fondation du pacte de Varsovie, lors de la conférence réunissant dans la capitale polonaise, du 11 au 14 mai 1955, les délégations de l'U.R.S.S. et de sept pays communistes d'Europe de l'Est (Albanie, Bulgarie, R.D.A., Pologne, Roumanie, Tchécoslovaquie et Hongrie). 

Crédits : AKG

Afficher

Visite du mausolée de Lénine

Visite du mausolée de Lénine

photographie

La foule attend dans la neige, sur la place Rouge à Moscou, pour visiter le mausolée de Lénine (1959). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Khrouchtchev aux Nations unies

Khrouchtchev aux Nations unies

photographie

Le 29 septembre 1960, lors de la quinzième session de l'Assemblée générale des Nations unies, Nikita Khrouchtchev (1894-1971) sort de ses gonds lors d'un discours du Premier ministre britannique Harold MacMillan (1894-1986). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1989 à 1999. Le monde contemporain

1989 à 1999. Le monde contemporain

vidéo

Effondrement des régimes communistes. Mondialisation. Regroupements régionaux. Poussées nationalistes.L'éclatement de l'U.R.S.S. et du bloc communiste marque de façon déterminante la fin du XXe siècle.La destruction du Mur de Berlin, en 1989, fait office d'événement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Kamenev

Kamenev

photographie

Lev Borissovitch Rosenfeld, dit Kamenev (1883-1936), membre du comité central du Parti communiste et représentant russe pour les affaires économiques en Grande-Bretagne en 1919. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Zinoviev

Zinoviev

photographie

Grigori Evseïevitch Radomylski, dit Zinoviev (1883-1936), accusé avec Trotski (1879-1940) et Kamenev (1883-1936) d'avoir fomenté un complot contre Staline (1879-1953), fut exécuté. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Heinrich Böll et Soljénitsyne

Heinrich Böll et Soljénitsyne

photographie

L'Allemand Heinrich Böll (à droite), Prix Nobel de littérature en 1972, accueille l'écrivain russe Alexandre Soljénitsyne, après son expulsion d'U.R.S.S., en février 1974. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Cérémonie d'ouverture des Jeux de Moscou en 1980

Cérémonie d'ouverture des Jeux de Moscou en 1980

photographie

Cérémonie d'ouverture des Jeux de Moscou en 1980. Dans les tribunes se dessine le portrait de Lénine. Les Jeux organisés par l'U.R.S.S. de Leonid Brejnev furent boycottés par les États-Unis et nombre de leurs alliés. 

Crédits : T. Duffy/ Getty

Afficher

Soldats sur la frontière sino-soviétique

Soldats sur la frontière sino-soviétique

photographie

Soldats soviétiques en alerte, sur la frontière sino-soviétique, en 1969, durant le conflit qui opposa les deux pays. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Coup d'État à Sofia

Coup d'État à Sofia

photographie

Le peuple s'est rassemblé devant la cathédrale de Sofia (Bulgarie), lors du coup d'État de 1923, qui va coûter le pouvoir et la vie à Alexandre Stamboliski (1879-1923). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Intervention soviétique à Budapest

Intervention soviétique à Budapest

photographie

Une colonne de blindés soviétiques dans les rues de Budapest, lors de l'intervention de l'U.R.S.S. en Hongrie, en octobre 1956. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le soulèvement hongrois d'octobre 1956

Le soulèvement hongrois d'octobre 1956

photographie

Des jeunes Hongrois ont déboulonné la statue de Staline et brandissent le drapeau hongrois, lors du soulèvement de Budapest, en octobre 1956. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Morts pour la liberté

Morts pour la liberté

photographie

Des journalistes occidentaux sont témoins de la brutalité avec laquelle les troupes soviétiques écrasent le soulèvement anticommuniste de Hongrie, en novembre 1956. Des adolescents et des femmes avaient aussi pris les armes contre les forces de Moscou. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Mikhaïl Gorbatchev

Mikhaïl Gorbatchev

photographie

Le président Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'U.R.S.S., dont il ne peut empêcher l'éclatement en 1991. Il démissionne le 25 décembre 1991, peu de temps après la création de la Communauté des États indépendants (C.E.I.). 

Crédits : Corbis

Afficher

L'arrestation d'un policier

L'arrestation d'un policier

photographie

Un membre de la police secrète est emmené pour être interrogé par des patriotes, lors de l'intervention des troupes soviétiques à Budapest, en novembre 1956. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Préparatifs du lancement de Spoutnik-2

Préparatifs du lancement de Spoutnik-2

photographie

Deux savants soviétiques testent la capsule du satellite Spoutnik-2, qui va placer en orbite terrestre, le 3 novembre 1957, le premier être vivant, la chienne Laïka. Après le lancement de Spoutnik-1, le 4 octobre précédent, cette performance met l'U.R.S.S. en tête de la course à l'espace. 

Crédits : Bettmann/ Corbis

Afficher

Nikita Khrouchtchev et Tito, 1963

Nikita Khrouchtchev et Tito, 1963

photographie

Le numéro un soviétique Nikita Khrouchtchev (1894-1971), à droite, et le président yougoslave Tito (1892-1980) en croisière le long des côtes de l'Istrie, en 1963. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Staline, affiche

Staline, affiche

photographie

À la mort de Lénine, Staline prend le contrôle du P.C.U.S. Sous son autorité, le communisme s'affirme comme la doctrine scientifique de la révolution prolétarienne et de la dictature du prolétariat, fondées sur le modèle de l'expérience russe. 

Crédits : AKG

Afficher

Célébration de la révolution russe à Bucarest

Célébration de la révolution russe à Bucarest

photographie

La foule roumaine célèbre le trente-deuxième anniversaire de la révolution russe, à Bucarest, en 1949. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Nicolae Ceausescu, 1979

Nicolae Ceausescu, 1979

photographie

Le dictateur roumain Nicolae Ceausescu (1918-1989) ouvre une session du XIIe congrès du Parti communiste roumain. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Bradley (casqué) et Koniev

Bradley (casqué) et Koniev

photographie

Le commandant du 12e groupe d'armée, le général américain Omar Bradley (1893-1981) rend visite au maréchal soviétique Koniev (1897-1973) à son quartier général, en mai 1945. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Festivités du 1er mai: Lénine à la tribune, I. Brodsky

 Festivités du 1 er  mai: Lénine à la tribune , I. Brodsky

photographie

Isaak Israilovitch Brodsky, «Festivités du 1er mai: Lénine à la tribune», 1920. 

Crédits : RIA Nowosti/ AKG

Afficher

Opération Barbarossa

Opération Barbarossa

vidéo

En juin 1941, 135 divisions de la Wehrmacht et de ses alliés envahissent la Russie, sur un front de près de 3 000 kilomètres qui s'étend de la Baltique à la mer Noire. Hitler s'imagine que l'anéantissement de la Russie sera rapide et que la victoire n'est qu'une question de semaines. Comme... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bataille de Stalingrad, 1942-1943

Bataille de Stalingrad, 1942-1943

vidéo

En septembre 1942, Stalingrad est encerclée, puis progressivement envahie. De terribles combats de rue se livrent dans la ville; les Soviétiques résistent rue par rue, maison par maison durant trois mois. Stalingrad est un enfer. À la fin novembre, Staline passe à la contre-offensive et ses... 

Crédits : National Archives

Afficher

Boukharine

Boukharine

photographie

Nicolas Ivanovitch Boukharine (1888-1938), au centre, en compagnie de Staline (1879-1953), au balcon du Kremlin, en 1927. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Soulèvement ouvrier à Berlin-Est (juin 1953)

Soulèvement ouvrier à Berlin-Est (juin 1953)

photographie

Les chars du commandement militaire soviétique de Berlin-Est interviennent le 17 juin 1953 alors que les travailleurs est-allemands se soulèvent contre le régime, réclamant des élections libres et le retrait du gouvernement de Walter Ulbricht et Otto Grotewohl. Étendue à l'ensemble de la... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Staline: le culte de la personnalité, affiche

Staline: le culte de la personnalité, affiche

photographie

«Introduite par Khrouchtchev lors du XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique (P.C.U.S.) pour donner une explication des erreurs et des crimes de Staline, l'expression de culte de la personnalité est ambiguë, car elle permet de suggérer tout à la fois que celui-ci fut... 

Crédits : AKG

Afficher

Pologne, 1918-1922

Pologne, 1918-1922

carte

La reconstitution de la Pologne et la difficile délimitation des frontières après la Première Guerre mondiale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Wladyslaw Gomulka et Tito à Belgrade, 1957

Wladyslaw Gomulka et Tito à Belgrade, 1957

photographie

Wladyslaw Gomulka (1905-1982), premier secrétaire du Parti communiste polonais, de face, est reçu à Belgrade par le maréchal Tito (1892-1980), en 1957. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pologne, 1939-1945

Pologne, 1939-1945

carte

Le glissement vers l'ouest du nouvel État polonais, après les accords de Yalta en 1945. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Staline retiré de la Place Rouge, 1961

Staline retiré de la Place Rouge, 1961

vidéo

Exhumé de la nécropole où il reposait au côté de Lénine, veillé par des foules respectueuses, Staline est mort deux fois. Pourtant, en 1953, à la nouvelle de sa première mort, la vie s'était comme figée dans son immense empire. Son corps, embaumé pour l'éternité, avait été veillé... 

Crédits : Pathé

Afficher

Jdanov, alter ego politique de Staline

Jdanov, alter ego politique de Staline

photographie

Pur et dur militant du bolchevisme dès 1915, Andreï Alexandrovitch Jdanov (1896-1948) devient, dans les années 1930, l'homme de référence idéologique de Staline. Il inspire surtout sa politique étrangère, aussi bien le pacte germano-soviétique (1939) que la "doctrine Jdanov" (1947). Ici,... 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Konstantin Rokossovski, 1944

Konstantin Rokossovski, 1944

photographie

Né en Pologne, Konstantin Rokossovski (1896-1968) s'engage dans l'Armée rouge en 1918. Il est nommé, en 1944, maréchal de l'Union soviétique. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Karl Radek

Karl Radek

photographie

Le propagandiste marxiste Karl Sobelsohn dit Karl Radek (1885-après 1937), en compagnie de plusieurs dirigeants communistes, à Bakou, vers 1930. Radek est en chemise claire, au centre de la photo. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La collectivisation des campagnes

La collectivisation des campagnes

photographie

Paysans soviétiques contraints de voter en faveur de la collectivisation des campagnes, vers 1928. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'Arménie, République socialiste soviétique

L'Arménie, République socialiste soviétique

photographie

Staline (1879-1953) reçoit, en 1935, une délégation d'ouvrières arméniennes, lors de la célébration du quinzième anniversaire de l'établissement d'un régime communiste en Arménie. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Alexandre Soljénitsyne à Zurich

Alexandre Soljénitsyne à Zurich

photographie

Février 1974 : expulsé d'U.R.S.S. pour son livre L'Archipel du Goulag, Alexandre Soljénitsyne arrive à Zurich. Il retrouvera sa patrie russe après vingt ans d'exil, en un retour qui fait penser en France à celui de Victor Hugo. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Mátyas Rákosi et Arpad Szakasits, 1948

Mátyas Rákosi et Arpad Szakasits, 1948

photographie

Le leader du Parti communiste hongrois Mátyas Rákosi (1892-1971) et le chef du Parti social-démocrate Arpad Szakasits (1888-1965) après l'annonce de la fusion de leurs deux partis, en juin 1948. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Fin de la révolution en Hongrie

Fin de la révolution en Hongrie

photographie

Novembre 1956. Fin de la révolution en Hongrie. Alors que les chars soviétiques occupent le pays, des Hongrois brûlent un portrait de Staline. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

vidéo

Les théâtres d'opérations. Europe. Afrique du Nord. Pacifique.La Seconde Guerre mondiale découle des initiatives belliqueuses de l'Allemagne nazie et de l'impuissance des démocraties occidentales à juguler la montée des périls. En 1939, la Wehrmacht envahit la Tchécoslovaquie, tandis... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1945 à 1962. La décolonisation

1945 à 1962. La décolonisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Blocus de Berlin, 1948

Blocus de Berlin, 1948
Crédits : National Archives

vidéo

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

Conférence de Potsdam, 1945

Conférence de Potsdam, 1945
Crédits : Hulton Getty

photographie

Insurrection hongroise de 1956

Insurrection hongroise de 1956
Crédits : National Archives

vidéo

Urho Kekkonen et Nikita Khrouchtchev, 1963

Urho Kekkonen et Nikita Khrouchtchev, 1963
Crédits : Hulton Getty

photographie

Défilé militaire du 1 er  mai

Défilé militaire du 1er mai
Crédits : Sovfoto/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Conférence de Yalta, 1945

Conférence de Yalta, 1945
Crédits : The Image Bank

vidéo

1968 dans le monde

1968 dans le monde
Crédits : Pathé

vidéo

Sokols, vers 1930

Sokols, vers 1930
Crédits : Hulton Getty

photographie

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981
Crédits : Hulton Getty

photographie

Fondation du pacte de Varsovie, 1955

Fondation du pacte de Varsovie, 1955
Crédits : AKG

photographie

Visite du mausolée de Lénine

Visite du mausolée de Lénine
Crédits : Hulton Getty

photographie

Khrouchtchev aux Nations unies

Khrouchtchev aux Nations unies
Crédits : Hulton Getty

photographie

1989 à 1999. Le monde contemporain

1989 à 1999. Le monde contemporain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Kamenev

Kamenev
Crédits : Hulton Getty

photographie

Zinoviev

Zinoviev
Crédits : Hulton Getty

photographie

Heinrich Böll et Soljénitsyne

Heinrich Böll et Soljénitsyne
Crédits : Hulton Getty

photographie

Cérémonie d'ouverture des Jeux de Moscou en 1980

Cérémonie d'ouverture des Jeux de Moscou en 1980
Crédits : T. Duffy/ Getty

photographie

Soldats sur la frontière sino-soviétique

Soldats sur la frontière sino-soviétique
Crédits : Hulton Getty

photographie

Coup d'État à Sofia

Coup d'État à Sofia
Crédits : Hulton Getty

photographie

Intervention soviétique à Budapest

Intervention soviétique à Budapest
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le soulèvement hongrois d'octobre 1956

Le soulèvement hongrois d'octobre 1956
Crédits : Hulton Getty

photographie

Morts pour la liberté

Morts pour la liberté
Crédits : Hulton Getty

photographie

Mikhaïl Gorbatchev

Mikhaïl Gorbatchev
Crédits : Corbis

photographie

L'arrestation d'un policier

L'arrestation d'un policier
Crédits : Hulton Getty

photographie

Préparatifs du lancement de Spoutnik-2

Préparatifs du lancement de Spoutnik-2
Crédits : Bettmann/ Corbis

photographie

Nikita Khrouchtchev et Tito, 1963

Nikita Khrouchtchev et Tito, 1963
Crédits : Hulton Getty

photographie

Staline, affiche

Staline, affiche
Crédits : AKG

photographie

Célébration de la révolution russe à Bucarest

Célébration de la révolution russe à Bucarest
Crédits : Hulton Getty

photographie

Nicolae Ceausescu, 1979

Nicolae Ceausescu, 1979
Crédits : Hulton Getty

photographie

Bradley (casqué) et Koniev

Bradley (casqué) et Koniev
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Festivités du 1 er  mai: Lénine à la tribune , I. Brodsky

Festivités du 1er mai: Lénine à la tribune, I. Brodsky
Crédits : RIA Nowosti/ AKG

photographie

Opération Barbarossa

Opération Barbarossa
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Bataille de Stalingrad, 1942-1943

Bataille de Stalingrad, 1942-1943
Crédits : National Archives

vidéo

Boukharine

Boukharine
Crédits : Hulton Getty

photographie

Soulèvement ouvrier à Berlin-Est (juin 1953)

Soulèvement ouvrier à Berlin-Est (juin 1953)
Crédits : Hulton Getty

photographie

Staline: le culte de la personnalité, affiche

Staline: le culte de la personnalité, affiche
Crédits : AKG

photographie

Pologne, 1918-1922

Pologne, 1918-1922
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Wladyslaw Gomulka et Tito à Belgrade, 1957

Wladyslaw Gomulka et Tito à Belgrade, 1957
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pologne, 1939-1945

Pologne, 1939-1945
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Staline retiré de la Place Rouge, 1961

Staline retiré de la Place Rouge, 1961
Crédits : Pathé

vidéo

Jdanov, alter ego politique de Staline

Jdanov, alter ego politique de Staline
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Konstantin Rokossovski, 1944

Konstantin Rokossovski, 1944
Crédits : Hulton Getty

photographie

Karl Radek

Karl Radek
Crédits : Hulton Getty

photographie

La collectivisation des campagnes

La collectivisation des campagnes
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'Arménie, République socialiste soviétique

L'Arménie, République socialiste soviétique
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Alexandre Soljénitsyne à Zurich

Alexandre Soljénitsyne à Zurich
Crédits : Hulton Getty

photographie

Mátyas Rákosi et Arpad Szakasits, 1948

Mátyas Rákosi et Arpad Szakasits, 1948
Crédits : Hulton Getty

photographie

Fin de la révolution en Hongrie

Fin de la révolution en Hongrie
Crédits : Hulton Getty

photographie

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo