ARALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Arum

Arum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aracée (feuille)

Aracée (feuille)
Crédits : G. Brad Lewis/ Stockbyte/ Getty Images

photographie

Arales : inflorescences

Arales : inflorescences
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les Aracées

Les Aracées
Crédits : Ernst Haas, Getty Images

photographie

Tous les médias


Ordre de plantes monocotylédones caractérisées par leurs inflorescences constituées par un axe apical, le spadice, produisant un manchon floral, qu'enveloppe une pièce foliacée appelée spathe. Les systématiciens placent les Arales non loin des Palmales, des Cyclanthales et des Pandanales. Certaines Arales, comme les arums (Aracées), affectionnent les lieux humides ; d'autres sont rigoureusement aquatiques, comme les lentilles-d'eau (Lemnacées). Chez ces dernières, l'inflorescence, contractée, devient uniflore.

Type étudié : l'arum ou gouet

C'est une plante herbacée dont les feuilles en fer de lance (hastées) sont attachées sur une tige souterraine profonde ou rhizome. Ces feuilles, enroulées à l'état jeune, sont souvent tachetées de noir et présentent une nervation réticulée. Leur pétiole, très long, est bordé, dans la partie inférieure, d'une membrane ou gaine.

Arum

Arum

Dessin

Arum maculatum L. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Au printemps apparaissent des inflorescences d'un type particulier : un grand cornet verdâtre, la spathe, dont la base présente un étranglement, enveloppe un axe charnu, le spadice, qui se termine par une massue violacée, et qui porte, à sa partie inférieure, des fleurs minuscules.

Caractères botaniques

L'anatomie présente les caractères des Monocotylédones. Les pétioles sont constitués d'un tissu spongieux (parenchyme lacuneux) contenant des canaux laticifères. Le parenchyme des rhizomes est riche en amidon.

L'inflorescence donne l'illusion d'une fleur dont le périanthe serait la spathe, et le pistil, le spadice. En réalité, celui-ci est un épi de fleurs, recouvert d'une bractée immense. Sur cet épi, dont le sommet est stérile, sont insérés de haut en bas :

– une couronne de fleurs avortées formant des poils ;

– un manchon de fleurs mâles fertiles, souvent soudées par quatre ;

– un amas de fleurs femelles fertiles, séparées des précédentes par quelques fleurs stériles.

Ces fleurs sont très réduites, unisexuées, sans périanthe (fleurs nues) : une seule étam [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

ARACÉES    ARUM ou GOUET    INFLORESCENCE    LEMNACÉES    SPADICE    SPATHE

Pour citer l’article

Chantal BERNARD-NENAULT, Jacques MIÈGE, « ARALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arales/