Claude JAVEAU

professeur à l'Université libre de Bruxelles

BOUDON RAYMOND (1934-2013)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 792 mots

Né à Paris en 1934, normalien agrégé de philosophie en 1958, nommé professeur de sociologie à la Sorbonne (Paris-IV) en 1967, membre de l'Institut en 1990, Raymond Boudon a aussi enseigné régulièrement à l'université de Genève et connu une riche carrière internationale, enseignant notamment à Harvard, Chicago et Oxford.Il a commencé par se faire le partisan d'une position « scientifique » en socio […] Lire la suite

CROZIER MICHEL (1922-2013)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 879 mots

Né en 1922 à Sainte-Menehould (Marne), Michel Crozier mène des études de droit et obtient une habilitation à diriger des recherches en sociologie en 1963, puis devient directeur de recherches au C.N.R.S., professeur de sociologie à Nanterre, et professeur à l'Institut d'études politiques de Paris en 1975. Il a également enseigné à Harvard. Il s'est surtout intéressé au monde des employés et des fo […] Lire la suite

DIVISION DU TRAVAIL SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 290 mots

La division du travail est l'un des concepts les plus anciens des sciences du social. Il concerne toute organisation stable ayant pour effet de coordonner des individus ou des groupes se livrant à des activités différentes, mais intégrées les unes par rapport aux autres. Selon l'économie politique classique, la division du travail productif augmente considérablement, pour une […] Lire la suite

DURKHEIM (ÉCOLE DE)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 2 538 mots

Émile Durkheim (1858-1917), fondateur de l'école qui porte son nom, est sans doute, encore de nos jours, le sociologue français le plus célèbre, entre autres parce qu'il est l'un des véritables pères fondateurs de la discipline qu'il fut le premier à enseigner dans une enceinte universitaire, à Bordeaux, en 1887. Cet enseignement fut le point de dépar […] Lire la suite

FAIT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 289 mots

Dans son ambition de fonder une science du social capable d'égaler les sciences de la nature, Émile Durkheim (1858-1917) imagina le concept de fait social, qui devait devenir l'unité de base de ses constructions théoriques. Il s'agit, dans son esprit, d'un fait de nature semblable à celle des faits physiques ou biologiques, avec pour première caractér […] Lire la suite

FONCTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 345 mots

Il existe en sociologie une longue tradition de recours à l'explication fonctionnelle. Parmi les pères fondateurs de cette discipline, Émile Durkheim (1858-1917) est très souvent considéré comme le pionnier du fonctionnalisme, dans la mesure où il fait fréquemment usage d'analogies avec la biologie. Si u […] Lire la suite

LIEN SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 251 mots

Ce vocable peut a priori désigner une simple tautologie, à savoir que les hommes se lient entre eux pour constituer une société. D'un point de vue phénoménologique, il n'est pas déplacé d'indiquer que le « nous » est présent dans tout « moi », dans la mesure où le « moi » de l'individu est précisément façonné par l'ac […] Lire la suite

LOI SOCIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 937 mots

SelonRaymond Boudon et François Bourricaud (1982), il « est exagéré de prétendre que la sociologie soit essentiellement une science nomothétique, visant à la mise en évidence de lois générales ». Cette prétention est liée à l'ambition de la sociologie à la généralité, celle-ci fût-elle conditionnelle, et « peut donc prendre la form […] Lire la suite

NAISSANCE DE LA SOCIOLOGIE (J. Heilbron)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 961 mots

On ne peut comprendre l'histoire des idées qu'en la rapportant à celle des contextes dans lesquels elles ont pris leur essor. Tel est l'argument central du livre de Johan Heilbron (Agone, 2006), dont la traduction française, réalisée par Paul Dirkx, survenait seize ans après sa première parution en langue néerlandaise. Notons toutefois que les références bibliographiques ont été, dans une certaine […] Lire la suite

PRÉNOTION, sciences sociales

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 806 mots

Dérivé du grec prolêpsis, qui désigne chez les stoïciens et les épicuriens les notions communes tirées de l'expérience antérieurement à toute réflexion, le concept de prénotion est utilisé par sir Francis Bacon, au début du xviie siècle, pour signifier, « dans l'effort de mémoire, l'idé […] Lire la suite

RUPTURE ÉPISTÉMOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 810 mots

C'estGaston Bachelard qui a insisté sur le caractère illusoire de l'« expérience première », en introduisant le concept d'« obstacle épistémologique » : « La première expérience ou, pour parler plus exactement, l'observation première est toujours un premier obstacle pour la culture scientifique. En effet, c […] Lire la suite