ABKHAZIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En bordure de la mer Noire, à l'intérieur des frontières de la république de Géorgie, la république autonome d'Abkhazie couvre un territoire de 8 600 kilomètres carrés. Lors du recensement, contesté, de 2003, la population était de 216 000 habitants ; elle était estimée, en 2006, entre 160 000 et 190 000 habitants. Les Abkhazes, de nationalité éponyme, appartiennent à la famille ethnolinguistique pré-indo-européenne appelée kartvélienne. En 2003, ils représentaient 44 p. 100 de la population d'Abkhazie, alors que les Géorgiens en constituaient 22 p. 100, les Russes 11 p. 100, les Arméniens 21 p. 100 et les Grecs 1 p. 100. Depuis l'indépendance de la Géorgie, les Abkhazes sont en lutte avec le pouvoir de Tbilissi. Ils ont proclamé en 1992 unilatéralement leur souveraineté, ce qui a entraîné une intervention des troupes géorgiennes. Le projet de système fédéral, adopté par Tbilissi en 1995 et prévoyant l’autonomie de l’Abkhazie, est rejeté par les séparatistes. Malgré la signature d’un accord entre les deux parties sous l’égide de Moscou en 1997, la situation est toujours tendue et les affrontements continuent. Les séparatistes, déjà forts du soutien de la Russie, considèrent la proclamation d’indépendance au Kosovo en février 2008 comme un précédent.

Géorgie : carte administrative

Géorgie : carte administrative

carte

Carte administrative de la Géorgie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le sol et le climat de la république d'Abkhazie se prêtent au développement d'une agriculture élaborée : plantations de théiers, vergers, vignobles, plantes destinées à la fabrication de parfums.

Le sous-sol est pauvre en substances minérales utiles. L'industrie abkhaze, peu développée, ne compte que des entreprises transformant les produits agricoles ou le bois des forêts. La vie urbaine n'a pris que peu d'ampleur : toutes les villes, dont la capitale, Soukhoumi, sont situées le long du littoral de la mer Noire et vivent du tourisme.

—  Pierre CARRIÈRE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ABKHAZIE  » est également traité dans :

ARDZINBA VLADISLAV (1945-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Homme politique abkhaze, Vladislav Ardzinba fut le premier président (1994-2005) de la république autonome autoproclamée d'Abkhazie. Né le 14 mai 1945 à Eshera, dans la République socialiste soviétique autonome d'Abkhazie, intégrée à la Géorgie, Vladislav Grigoriévitch Ardzinba étudie l'histoire de 1962 à 1966 à l'Institut pédagogique de Soukhoumi, la capitale de l'Abkhazie. Il poursuit son cursu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladislav-ardzinba/#i_9387

BASSAEV CHAMIL (1965-2006)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 592 mots

Le chef de guerre tchétchène Chamil Bassaev est né dans le village de Vedeno, dans le sud de la Tchétchénie en 1965. Étudiant dans une université technique de Moscou, il en est renvoyé pour cause de mauvais résultats en 1988. Avec la perestroïka, il se lance dans le commerce, mais fait faillite. Étudiant et commerçant raté, il se réfugie dans l'étude de l'islam et bascule rapidement dans l'intégri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamil-bassaev/#i_9387

CAUCASE

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Georges CHARACHIDZÉ, 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Silvia SERRANO
  • , Universalis
  •  • 17 098 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La résurgence des conflits »  : […] La guerre russo-géorgienne d'août 2008, en braquant les projecteurs sur le Caucase, a cruellement rappelé qu'aucun des conflits qui avaient éclaté dans cette région durant la première moitié des années 1990 n'était résolu. En effet, l'effondrement de l'U.R.S.S., par ailleurs plutôt pacifique, s'était traduit au Caucase par des guerres dont l'enjeu portait sur le statut des territoires de l'Osséti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caucase/#i_9387

CHEVARDNADZE EDOUARD (1928-2014)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 878 mots
  •  • 1 média

Homme de la transition gorbatchévienne, Edouard Chevardnadze fut président de la République (1992-2003) d’une Géorgie indépendante, avant d’être chassé par la révolution des roses. Edouard Chevardnadze est né le 25 janvier 1928 dans le village de Mamati en Géorgie occidentale. À vingt ans, il adhère au Parti communiste de l’Union soviétique (P.C.U.S.) et obtient en 1959 un diplôme d’historien pol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-chevardnadze/#i_9387

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Autonomie territoriale contre autonomie nationale »  : […] Au lendemain de la révolution d'Octobre, le fédéralisme est conçu par les bolcheviks comme une arme contre les aspirations indépendantistes des peuples sous domination russe, comme une concession tactique provisoire et non pas comme un modèle d'organisation de l'État ou une fin en soi. Le conflit qui oppose Lénine à Staline en 1922 concerne davantage les modalités de l'instauration de l'État fédé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_9387

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'annexion par la Russie et la renaissance nationale »  : […] À la suite de raids de montagnards lesghiens qui venaient du Daghestan, Irakli se vit contraint de prendre une attitude prorusse, surtout pour des raisons d'ordre économique. Le 24 juillet 1783, il conclut avec Catherine II la Grande le traité de Georgievsk, par lequel la Russie garantissait l'indépendance et l'intégrité territoriale de la Géorgie, Irakli reconnaissant la suzeraineté de la Russie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/#i_9387

ISKANDER FAZIL (1929-2016)

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 864 mots

Fazil Iskander occupe une position originale dans la littérature soviétique : d’une part, bien qu’étant abkhaze (il est né à Soukhoumi le 6 mars 1929), il écrit en russe, d’autre part, il a choisi le genre de la satire, ce qui constitue un défi et un exploit dans un pays totalitaire qui, de par sa nature, tolère mal les textes subversifs. Iskander, à l’instar du Kirghize Tchinguiz Aïtmatov, du Tc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fazil-iskander/#i_9387

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Découpage administratif »  : […] Le classement administratif ne faisait qu'accentuer la complexité des peuples musulmans. Car, sur la base d'une typologie dessinée par Staline en 1913, une hiérarchie des ethnies était aménagée, qui qualifiait de «  nation » ( natsija ) tout groupement de plus de 300 000 sujets ayant communauté de langue, de territoire, de vie économique et de culture. Si l'un des éléments constitutifs de la « nat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_9387

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « ABKHAZIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abkhazie/