CÉLASTRALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Fusain

Fusain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fleur

Fleur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Houx : représentation schématique

Houx : représentation schématique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Houx

Houx
Crédits : Val Corbett/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


Les Célastrales constituent un ordre de plantes dicotylédones, comprenant une dizaine de familles répandues surtout dans les régions tropicales. Seuls le fusain (Célastracées), le houx (Aquifoliacées) sont communs en Europe occidentale. Leurs fleurs, assez discrètes, sont caractérisées par un disque nectarifère central. Autour de ce « cœur » rayonnent des étamines positionnées en face des sépales, alternant ainsi avec les pétales. La symétrie florale est d'ordre 4 ou 5.

Le fusain d'Europe

Le fusain d'Europe ou « bonnet-de-curé » (Euonymus Europaeus ou E. vulgaris) est un arbrisseau fréquent dans les haies et les bois. Il doit son nom vulgaire à ses fruits rouges, ornés de quatre côtes saillantes rappelant la barrette des curés.

Fusain

Fusain

Dessin

Rameau de fusain (Euonymus vulgaris) en fruit. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les tiges ligneuses, de section carrée, portent des feuilles opposées, ovales, à bord denté, à stipules caduques. Les fleurs, discrètes, petites et blanchâtres, sont groupées en inflorescences, petites cymes de deux à cinq fleurs ; celles-ci sont régulières, de type quatre (cinq chez E. latifolia). Le réceptacle, très plat, porte en alternance sépales, pétales et étamines, ces dernières étant fixées sur un bourrelet glanduleux nectarifère, le disque, qui recouvre en partie le pistil ; ce dernier comprend un ovaire supère que termine un court style et des stigmates libres. La cavité ovarienne est divisée en quatre loges ou carpelles contenant chacune deux ovules renversés (anatropes), insérés sur la paroi médiane (placentation axile).

Fleur

Fleur

Dessin

Structure de la fleur de fusain et diagramme. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les insectes, attirés par le nectar, sont les agents de la pollinisation. Le fruit, sec, est une capsule rouge ; les graines, recouvertes d'un tégument rouge orangé, l'arille, contiennent un albumen abondant et un embryon chlorophyllien, droit. Les oiseaux en effectuent la dissémination.

Il existe environ 70 espèces d'Euonymus répandues surtout dans l'hémisphère Nord. Certaines sont ornementales (E. Japonica à feuilles persistantes et souvent panachées).

Les rameaux calcinés d'E. Europeus donnent le fusain des dessinateurs.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Chantal BERNARD-NENAULT, Jacques MIÈGE, « CÉLASTRALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/celastrales/