ELEPHANTA GROTTE D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Proche de Bombay, l'île d'Elephanta (Ghârâpuri) doit sa célébrité à la colossale Mahesamûrti ou Trimûrti, buste à trois visages représentant le dieu Shiva sous son triple aspect : créateur, conservateur et destructeur (ou encore féminin, bénin et terrible). Cette image, expression magistrale de l'art classique d'inspiration brahmanique, a été taillée en demi-ronde bosse au fond d'une grotte occupant le centre d'un complexe souterrain. Lors de l'exécution de cette vaste salle furent « réservés », à intervalles réguliers, des piliers massifs, à haute base quadrangulaire et à chapiteau bulbeux orné de fines cannelures, ainsi qu'un sanctuaire cubique aux quatre entrées flanquées de gardiens. Les parois s'animent de bas-reliefs qui empruntent leurs sujets à la légende shivaïte (accordailles et mariage de Shiva et de Pârvatî, figuration du couple divin sur le mont Kailâsa ébranlé par le géant Râvana, danse cosmique) et que caractérisent l'équilibre des masses, la souplesse des lignes et la délicatesse sans surcharge des parures, alliés à une charmante spontanéité dans le détail. Elephanta n'a pas livré d'inscription. Mais la forme particulière des piliers et le style des sculptures placent cette grandiose réalisation après 600 mais avant 635, cette date marquant probablement un tournant dans l'histoire de la région avec la défaite navale infligée, en ces parages mêmes, par le grand roi châlukya, Pulakeshin II, à l'obscur souverain local.

—  Rita RÉGNIER

Écrit par :

  • : chargée de recherche au CNRS, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet

Classification


Autres références

«  ELEPHANTA GROTTE D'  » est également traité dans :

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] Le Buddha de style Gupta (env. iv e - v e  s. et vi e  s.) transfigure les types créés antérieurement. Se détachant sur un grand nimbe délicatement ouvragé, la face aux yeux mi-clos rayonne d'une sérénité recueillie. Les effigies sorties de l'atel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_27789

Pour citer l’article

Rita RÉGNIER, « ELEPHANTA GROTTE D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-d-elephanta/