Jacques MIÈGE

professeur à l'université de Genève, directeur du département de biologie végétale

ARALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 329 mots

Ordre de plantes monocotylédones caractérisées par leurs inflorescences constituées par un axe apical, le spadice, produisant un manchon floral, qu'enveloppe une pièce foliacée appelée spathe. Les systématiciens placent les Arales non loin des Palmales, des Cyclanthales et des Pan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arales/#i_0

ARISTOLOCHIALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 490 mots

On a longtemps rassemblé dans l'ordre des Aristolochiales, d'une part, les Aristolochiacées (aristoloches, asarets...), d'autre part, des plantes parasites curieuses à appareil végétatif rudimentaire, les Hydnoracées et les Rafflésiacées.La plupart des auteurs détachent maintenant ces deux dernières familles et les groupent dans l'ordre des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristolochiales/#i_0

BROMÉLIALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 576 mots

Les Broméliales, ordre de plantes monocotylédones formant une seule famille, comprennent une soixantaine de genres et plus de deux mille espèces. Localisées en Amérique tropicale, elles réalisent, par leurs feuilles disposées en rosette, un type remarquable d'adaptation à la sécheresse. En effet, ces feuilles, à revêtement cireux, collectent l'humidité, alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bromeliales/#i_0

CACTACÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 398 mots

Les Cactacées constituent une famille de plantes dicotylédones, communément appelées cactus, appréciées pour leurs formes curieuses et leurs fleurs brillamment colorées. Caractéristiques de l'Amérique tropicale, ces plantes épineuses, dépourvues de feuilles mais à tiges épaisses et gorgées d'eau (succulentes), constituent une adaptation remarquable à la séch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cactacees/#i_0

CARYOPHYLLACÉES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 150 mots

Cette famille d'Angiospermes dicotylédones, appartient à l'ordre des Centrospermales (Caryophyllales), en raison de la disposition incurvée de l'embryon au sein de la graine. Cependant, à l'inverse des autres représentants de cet ordre, qui possèdent des fleurs sans p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caryophyllacees/#i_0

CÉLASTRALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 286 mots

Les Célastrales constituent un ordre de plantes dicotylédones, comprenant une dizaine de familles répandues surtout dans les régions tropicales. Seuls le fusain (Célastracées), le houx (Aquifoliacées) sont communs en Europe occidentale. Leurs fleurs, assez discrètes, sont caractérisées par un disque nectarifère central. Autour de ce « cœur » rayonnent des é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celastrales/#i_0

COMPOSÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 3 806 mots

L'ordre des Compositées ou mieux des Astérales, sa nouvelle dénomination, ne comprend qu'une seule famille, celle des Astéracées ou Composées : famille de plantes dicotylédones des plus importantes, à la fois par son caractère cosmopolite et par sa richesse numérique puisqu'elle groupe entre vingt mille et vingt-cinq mille espèces rangées dans environ mille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/composees/#i_0

DIOSCORÉALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 229 mots

Les Dioscoréales sont des plantes monocotylédones des régions intertropicales et tempérées de l'Ancien et du Nouveau Monde dont l'origine remonte au Jurassique. Leurs fleurs, d'aspect modeste, sont trimériques (type 3) avec un ovaire infère. L'espèce la plus commune en France est le tamier ou « herbe-aux-femmes-battues  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dioscoreales/#i_0

LECTINES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 176 mots

Les lectines sont des protéines ou des glycoprotéines capables d'interagir spécifiquement avec des saccharides pour former des liaisons non covalentes et de provoquer l'agglutination des cellules animales. Ces substances ont été successivement baptisées agglutinines, hémagglutinines, phytohémagglutinines et finalement lectines, du verbe latin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lectines/#i_0

PALMALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 829 mots

Les Palmiers forment un ordre de Monocotylédones (Palmales) comprenant une seule famille, celle des Palmae ou Arécacées. Linné les qualifiait de princes du monde végétal (Principes). Ils sont importants à plus d'un titre. Tout d'abord, ils impriment aux paysages un cachet particulier : une rôneraie, des rivages à cocotiers, des marécages à Nyp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palmales/#i_0

POLYGONALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 111 mots

Les Polygonales constituent un ordre de plantes dicotylédones, longtemps classé parmi les Apétales et maintenant placé dans la sous-classe des Caryophyllidées par A. Takhtajan ; cet ordre ne comprend qu'une seule famille, celle des Polygonacées, qui comporte un millier d'espèces réparties dans trente-huit genres.Ce sont des plantes cosmopolites (renouées), q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygonales/#i_0

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 642 mots

La continuité de l'espèce chez les Végétaux supérieurs (Spermaphytes) est assurée par divers systèmes s'appuyant sur des structures dont la plus répandue et la mieux exploitée est la graine. Mais ce n'est pas le seul organe de conservation et de multiplication des plantes. Tubercules, rhizomes, bulbes, hibernacles et turions concourent aussi à leur propagatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_0

SCITAMINALES ou ZINGIBÉRALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 039 mots

Les Scitaminales, ou Zingibérales, sont des plantes monocotylédones formant un ordre homogène aux caractères végétatifs et floraux typiques. Ce sont des plantes herbacées de haute taille, aux feuilles généralement grandes pourvues d'une gaine persistante ; elles sont souvent pérennes grâce à des rhizomes. L'ordre, localisé dans les régions chaudes du globe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scitaminales-zingiberales/#i_0

SOLANACÉES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 263 mots

Les Solanacées constituent une famille homogène composée de plantes dicotylédones gamopétales, isostémones, superovariées. Longtemps classée parmi les Tubiflorales, ensemble maintenant démembré, cette famille englobe environ deux mille espèces groupées en près de quatre-vingt-dix genres, qui, bien que largement ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solanacees/#i_0

TÉRÉBINTHALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 3 534 mots

Les Térébinthales sont des plantes dialypétales disciflores superovariées, c'est-àdire des plantes dont les fleurs portent un disque et possèdent des pétales libres. D'après L. Emberger (1960), 19 familles principales font partie, avec plus ou moins de certitude, de cet ordre. Mais d'autres auteurs n'ont pas les mêmes conceptions sur cet ensemble qu'ils déma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terebinthales/#i_0

URTICALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 3 282 mots

Les Urticales forment un ordre de plantes dicotylédones apétales qui possèdent des fleurs petites, généralement unisexuées, dépourvues de corolle et ayant un nombre d'étamines épisépales égal à celui des pièces du calice. L'ovaire supère, uniloculaire, renferme un ovule unique. Les fleurs, en majorité anémogames, sont toutefois entomogames chez quelques genr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urticales/#i_0