Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SERVAGE

Articles

  • SERVAGE

    • Écrit par Georges DUBY
    • 3 154 mots

    Dans l'Europe féodale, le servage apparaît comme une adaptation de l' esclavage aux exigences d'une morale nouvelle, à l'effacement des institutions de droit public, au renforcement de l'aristocratie, et surtout aux nécessités d'une économie privée de moyens techniques, où le travail humain...

  • CENS

    • Écrit par Françoise MOYEN
    • 322 mots

    Le mot « cens » a désigné au Moyen Âge deux types de redevances distincts. D'une part, le cens est la redevance que devait annuellement un serf ou tout autre non-libre comme marque de sa dépendance envers son seigneur : c'est le « chevage » ou « chef cens » (cens par tête) des serfs, ou le cens...

  • COLONAT, Rome

    • Écrit par Yann LE BOHEC
    • 529 mots

    Les colons dans le monde romain se définissent par deux critères : d'une part, ils appartiennent à la plèbe, c'est-à-dire au milieu des hommes libres, mais pauvres ; d'autre part, ils travaillent à la campagne.

    Cette couche sociale est connue en particulier grâce à quatre...

  • CORVÉES

    • Écrit par Claude GAUVARD
    • 990 mots

    Prestations en travail exigées de certains hommes, libres ou non, en échange d'une protection ou de terres, les corvées peuvent être de nature publique ou être des services domaniaux. Les corvées de nature publique sont exigées par l'État de tous les hommes libres pour le bien de tous. Il s'agit...

  • ESCLAVAGE

    • Écrit par Jean-Pierre BERTHE, Maurice LENGELLÉ, Claude NICOLET
    • 8 509 mots
    • 4 médias
    ...captifs, ceux-ci devenaient « esclaves chasés » (servi casati), c'est-à-dire qu'ils bénéficiaient d'une maison et d'un lopin de terre. Ils furent appelés plus tard « serfs ». La continuation naturelle et humanisée de l'institution esclavagiste fut donc le servage, qui servit...
  • DOMAINE SEIGNEURIAL

    • Écrit par Françoise MOYEN
    • 664 mots

    C'est à l'époque carolingienne que l'on voit se dessiner l'organisation matérielle du domaine, telle qu'elle subsiste jusqu'au xiiie siècle. L'ensemble des terres d'un grand propriétaire était partagé en « manses » ou unités de culture ; l'un d'eux, généralement...

  • EMPIRE (PREMIER)

    • Écrit par Jean TULARD
    • 8 015 mots
    • 12 médias
    ...août 1806, dans le royaume de Naples : les droits personnels, les banalités et les dîmes furent supprimés, mais les droits réels durent être rachetés. Le paysan étant trop pauvre pour se libérer, un large secteur du système féodal subsista dans l'Italie méridionale. Il en fut de même dans le grand-duché...
  • ESTONIE

    • Écrit par Céline BAYOU, Suzanne CHAMPONNOIS, Universalis, Jean-Luc MOREAU
    • 9 133 mots
    • 4 médias
    Dans ces régions touchées par les idées de la Révolution française, la noblesse germano-balte, sous la pression d'Alexandre Ier,se résigna à abolir le servage en Estlandie (1816) puis en Livonie (1819). Quoique libérés, les paysans ne reçurent pas la propriété des terres : durant tout...
  • MANSE

    • Écrit par Françoise MOYEN
    • 514 mots

    L'institution du manse, qui connut son plein essor à l'époque carolingienne, était destinée à assurer la mise en valeur d'un domaine dans un monde qui ignorait presque totalement le salariat et dans lequel l'esclavage de type antique était en régression. Une partie d'un...

  • MINISTÉRIALES ou MINISTÉRIAUX

    • Écrit par Françoise MOYEN
    • 304 mots

    Toujours pris à l'origine dans la catégorie des serfs, les ministériaux sont des domestiques qui se voient confier un métier ou une tâche bien spécialisée ; ainsi en est-il des serviteurs de l'Hôtel qui, dans les premières royautés patriarcales de l'Occident, se voient confier à la fois des tâches...

  • MONGOLIE, histoire

    • Écrit par Françoise AUBIN, Vadime ELISSEEFF
    • 17 572 mots
    • 20 médias
    ...société mongole s'était peu modifiée depuis la perte de l'indépendance, car la politique conservatoire des Qing avait résolument sauvegardé les rapports de servage qui liaient l'ensemble de la paysannerie nomade – de ceux qu'on a coutume d'appeler les arat – à l'aristocratie des princes laïques...
  • POLOGNE

    • Écrit par Jean BOURRILLY, Universalis, Georges LANGROD, Michel LARAN, Marie-Claude MAUREL, Georges MOND, Jean-Yves POTEL, Hélène WLODARCZYK
    • 44 233 mots
    • 27 médias
    ...aussi le jus teutonicum. Mais, au xve siècle, les nobles renforcent leur pression pour commercialiser une part croissante de la production agricole : dépouillés de leurs métairies, écrasés de dettes, astreints à des corvées sur la réserve seigneuriale (ou folwark), les paysans sont progressivement...
  • POURSUITE DROIT DE

    • Écrit par Joël SCHMIDT
    • 563 mots

    Dans les sociétés esclavagistes de l'Antiquité et en particulier à Athènes et à Rome, le droit de poursuite est appliqué principalement aux esclaves fugitifs ou recherchés pour des délits. Les cités grecques protègent légalement les propriétaires d'esclaves en signant entre elles des...

  • RURALE CIVILISATION

    • Écrit par Emmanuel LE ROY LADURIE
    • 14 358 mots
    • 2 médias
    ...trésor de la Dame de Vix est simplement la donnée la plus connue, confirment que cette situation, décrite par César, était en fait beaucoup plus ancienne. Par la suite les modalités de la domination varieront et les médiévistes du très haut ou du très beau Moyen Âge souligneront avec raison – comme le fait...
  • RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par Michel LESAGE, Roger PORTAL
    • 20 238 mots
    • 29 médias
    ...et boyards s'est substituée l'obligation de servir au nom de l'intérêt d'État. Parallèlement, s'efface la distinction entre vočina et pomestje : la servitude paysanne est pour les propriétaires la contrepartie avantageuse de l'obéissance au tsar. Le délai de recherche des paysans fugitifs a été porté...
  • SERVAGE, Russie

    • Écrit par Jean-Louis VAN REGEMORTER, Wladimir VODOFF
    • 1 248 mots

    Au début de l'histoire russe, la masse rurale, désignée le plus souvent par le substantif smerd, était composée d'hommes libres. Avec l'extension des grandes propriétés appartenant aux princes, aux boyards ou à l'Église, une partie des paysans se trouva placée dans la dépendance économique...

  • TRAITE DES PERSONNES

    • Écrit par Max FERNET
    • 4 313 mots
    – le servage, c'est-à-dire la condition de quiconque est tenu par la loi, la coutume ou un accord de vivre et de travailler sur la terre d'autrui et de lui fournir certains services déterminés, sans pouvoir changer sa condition :
  • UKRAINE

    • Écrit par Annie DAUBENTON, Iryna DMYTRYCHYN, Universalis, Lubomyr A. HAJDA, Georges LUCIANI, Yann RICHARD
    • 40 363 mots
    • 17 médias
    ...ukrainienne se dégradèrent progressivement. La paysannerie libre, qui s'était maintenue à la fin de la période lituanienne, fut rapidement soumise au servage, tandis que les obligations du servage devenaient elles-mêmes plus lourdes. L'agitation paysanne s'accrut vers la fin duxvie siècle,...