UDAYAGIRI

Le sanskrit Udayagiri signifie « mont du levant ». Ce toponyme, banal en Inde, évoque pour les archéologues quelques sites qui illustrent chacun une phase différente de l'art. Deux se trouvent en Orissā : l'un, dans le district de Puri, fait partie d'un groupe célèbre de grottes jaïnas archaïques ; l'autre, dans le district de Cuttack, a livré des vestiges d'architecture bouddhique du ixe siècle. Un troisième, au Mādhya Pradesh, se distingue par des monuments rupestres du ve siècle, en majorité brahmaniques. Un quatrième, enfin, localisé dans le district de Nellore en Andhra Pradesh, fut la capitale d'un petit royaume absorbé par l'empire hindou de Vijayanagar ; à la chute de celui-ci la ville tomba sous la domination nominale du sultan de Golconde. On y voit les restes d'une puissante enceinte et une mosquée datant de 1660. Le premier et le troisième de ces lieux possèdent des monuments qui constituent d'importants jalons dans l'histoire de l'art indien : c'est d'eux seuls qu'il s'agira ici.

Udayagiri en Orissā

À quelques kilomètres des ruines de Śiśupālgarh, capitale présumée de l'antique Kaliṅga, et de Bhuvaneśvar, siège des dynasties qui se succédèrent au Moyen Âge sur le trône d'Orissā et grand foyer d'art śivaïte, se dressent les collines jumelles d'Udayagiri et de Khaṇḍagiri (« mont fendu ») séparées par un étroit vallon. Au ier siècle avant J.-C., le roi Khāravela – grand conquérant, si l'on en croit son panégyrique (grotte 14 à Udayagiri), et peut-être adepte du jaïnisme – donna l'ordre de creuser au flanc de ces éminences des grottes destinées à abriter des moines. Ces hypogées, comme ceux du Dekkan occidental, reproduisent des structures de bois. Mais leur disposition interne et la prédominance, dans leur décor, de la sculpture narrative au détriment des éléments architectoniques leur confèrent une réelle originalité. Ici, les cellul [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : chargée de recherche au C.N.R.S., chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet

Classification

Voir aussi

BHILSA    ART GUPTA    SCULPTURE INDIENNE    KALINGA    ART DE L'ORISSA    TEMPLE monde indien

Pour citer l’article

Rita RÉGNIER, « UDAYAGIRI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/udayagiri/