ARDZINBA VLADISLAV (1945-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique abkhaze, Vladislav Ardzinba fut le premier président (1994-2005) de la république autonome autoproclamée d'Abkhazie.

Né le 14 mai 1945 à Eshera, dans la République socialiste soviétique autonome d'Abkhazie, intégrée à la Géorgie, Vladislav Grigoriévitch Ardzinba étudie l'histoire de 1962 à 1966 à l'Institut pédagogique de Soukhoumi, la capitale de l'Abkhazie. Il poursuit son cursus à Moscou : intégrant l'Institut des études orientales de l'Académie des sciences, il se spécialise dans l'histoire du Moyen-Orient et obtient un doctorat en 1985. De retour en Abkhazie en 1987, il devient directeur de l'Institut abkhaze de langue, littérature et histoire. Élu au Soviet suprême de l'U.R.S.S. en 1989, Ardzinba accède à la présidence du Soviet suprême d'Abkhazie l'année suivante. Quand l'Union soviétique éclate en 1991, il soutient les velléités sécessionnistes de l'Abkhazie face à la Géorgie nouvellement indépendante. En 1992, il déclare unilatéralement la souveraineté de l'Abkhazie ; après une brève guerre civile (1992-1993), la république séparatiste chasse les soldats géorgiens et quelque deux cent cinquante mille habitants d'origine géorgienne. Élu président de l'Abkhazie en 1994, Vladislav Ardzinba, seul candidat en lice, est confirmé dans ses fonctions cinq ans plus tard. Il démissionne en 2005 pour raisons de santé et meurt le 4 mars 2010, à Moscou.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  ARDZINBA VLADISLAV (1945-2010)  » est également traité dans :

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 748 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La Géorgie indépendante »  : […] Enfermé dans sa tour d'ivoire, le président se transforme alors en dictateur. Il limoge son Premier ministre, Tenguiz Sigoua, et plusieurs autres officiels. En septembre, il fait tirer sur une manifestation de l'opposition démocratique et interdit la plupart des journaux. La guerre civile commence entre démocrates. En décembre, la bataille fait rage dans Tbilissi, si bien que le président se retr […] Lire la suite

Les derniers événements

15 août 1997 Géorgie. Déclaration de paix entre Tbilissi et les séparatistes abkhazes

Vladislav Ardzinba, rendent publique, à Tbilissi, une « déclaration de paix » signée sous l'égide du Kremlin, qui doit préfigurer un accord de paix. Sans aborder la question du statut de la région d'Abkhazie, le texte engage ses signataires « à ne pas recourir aux armes pour régler leurs différends ». La proclamation unilatérale de la souveraineté  […] Lire la suite

14 août - 3 septembre 1992 Géorgie. Intervention armée en Abkhazie

Vladislav Ardzinba. La Russie, qui n'a pas apporté aux combattants abkhazes l'aide qu'ils lui demandaient, tient toutefois à ménager ceux-ci. L'accord prévoit un cessez-le-feu, le maintien des troupes géorgiennes en Abkhazie et confirme dans ses fonctions le président du Parlement abkhaze, dont Edouard Chevardnadze exigeait la démission.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

« ARDZINBA VLADISLAV - (1945-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vladislav-ardzinba/