Rita RÉGNIER

chargée de recherche au CNRS, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet

AJAṆṬĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 2 265 mots

Au centre de la chaîne des monts Indhyadri ou Ajaṇṭā (État du Maharashtra, district d'Aurangabad), le monastère d'Ajaṇṭā se compose d'une trentaine de cavernes creusées dans la roche volcanique d'un cirque au fond duquel coule un torrent. Comme tant d'autres, ces monuments rupestres, aménagés par de généreux donateurs, abritaient des moines bouddhistes p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ajanta/#i_0

AURAṄGĀBĀD

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 181 mots

Ville du Mahārāṣṭra (Inde), fondée au xvie siècle. L'empereur moghol Aurangzeb (1658-1707) la dota de nombreux édifices, parmi lesquels on citera le mausolée de son épouse favorite. Au flanc de l'épaulement rocheux qui surplombe la plaine d'Auraṅgābād, des bouddhistes creusèrent des grottes : ces monuments s'échelonnent approximativement du ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurangabad/#i_0

BHĀRHUT

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 299 mots

Bhārhut, situé dans l'État de Madhya Pradesh en Inde centrale et dont le nom s'attache à l'une des premières écoles de sculpture bouddhique, n'est plus qu'un village. Aux siècles précédant l'ère chrétienne, un important monastère s'élevait là ; outre les traces de structures anciennes et la masse d'un stūpa, fort ruiné et aujourd'hui à peu près disparu, les vestiges de la balus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bharhut/#i_0

BODHGAYĀ

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 983 mots

Gayā, qui fait partie de l'État de Bihār, dans l'Inde du Nord-Est, constitue depuis des temps immémoriaux un tīrtha (lieu saint) type, en raison même de sa configuration : la cité est arrosée par la Phalgu, formée des eaux de la Nairañjanā et de la Mahānādī qui s'unissent en amont ; aux alentours abondent collines, rochers, étangs et bosquets. La zone entière (Ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhgaya/#i_0

DRAVIDIENS STYLES

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 825 mots

Les mots sanskrits nāgara, vesara et drāviḍa, qui désignent dans les traités spécialisés des catégories de temples, sans toutefois s'accompagner de définitions précises, furent appliqués par J. Fergusson, un des pionniers de l'histoire de l'art de l'Inde, aux trois groupes de styles propres à l'architecture religieuse médiévale de ce pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/styles-dravidiens/#i_0

ELEPHANTA GROTTE D'

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 268 mots

Proche de Bombay, l'île d'Elephanta (Ghârâpuri) doit sa célébrité à la colossale Mahesamûrti ou Trimûrti, buste à trois visages représentant le dieu Shiva sous son triple aspect : créateur, conservateur et destructeur (ou encore féminin, bénin et terrible). Cette image, expression magistrale de l'art classique d'inspiration brahmanique, a été taillée en demi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-d-elephanta/#i_0

ELLORĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 314 mots

Ellorā, situé à une vingtaine de kilomètres d'Aurangābād (État du Mahārāshtra), possède l'ensemble de monuments rupestres le plus impressionnant et le plus varié de l'Inde. Ses grottes s'ouvrent dans l'un des escarpements qui forment le flanc nord-ouest du vaste plateau du Dekkan. Les travaux, commencés dans la partie sud, progressèrent en direction du nord. Ils se répartissent en trois groupes, b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellora/#i_0

GANDHĀRA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 717 mots

Dans l'Inde ancienne, « Gandhāra » désignait une région située à la frontière de l'Afghanistan et du Pakistan actuels. Elle comprenait essentiellement, de part et d'autre de l'Indus, les territoires correspondant aujourd'hui aux districts de Peshāwar et de Rawalpindi, dont les centres étaient respectivement Puṣkālavatī (Chārsadda) et Takṣaśila (Taxila) ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gandhara/#i_0

GUPTA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 3 287 mots

La famille Gupta semble avoir eu pour berceau le Magadha, nom donné autrefois à la région de Patna (État de Bihār). Elle s'illustra peu avant le milieu du iiie siècle après J.-C. Ayant réussi à mettre fin à la confusion qui régnait en Inde depuis que des envahisseurs occidentaux, implantés au nord-ouest du pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-gupta/#i_0

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 136 mots

L'art indien a fourni une contribution importante et originale au patrimoine artistique de l'humanité.Contribution importante par la persistance, jusqu'à l'époque contemporaine, d'une tradition dont les manifestations matérielles n'apparaissent guère avant le iiie siècle avant l'ère chrétienne, mais qu'on ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_0

MADURA, Inde

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 337 mots

Le voile de légendes qui recouvre les origines de la ville de Madura (en tamoul : Maturai), située à l'extrême sud de la péninsule du Dekkan (Inde), ne permet pas de douter de sa haute antiquité ni de celle de la maison Pāṇḍya associée à sa gloire. Il y a des milliers d'années, dit-on, Madura s'élevait au bord de l'océan et était déjà le siège d'une académie littéraire, le Saṅgam, premier du nom ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madura-inde/#i_0

MAGADHA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 283 mots

Au ~ vie siècle, des confédérations, formées par les tribus âryennes ou âryanisées de l'Inde du Nord et du centre, surgirent des « États ». L'un d'eux, le Magadha, prit un rapide essor dû, peut-être, à ses gisements de minerais. Ce royaume s'étendait depuis la vallée du Gange (avant que celui-ci ne se divise en plusieurs bras pour se jeter dans l'océa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magadha/#i_0

MAHĀBALIPURAM

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 698 mots

Sur la côte de Coromandel, à environ soixante-cinq kilomètres au sud de Madras, Mahābalipuram est, sans conteste, le site archéologique le plus célèbre de l'Inde méridionale.Mahābalipuram, « cité du grand Bali » (un souverain mythique), est le nom actuel de l'antique Māmallapuram ou ville de Mahāmalla, le « Grand Lutteur », titre porté par le roi Narasimhavarman Ier (vers 63 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabalipuram/#i_0

MAISŪR ou MYSORE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 791 mots

Maisūr dérive du nom de Mahiṣāsura, le démon-buffle que décapita Durgā, forme belliqueuse de la grande Déesse hindoue. Ce nom s'est appliqué, jusqu'à une période relativement récente, à un « État princier » situé au centre de la péninsule du Dekkan (Inde du Sud) ainsi qu'à la capitale. Ensuite, le Maisūr des mahārāja ayant été incorporé à l'Union indienne (1948), le nom a désig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maisur-mysore/#i_0

NĀLANDĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 822 mots

Au cœur de l'ancien Magadha, la terre sainte du bouddhisme (Bihār méridional, Inde du Nord-Est), se dressent les ruines imposantes de Nālandā, cité monastique et métropole spirituelle du monde bouddhique médiéval. Fondée, selon toute vraisemblance, pendant le deuxième quart du ve siècle de l'ère chrétienne par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nalanda/#i_0

PALLAVA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 387 mots

La dynastie Pallava joua un rôle de premier plan dans l'histoire de l'Inde du Sud du viie au ixe siècle. Depuis Kāñcī (puram), sa capitale, elle régnait sur le Toṇḍaimaṇḍalam, région recouvrant sensiblement les districts modernes de Chittoor en Āndhra Pradesh, de Chingleput et d'Arcot-Nord au Tamilnadu ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pallava/#i_0

SĀÑCĪ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 614 mots

Dans l'Inde centrale, au nord-est de Bhopal, s'étend une région particulièrement riche en vestiges antiques. Au voisinage de Bhilsā (qui, sous le nom de Vidiśā, fut jusqu'au ive siècle de notre ère la capitale du royaume d'Avanti), on remarque cinq éminences couronnées de stūpa, monuments caractéristiques du bouddhisme, formés d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanci/#i_0

SĀRNĀTH

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 598 mots

La zone archéologique de Sārnāth se trouve à une lieue environ au nord de Bénarès. Le site, désigné dans l'Antiquité sous le nom de « parc aux Gazelles », vit le Buddha prêcher pour la première fois les « nobles vérités » (531 ou 523 ? avant notre ère). Cinq assistants seulement recueillirent alors ses paroles, d'anciens compagnons du temps où il croyait trouver dans la pratique des austérités le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarnath/#i_0

ŚĀTAVĀHANA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 206 mots

L'état d'anarchie que connut l'Inde vers le milieu du ~ ier siècle favorisa la montée de la dynastie Śātavāhana. Son royaume s'étendait primitivement autour de Prātisthana (moderne Paithan), sur la haute Godāvarī ; bientôt il engloba le Mālva oriental de la région côtière du Mahārāstra. Quoiqu'ils eussent repoussé les envahisseurs étrangers venus du n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satavahana/#i_0

TANJORE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 459 mots

La ville de Tanjore (tamoul : Tañçāvūr) commande une plaine alluviale devenue la région la plus fertile de l'Inde du Sud grâce aux ouvrages d'irrigation du delta de la Kāverī aménagés en des temps fort reculés et constamment améliorés d'âge en âge. La tradition rattache le nom de cette ville à Tañçan, un géant malfaisant anéanti par le dieu Viṣṇu. L'histoire mentionne l'existence de la cité à part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanjore/#i_0

UDAYAGIRI

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 428 mots

Le sanskrit Udayagiri signifie « mont du levant ». Ce toponyme, banal en Inde, évoque pour les archéologues quelques sites qui illustrent chacun une phase différente de l'art. Deux se trouvent en Orissā : l'un, dans le district de Puri, fait partie d'un groupe célèbre de grottes jaïnas archaïques ; l'autre, dans le district de Cuttack, a livré des vestigesd'architecture bouddhi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/udayagiri/#i_0