FONCTION SOCIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il existe en sociologie une longue tradition de recours à l'explication fonctionnelle. Parmi les pères fondateurs de cette discipline, Émile Durkheim (1858-1917) est très souvent considéré comme le pionnier du fonctionnalisme, dans la mesure où il fait fréquemment usage d'analogies avec la biologie. Si un fait social a une cause, il a aussi une fonction, laquelle doit toujours être recherchée dans le rapport que ce fait entretient avec quelque fin sociale. La société est dès lors considérée comme un tout organique, chacune de ses parties constitutives contribuant, à l'exemple des divers organes d'un corps vivant, au maintien des autres parties et à celui du corps social dans son ensemble. Durkheim lui-même, toutefois, reconnaissait la nécessité de tenir compte, à côté des explications de type fonctionnel, d'explications de type historique. Une explication de type fonctionnel rend compte de l'existence d'un fait ou de l'accomplissement d'une action dans la perspective de leurs conséquences, c'est-à-dire de leur contribution au maintien d'un ordre social stable. L'exemple le plus célèbre est fourni par le crime, dont la fonctionnalité consiste à engendrer une réaction sociale, menant à la punition, et, partant, à renforcer la cohésion de la société. De la même manière, les institutions religieuses ont pour fonction de créer et de conserver la solidarité sociale. Les explications de type historique, de leur côté, prennent en compte le développement chronologique des mêmes faits ou actions.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  FONCTION SOCIALE  » est également traité dans :

CASSEROLES, AMOUR ET CRISES : CE QUE CUISINER VEUT DIRE (J.-C. Kaufmann) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 1 060 mots

Enfermées dans la banalité des habitudes individuelles et des rituels familiaux, les pratiques alimentaires et culinaires contemporaines se présentent d'emblée sous leur apparente insignifiance. Après avoir rappelé le fond historique sur lequel elles se développent, Jean-Claude Kaufmann entreprend, dans Casseroles, amour et crises  : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casseroles-amour-et-crises-ce-que-cuisiner-veut-dire/#i_42771

DURKHEIM (ÉCOLE DE)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 2 534 mots

Dans le chapitre « La filiation durkheimienne »  : […] La pensée du véritable maître que fut Durkheim a rayonné bien au-delà de sa mort relativement prématurée, à 59 ans, en 1917. Jusqu'en 1940, ce qu'on a pu appeler l'« école durkheimienne » a régné sur la sociologie française. Encore en 1965, Jean Duvignaud pouvait écrire qu'il « n'existe pour ainsi dire pas de sociologue français qui ne se rattache de près ou de loin à Durkheim, même pour le critiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/durkheim-ecole-de/#i_42771

FAIT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 286 mots

Dans le chapitre « Les attributs du fait social »  : […] Le fait social possède comme attributs fondamentaux la contrainte, l'extériorité et l'inévitabilité. Contrainte : les individus sont amenés à se soumettre à son existence, comme ils doivent se soumettre à celle de la pesanteur ou de la composition de l'air. Extériorité : les individus ne produisent pas le fait social en lui-même, mais le rencontrent à l'extérieur de leurs propres productions psych […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fait-social/#i_42771

HIÉRARCHIE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 3 990 mots

Dans le chapitre « Modèle fonctionnel »  : […] Le modèle fonctionnel, associé principalement aux noms de Kingsley Davis et de Wilbert Moore, fait des hiérarchies sociales une conséquence inéluctable de la division du travail. L'essence de ce modèle peut être résumée par les propositions suivantes. Tout système de division du travail implique, par définition, des tâches diversifiées et une certaine distribution statistique des emplois. Ainsi, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hierarchie/#i_42771

RAGOTS ET RUMEURS, anthropologie

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 1 112 mots

Loin de se réduire à un bavardage insignifiant, les ragots, potins, commérages et autres rumeurs sont des genres de discours qui jouent un rôle important dans toutes les sociétés. Max Gluckman a mis en lumière leur fonction sociale : échanger des potins réaffirme les valeurs collectives, renforce la cohésion entre les participants et exerce un contrôle social informel en dénigrant les comportemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ragots-et-rumeurs-anthropologie/#i_42771

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude JAVEAU, « FONCTION SOCIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonction-sociale/