Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GLYCOLYSE

Articles

  • AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

    • Écrit par Claude LIORET
    • 2 734 mots
    • 1 média
    Pasteur avait montré que les levures consomment moins de glucose en aérobiose qu'en anaérobiose. Ce fait, connu sous le nom d'effet Pasteur, se retrouve chez tous les organismes anaérobies facultatifs.
  • FERMENTATIONS

    • Écrit par Claude LIORET
    • 3 935 mots
    • 3 médias
    ...êtres vivants) et ferments inorganisés (les catalyseurs étant des extraits) ; ils établirent définitivement les notions d'apoenzyme et de coenzyme ; enfin leurs prolongements, par de nombreux chercheurs, aboutirent à la mise en évidence du processus fondamental de dégradation des glucides (glycolyse).
  • GLUCIDES

    • Écrit par Jean ASSELINEAU, Charles PRÉVOST, Fraidoun SHAFIZADEH, Melville Lawrence WOLFROM
    • 10 618 mots
    • 11 médias
    Le glucose étant généralement stocké dans les cellules sous forme d'oligoholosides (saccharose) ou de polyholosides (amidon, glycogène), des réactions d' hydrolyse ( catalysées par des enzymes) peuvent intervenir pour le libérer : par exemple, le saccharose est hydrolysé en glucose et fructose par...
  • GLYCÉMIE

    • Écrit par Jack BAILLET, Universalis
    • 3 654 mots
    • 2 médias
    La cellule hépatique peut cataboliser, c'est-à-dire « brûler » le glucose suivant deux voies : l'une classique, depuis les travaux de G. Embden et O. Meyerhof (voie d'Embden-Meyerhof), conduit à travers le fructose-6-phosphate à l'acide pyruvique ; la seconde, dite « shunt en C 5 » (ou...
  • HILL ARCHIBALD VIVIAN (1886-1977)

    • Écrit par Samya OTHMAN
    • 271 mots

    Physiologiste britannique, né en 1886 à Bristol, mort en 1977 à Cambridge, où il avait été formé. Hill est connu pour ses travaux sur la contraction musculaire qui lui vaudront, ainsi qu'à l'Allemand Otto Meyerhof, le prix Nobel de physiologie ou médecine de 1922, attribué en 1923....

  • MÉTABOLISME ET PHOSPHORYLATIONS

    • Écrit par Paul MAZLIAK
    • 214 mots

    Les Britanniques Arthur Harden et William Young avaient démontré, en 1905, que la fermentation alcoolique en milieu acellulaire consommait du phosphate. Celui-ci entrait dans la formation d'un hexose diphosphate qui fut isolé par W. Young en 1907 et identifié ensuite (1928) comme étant le fructose...

  • MÉTABOLISME, notion de

    • Écrit par Dominique de VIENNE
    • 1 518 mots

    Les organismes vivants sont en permanence le siège d'innombrables réactions chimiques, qui consomment ou produisent de l'énergie en transformant la matière, et dont l'ensemble constitue le métabolisme (du grec metabolê, « changement »). Quelle est la raison d'être de ce flux continu...

  • MÉTABOLISME

    • Écrit par Paul DI COSTANZO, Charles KAYSER, Jo NORDMANN
    • 8 386 mots
    • 9 médias
    La glycolyse, conduisant du glucose à l'acide pyruvique, alimente le système métabolique central en fournissant, d'une part, de l' acétyl-coenzyme A par oxydation du pyruvate sous l'influence de la pyruvate-oxydase qui catalyse la réaction (5) – ce système multienzymatique fonctionne comme celui de...
  • MEYERHOF OTTO (1884-1951)

    • Écrit par Universalis
    • 191 mots

    Biochimiste allemand, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1922 (conjointement à Archibald V. Hill) pour ses travaux sur le métabolisme musculaire.

    Otto Meyerhof est né le 12 avril 1884 à Hanovre. Ses études sur les enzymes qui conditionnent la glycolyse (utilisation du glucose comme source...

  • MITOCHONDRIES

    • Écrit par Roger DURAND
    • 10 929 mots
    • 20 médias
    C'est le contrôle dit par « effet Pasteur ». Le métabolisme mitochondrial limite la vitesse de la glycolyse en aérobiose. Ce sont des produits du métabolisme mitochondrial, le citrate et l'ATP, qui rendent compte de ce phénomène. Ces deux molécules sont en effet des inhibiteurs allostériques...
  • PARASITISME

    • Écrit par Claude COMBES, Louis EUZET, Georges MANGENOT
    • 6 251 mots
    • 4 médias
    Les parasites tirent l'essentiel de leur énergie de la dégradation du glucose, le plus souvent stocké sous forme de glycogène. Cette glycolyse se fait suivant des voies comparables à celles des animaux libres, mais les processus anaérobies y jouent un rôle plus important. Les parasites ne négligent...
  • PHOSPHAGÈNE

    • Écrit par Geneviève DI COSTANZO
    • 380 mots

    Composé phosphoré labile, découvert dans le muscle, en 1927, par Eggleton et dénommé phosphagène parce que son hydrolyse libère une molécule d'acide phosphorique. Il a été identifié à la phosphocréatine :

    Les muscles contiennent, plus que les autres tissus, deux composés phosphorés...

  • RESPIRATION CELLULAIRE - (repères chronologiques)

    • Écrit par Paul MAZLIAK
    • 975 mots

    1783 A. Lavoisier (1743-1794) compare la respiration d'un cobaye à la combustion d'une bougie. Il conclut que la chaleur animale résulte de la combustion combinant l'oxygène de l'air avec les aliments carbonés transportés par le sang. Comme la matière charbonneuse de...

  • RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

    • Écrit par Catherine BLAIS, René LAFONT, Bernard MILLET, Alain REINBERG
    • 15 576 mots
    • 11 médias
    ...vraisemblablement le résultat des interactions entre plusieurs constituants cellulaires. Un exemple classique nous est fourni par l'étude des oscillations glycolytiques décrites par Chance et ses collaborateurs en 1967. Ces oscillations peuvent être observées in vitro sur des extraits acellulaires de levure...
  • STRUCTURE DISSIPATIVE

    • Écrit par Isabelle STENGERS
    • 2 475 mots

    Le terme « structure dissipative » a été créé, en 1969, par Ilya Prigogine pour souligner la signification des résultats auxquels lui-même et ses collaborateurs de l'école de Bruxelles venaient de parvenir : loin de l'équilibre thermodynamique, c'est-à-dire dans des systèmes...

  • THERMODYNAMIQUE - Processus irréversibles non linéaires

    • Écrit par Agnès BABLOYANTZ, Paul GLANSDORFF, Albert GOLDBETER, Grégoire NICOLIS, Ilya PRIGOGINE
    • 9 741 mots
    • 8 médias
    Ce cycle est l'une des voies importantes de production d'énergie cellulaire, sous forme d'adénosine triphosphate (ATP), à partir de glucose. On a observé que, dans des cellules de levures et dans les muscles, la concentration des intermédiaires glycolytiques peut présenter des oscillations...

Média

Glycolyse

Glycolyse