ZAMBIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique de Zambie (ZM)
Chef de l'État et du gouvernementHakainde Hichilema (depuis le 24 août 2021)
CapitaleLusaka
Langue officielleanglais
Unité monétairekwacha (ZMK)
Population18 403 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)752 614

Économie

Une agriculture devenue exportatrice

Jusqu'au début des années 2000, l'agriculture, demeurée très traditionnelle, ne permettait pas d'atteindre l'autosuffisance. La Zambie devait importer du maïs, principale culture vivrière. Les sécheresses catastrophiques de 1981, de 1983 et de 1992 n'expliquent pas à elles seules la baisse de la production agricole. Il faut y ajouter les mesures bureaucratiques et autoritaires adoptées après l'indépendance (regroupements de villages et coopératives de production) qui furent un échec complet parce qu'elles étaient inadaptées à la mentalité paysanne.

Le problème du déclin de la production agricole, lié notamment à la situation difficile des petits fermiers (small-scale farmers) dont dépend en définitive l'approvisionnement du pays, a commencé de trouver une solution dans les années 1990 avec la décision gouvernementale de faire de l'agriculture jusque-là négligée une priorité, les objectifs étant l'autosuffisance alimentaire, l'extension des surfaces agricoles et la diversification des cultures. Ces objectifs sont en passe d'être atteints, puisque le déficit alimentaire a laissé la place à un surplus : d'un solde négatif de 635 000 tonnes en 2002-2003, la balance agricole est passée à un excédent de 185 000 tonnes en 2004-2005 qui, depuis lors, se maintient. La Zambie est ainsi devenue exportatrice de denrées alimentaires, et particulièrement de maïs, dont la production a augmenté de 92,5 p. 100 de 2003 à 2005. L'origine de ce rapide succès s'explique en bonne partie par la subvention sur les achats d'engrais accordée par l'État aux petits propriétaires et par la livraison en temps utile, c'est-à-dire avant la saison des pluies, de ces engrais et des graines de maïs à l'ensemble des petites exploitations. En parallèle, le gouvernement a prévu de multiplier les barrages et de développer l'irrigation de manière systématique : la richesse hydrique du pays, bien utilisée, est en mesure de contrecarrer les effets négatifs des sécheresses. Par ailleurs, l'arrivée en Zambie de nombreux fermiers qualifiés ayant quitté le Zimbabwe exsangue a permis d'étendre les surfaces cultivées et de développer anciennes et nouvelles cultures en partie destinées à l'exportation : coton, tabac, canne à sucre, légumes et fleurs. En fonction de ces résultats, la part de l'agriculture dans le P.I.B. n'a cessé de croître pour dépasser les 20 p. 100 en 2007.

Le cuivre, un atout autant qu'un danger

La richesse principale de la Zambie, qui fut aussi sa malchance, c'est son « trésor rouge », le cuivre, sur lequel elle a misé trop exclusivement dans les années 1970. Elle était à l'époque le cinquième producteur mondial de cuivre après les États-Unis, l'U.R.S.S., le Chili et le Canada, et le deuxième producteur de cobalt derrière le Zaïre (actuelle République démocratique du Congo).

Concentrées dans le Copper Belt, une vingtaine de sociétés minières, filiales de multinationales et encadrées par quelques milliers d'expatriés, ont permis durant la décennie 1964-1974 une croissance économique annuelle de 13 p. 100. Mais, après cette période, l'euphorie a cessé brutalement avec la chute des cours mondiaux : baisse de la production (750 000 t en 1970, 591 000 en 1982, 262 000 en 2000), détérioration de 1 à 4 des termes de l'échange, régression de plus de 30 p. 100 du P.N.B. moyen par habitant. Le cours du cobalt a été divisé par 5, et la mésentente avec le Zaïre n'a pas permis l'adoption d'une stratégie commune sur le marché mondial.

À cela se sont ajoutées les contraintes consécutives à l'enclavement et les servitudes imposées par les conflits de pays voisins (affaire de Rhodésie du Sud, 1965-1980 ; guerres de décolonisation de l'Angola et du Mozambique ; problème de la Namibie et de l'Afrique du Sud). La Zambie a pourtant tenté d'apporter des solutions à ses problèmes, avec l'édification de barrages sur le fleuve Kafué (barrage de Karima) qui lui a assuré une certaine autonomie énergétique, ou bien les constructions de l'oléoduc Ndola-Dar es Salam et du Tanzam, la liaison ferroviaire de 1 600 km avec la Tanzanie.

Toujours est-il que, pour compenser l'effondrement des cou [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Zambie : carte physique

Zambie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Zambie : drapeau

Zambie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Lusaka (Zambie)

Lusaka (Zambie)
Crédits : Ian Murphy/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Le Zambèze

Le Zambèze
Crédits : Chris Simpson/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur agrégé à l'université d'Aix-Marseille-III, ancien doyen de la faculté de droit et des sciences économiques de l'université de Madagascar

Classification

Autres références

«  ZAMBIE  » est également traité dans :

ZAMBIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 323 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire anglophone »  : […] La Grande-Bretagne s'engagea la première dans la voie de la décolonisation en Afrique de l'Ouest, où la situation était plus « mûre » qu'ailleurs, et sur les marges du monde noir. Au Soudan, le problème était étroitement lié à l'avenir des relations anglo-égyptiennes. Le processus de transfert de souveraineté y fut très précoce. S'appuyant sur le statut juridique de condominium anglo-égyptien dep […] Lire la suite

BEMBA

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 147 mots

D'origine luba, les Bemba (environ 3 600 000 personnes en 2001) semblent être venus du pays lunda. Ils se sont installés au nord-est de l'actuelle Zambie, non loin du lac Bangweulu, sur le plateau de Serenje, probablement au xviii e  siècle. On ne sait que peu de chose sur eux jusqu'au milieu du xix e  siècle, alors qu'ils font le commerce de l'ivoire avec les Arabes. Grâce à leurs fusils, ils rep […] Lire la suite

CHILUBA FREDERICK (1943-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  • , Universalis
  •  • 349 mots

Président de la république de Zambie de 1991 à 2002, Frederick Chiluba remporta la première élection présidentielle multipartite du pays, mettant ainsi un terme au régime du parti unique de Kenneth Kaunda en place depuis vingt-sept ans. Frederick Chiluba fut également considéré comme un réformateur, celui qui ouvrit son pays à l'économie de marché. Frederick Jacob Titus Chiluba naît le 30 avril 19 […] Lire la suite

KAUNDA KENNETH (1924-2021)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 995 mots

Président de la République de Zambie de 1964 à 1991. Né le 28 avril 1924 à Lubwa, près de Chinsali (Rhodésie du Nord, auj. Zambie), au sein de la classe moyenne noire de la Zambie coloniale, Kenneth David Kaunda devient en 1949 interprète et conseiller en affaires africaines auprès de Stewart Gore-Browne, un colon blanc libéral membre du corps législatif de Rhodésie du Nord. Kaunda rejoint la mêm […] Lire la suite

KITWE ou KITWE-NKANA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 140 mots
  •  • 1 média

Ville de la province de Copperbelt, en Zambie, Kitwe a dû sa création et son développement à l'exploitation, après 1927, d'un riche gisement de minerai polymétallique (cuivre et cobalt) qui fait partie du Copperbelt, commun à la République démocratique du Congo et à la Zambie. Le paysage urbain oppose une zone d'habitat moderne, dominée par de hauts terrils, et une série de « townships » résidenti […] Lire la suite

LOZI ou MALOZI

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 336 mots

Le peuple lozi est l'ethnie dominante de la région du Barotseland, dans l'ouest de la Zambie : avec environ 615 000 personnes, il représentait 5,5 p. 100 de la population zambienne en 2005. Les Lozi ou Malozi, nom d'origine assez récente, étaient anciennement connus sous le nom d'Aluyi ou de Barotse, nom de la tribu de leur roi. Selon la tradition orale lozi, qui recoupe la tradition orale lunda, […] Lire la suite

LUSAKA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 383 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la Zambie, Lusaka a été fondée en 1905, à 1 300 mètres d'altitude, lors de la construction du chemin de fer reliant Livingstone (aujourd'hui Maramba, en Zambie) à l'État indépendant du Congo (aujourd'hui République démocratique du Congo). La ville fut pendant une trentaine d'années un simple chef-lieu régional d'importance réduite. Par sa position centrale, elle fut choisie comme nouv […] Lire la suite

MALAWI

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe L'HOIRY
  • , Universalis
  •  • 4 782 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'évolution pragmatique de la politique étrangère »  : […] Le Malawi a mené sa politique extérieure, largement sous la houlette directe du président Banda, avec beaucoup de réalisme. Dans un premier temps, les choix ont quelque peu tranché sur la scène internationale avec ceux des pays voisins. Avec ces derniers, qui avaient soutenu l'opposition à H. K. Banda ou accueilli les dissidents après 1964, les relations ont été difficiles au départ. Une dizaine […] Lire la suite

MWANAWASA LEVY (1948-2008)

  • Écrit par 
  • Kenneth INGHAM
  • , Universalis
  •  • 639 mots

Levy Mwanawasa fut le troisième président de la Zambie, de 2002 à 2008. Né le 3 septembre 1948 à Mufulira, en Rhodésie du Nord (auj. Zambie), Levy Patrick Mwanawasa appartient à la tribu Lenje. Après l'école secondaire Chiwala de Ndola, il étudie le droit à l'université de Zambie, à Lusaka, de 1970 à 1973. Devenu assistant dans un cabinet juridique à Ndola en 1974, il s'inscrit au barreau en 1975. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12 août 2021 Zambie. Élections générales.

En novembre 2020, la Zambie avait été le premier pays africain à faire défaut sur sa dette extérieure estimée à plus de 10 milliards d’euros. […] Lire la suite

15 août 2016 Zambie. Réélection contestée du président Edgar Lungu.

À l’issue d’une campagne marquée par une violente répression de l’opposition, le président sortant Edgar Lungu, candidat du Front patriotique (PF), est réélu dès le premier tour avec 50,4 p. 100 des suffrages. L’opposant Hakainde Hichilema, candidat du Parti uni pour le développement national (UPND), obtient 47,6 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 56,5 p. […] Lire la suite

20-25 janvier 2015 Zambie. Élection d'Edgar Lungu à la présidence

Le 20, l'ancien ministre Edgar Lungu remporte l'élection présidentielle organisée à la suite de la mort du président Michael Sata en octobre 2014. Avec 48,3 p. 100 des suffrages, le candidat du Front patriotique au pouvoir devance de justesse l'économiste Hakainde Hichilema, candidat du Parti uni pour le développement national, qui recueille 46,7 p. […] Lire la suite

20 septembre 2011 Zambie. Élection de Michael Sata à la présidence

L'opposant nationaliste Michael Sata remporte l'élection présidentielle, avec 42 p. 100 des suffrages contre 35,4 p. 10 pour le président sortant Rupiah Banda et 18,2 p. 100 pour le candidat libéral Hakainde Hichilema. Le taux de participation est de 54 p. 100. Aux élections législatives qui se déroulent le même jour, le Front patriotique de Michael Sata obtient 60 sièges sur 150, le Mouvement pour une démocratie multipartite de Rupiah Banda 55 et le Parti uni pour le développement national de Hakainde Hichilema 28. […] Lire la suite

1er janvier 2002 Zambie. Élection controversée de Levy Mwanawasa à la présidence de la République

La Cour suprême proclame Levy Mwanawasa vainqueur de l'élection présidentielle du 27 décembre 2001, avec 28,7 p. 100 des suffrages. Celui-ci est le dauphin du président sortant, Frederick Chiluba, qui avait en vain tenté de modifier la Constitution afin de pouvoir briguer un troisième mandat. L'opposition, incarnée par Anderson Mazoka, candidat soutenu par l'ancien président Kenneth Kaunda, dénonce la fraude électorale, que confirment les déclarations des observateurs internationaux. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Charles CADOUX, « ZAMBIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/zambie/