SULTANAT DE DELHI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1186, les Ghurides, une dynastie iranisée régnant en Afghanistan, s’emparent de Lahore, au Pendjab, l’ancienne capitale des Ghaznévides, ainsi que de tout le bassin du Gange, de Delhi jusqu’au Bengale. À la mort du souverain ghuride Mu‘izz al-Dīn, en 1206, un de ses lieutenants turcs, Qutb al-Dīn Aybak, se proclame « roi » à Lahore, puis installe sa capitale à Delhi. En 1210, Iltutmish, son gendre, un Turc d’origine servile également, lui succède à la tête du nouveau sultanat : on parle alors des « rois-esclaves ». En théorie vassal du calife abbasside de Bagdad et donc sunnite, Iltutmish affirme son pouvoir et conquiert la province méridionale du Sind. En 1229, son indépendance est entérinée, puisqu’il reçoit l’investiture officielle du calife abbasside. Pendant deux siècles, le sultanat de Delhi fut, comme l’Égypte mamelouke, une terre d’Islam, préservée des Mongols. Mais en 1398, le sac de la capitale par Tamerlan marque le début de l’affaiblissement du sultanat de Delhi et de son éclatement en sultanats régionaux. Après trois siècles d’existence, celui-ci disparut définitivement en 1555, et fut intégré à l’empire des Grands Moghols.

—  Pascal BURESI

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DELHI SULTANAT DE  » est également traité dans :

DELHI (SULTANAT DE)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 399 mots
  •  • 2 médias

Premier empire musulman de l'Inde, baptisé Hindoustan par ses fondateurs (1026-1525), qui ont pris pour capitale celle de leur principal antagoniste hindou : la ville de Delhi (ou Dilli). Turcs et Afghans descendus d'Afghānistān, les conquérants, conduits par le sultan Muhammad de Ghô […] Lire la suite

SULTANAT DE DELHI - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 272 mots

1163 Les Ghaznévides, dynastie turque régnant sur l’Afghanistan, se réfugient au Pendjab où ils prennent Lahore pour capitale.1186 Prise de Lahore par les Ghurides de Mu‘izz al-Dīn Muhammad ibn Sām.1206 Mort de Mu‘izz al-Dīn. Qutb al-Dīn Aybak, u […] Lire la suite

BĀBER ou BĀBUR (1483-1530)

  • Écrit par 
  • André GUIMBRETIÈRE
  •  • 712 mots

Descendant par sa mère de Gengis-Khan (Chingiz Khān) et par son père de Tamerlan (Timūr-Lang), Zahīr ud-dīn Bāber est le fondateur de la dynastie moghole en Inde. À la mort de son père en 1494, il hérite du petit royaume de Ferghāna, province située entre la Perse et le Turkestan. Attiré par la renommée de Samarkand, il tente par deux fois de conquérir la ville mais n'y parvient pas. En 1498, il e […] Lire la suite

BAHMANIDES SULTANAT DES

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 535 mots

États musulmans du Deccan ( xiv e - xvii e  s.). En 1310, le deuxième sultan de la dynastie des Khaldjis, ‘Alā' ud-dīn, envoie son favori, Malik Kāfūr, dans le Sud. En quelques mois, il soumet les Hoysāla de Devagiri, les Kākatīyas de Warangal et les Hoysāla de Dwārasamudra : jusqu'au Malabar, le Deccan est mis à sac, et Malik Kāfūr rentre à Delhi avec un immense butin. Mais les souverains hindous […] Lire la suite

EMPIRE MOGHOL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 307 mots

1526 Le prince moghol Babur (Bāber) écrase l'armée du sultan de Delhi à la bataille de Panipat, point de départ de la domination moghole en Inde. 1530 À la mort de Babur, son fils Humayun lui succède. Battu par l'Afghan Sher Shah à Kanauj en 1540, il doit fuir en Iran mais reprend le pouvoir en 1555. Il meurt l'année suivante et laisse le pouvoir à son fils Akbar. 1569 Akbar inaugure la ville d […] Lire la suite

EMPIRE MOGHOL, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 213 mots
  •  • 2 médias

En 1517, la mort du sultan de Delhi bouleverse les rapports de force au sein de la noblesse de la région et fragilise la dynastie des Lodi. Le prince moghol Babur (Bāber), descendant de Tamerlan et déjà maître de l'Afghanistan, profite de ce contexte favorable pour vaincre les Lodi, en avril 1526, à la bataille de Panipat, inaugurant ainsi la domination moghole sur l'Inde. Après des années troublé […] Lire la suite

ILTUTMISH, souverain de Delhi (1210-1236)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

Troisième et plus important sultan turc de la dynastie dite des Esclaves à Delhi (1210-1236), mort le 29 avril 1236. Vendu comme esclave à Qutb al-D̄in Aybak, Shams al-Dīn Iltutmish devient néanmoins son gendre et lui succède en 1210. Son beau-père a consolidé les bases de l'empire musulman, qu'il a étendu au nord de l'Inde et dont il a installé la capitale à Delhi. Il a en outre pos […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 901 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le sultanat de Delhi »  : […] La menace renaît au xii e  siècle avec les ambitions conquérantes de Muhammad de Ghūr (1163-1206), chef d'un clan afghan qui a supplanté les Ghaznévides. Affronté à la valeureuse résistance des Rajput, fédérés par Prthvī Rāja, dont la geste est entrée dans la légende, il est battu une première fois, mais l'emporte l'année suivante à la bataille de Tarāin (1192). La conquête ghuride, destructrice […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 163 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Les styles du sultanat de Delhi (1193-1526) »  : […] Les sultans de Delhi gouvernèrent, effectivement ou nominalement selon l'époque, les territoires conquis à l'Islam en Inde. Cinq dynasties se succédèrent : celle des Esclaves qui régna jusqu'en 1246, puis celles de Khilji (1290-1320), des Tughlaq (1320-1413), des Sayyid (1413-1444) et, enfin, des Lodi. En 1526, profitant des troubles qui secouaient l'Inde, Bābur , un Turc qui s'était rendu maître […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « SULTANAT DE DELHI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sultanat-de-delhi/