POURSUITE DROIT DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans les sociétés esclavagistes de l'Antiquité et en particulier à Athènes et à Rome, le droit de poursuite est appliqué principalement aux esclaves fugitifs ou recherchés pour des délits. Les cités grecques protègent légalement les propriétaires d'esclaves en signant entre elles des traités qui autorisent la poursuite et l'extradition d'un esclave d'une ville réfugié dans une autre ville. Au droit de poursuite s'oppose en principe le droit d'asile dont bénéficie l'esclave fugitif dans certains sanctuaires, comme le Theséion et le temple des Érinyes à Athènes. L'esclave se trouve alors sous la protection de la divinité, selon une vieille tradition commune à toutes les civilisations antiques. Le maître ne peut le reprendre par la force, encore moins entrer dans le temple, sinon il commettrait un sacrilège. Les Romains sont tout aussi soucieux que les Grecs de poursuivre leurs esclaves fugitifs. Ceux-ci sont pourchassés avec obstination, car la formation de bandes serviles armées pourrait être propice à une révolte générale. Le maître a le droit de rechercher l'esclave dans la maison d'autrui ; celui qui donne asile à l'esclave fugitif est considéré comme un voleur. Cet acharnement du Romain à exercer le droit de poursuite est attesté par de nombreux auteurs latins. Cicéron raconte ainsi dans ses Lettres à Atticus comment il a écrit à un gouverneur de province pour tenter de retrouver son esclave bibliothécaire qui s'est enfui de chez lui. Les Romains ignorent en principe le droit d'asile, mais il semble qu'ils l'aient respecté et garanti en Grèce et en Asie Mineure afin de ne pas heurter les traditions humanitaires de certaines cités comme Éphèse, Magnésie, Pergame, Smyrne, Milet, qui possèdent des sanctuaires reconnus comme lieux d'asile.

Au Moyen Âge, le seigneur exerçant le droit de poursuite a la possibilité de reprendre son serf fugitif hors des limites de sa seigneurie. En un temps où le sol à défricher est abondant (jusqu'au xiiie s.), la confiscation de la tenure du fugitif est u [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification

Les derniers événements

Royaume-Uni. Adoption de la loi de retrait de l’Union européenne. 12-22 septembre 2017

Le 12, le Parlement adopte le projet de loi de retrait de l’Union européenne (UE) qui confère des pouvoirs spéciaux à la Première ministre Theresa May. Le texte, qui transpose l’ensemble de la législation européenne dans le droit britannique afin de pallier le risque de vides juridiques lors […] Lire la suite

Union européenne – Pologne. Poursuite de la procédure pour « sauvegarde de l’État de droit ». 27 juillet 2016

La Commission européenne met en œuvre la deuxième phase de la procédure de « sauvegarde de l’État de droit » engagée à l’encontre de la Pologne en janvier. Elle accorde un délai de trois mois au gouvernement conservateur pour restaurer et garantir le fonctionnement du Tribunal constitutionnel […] Lire la suite

Israël – Autorité palestinienne. Soulèvement palestinien et attaques anti-israéliennes. 1er-31 octobre 2015

 – est strictement réglementée et ils n’ont pas le droit d’y prier. Le 3, deux Israéliens sont poignardés à mort à Jérusalem-Est par un Palestinien qui est tué à son tour par la police. Le groupe Djihad islamique affirme que l’auteur de l’attaque était l’un de ses membres. Le 4, la police tue un […] Lire la suite

Syrie. Envoi d'une mission d'observateurs de l'O.N.U. 2-23 avril 2012

Le 2, Kofi Annan, émissaire conjoint de l'O.N.U. et de la Ligue arabe en Syrie, informe le Conseil de sécurité de la poursuite des violences. En mars, le régime de Damas a accepté son plan de sortie de crise, qui prévoit notamment le retrait de l'armée des centres urbains le 10 et un cessez-le-feu […] Lire la suite

Serbie-et-Monténégro. Mort du président kosovar Ibrahim Rugova. 21-30 janvier 2006

Le 21, Ibrahim Rugova, chef et fondateur de la Ligue démocratique du Kosovo (L.D.K.) et président de la province autonome depuis mars 2002, meurt des suites d'un cancer. Il devait participer, le 25, à Vienne, à la poursuite des négociations, entamées en novembre 2005, sur le statut futur du Kosovo […] Lire la suite

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « POURSUITE DROIT DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-de-poursuite/