Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARDZINBA VLADISLAV (1945-2010)

Homme politique abkhaze, Vladislav Ardzinba fut le premier président (1994-2005) de la république autonome autoproclamée d'Abkhazie.

Né le 14 mai 1945 à Eshera, dans la République socialiste soviétique autonome d'Abkhazie, intégrée à la Géorgie, Vladislav Grigoriévitch Ardzinba étudie l'histoire de 1962 à 1966 à l'Institut pédagogique de Soukhoumi, la capitale de l'Abkhazie. Il poursuit son cursus à Moscou : intégrant l'Institut des études orientales de l'Académie des sciences, il se spécialise dans l'histoire du Moyen-Orient et obtient un doctorat en 1985. De retour en Abkhazie en 1987, il devient directeur de l'Institut abkhaze de langue, littérature et histoire. Élu au Soviet suprême de l'U.R.S.S. en 1989, Ardzinba accède à la présidence du Soviet suprême d'Abkhazie l'année suivante. Quand l'Union soviétique éclate en 1991, il soutient les velléités sécessionnistes de l'Abkhazie face à la Géorgie nouvellement indépendante. En 1992, il déclare unilatéralement la souveraineté de l'Abkhazie ; après une brève guerre civile (1992-1993), la république séparatiste chasse les soldats géorgiens et quelque deux cent cinquante mille habitants d'origine géorgienne. Élu président de l'Abkhazie en 1994, Vladislav Ardzinba, seul candidat en lice, est confirmé dans ses fonctions cinq ans plus tard. Il démissionne en 2005 pour raisons de santé et meurt le 4 mars 2010, à Moscou.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • GÉORGIE

    • Écrit par Christophe CHICLET, Universalis, Régis GAYRAUD, David Marshall LANG, Kalistrat SALIA
    • 15 746 mots
    • 6 médias
    Une fois de plus, Moscou change de bord, si bien que, en août 1997, Chevardnadze et le président autoproclamé de l'Abkhazie, Vladislav Ardzinba, signent un accord de paix, s'interdisant le recours aux armes. La situation semble se stabiliser à Tbilissi. En octobre 1999, le parti de Chevardnadze (Union...

Voir aussi