EMPIRE MOGHOL, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

L'empereur moghol Babur

L'empereur moghol Babur
Crédits : IndiaPictures/ UIG/ Getty Images

photographie

L'empereur moghol Jahangir avec le portrait de son père Akbar, Inde

L'empereur moghol Jahangir avec le portrait de son père Akbar, Inde
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie


En 1517, la mort du sultan de Delhi bouleverse les rapports de force au sein de la noblesse de la région et fragilise la dynastie des Lodi. Le prince moghol Babur (Bāber), descendant de Tamerlan et déjà maître de l'Afghanistan, profite de ce contexte favorable pour vaincre les Lodi, en avril 1526, à la bataille de Panipat, inaugurant ainsi la domination moghole sur l'Inde. Après des années troublées où le fils de Babur laisse échapper le pouvoir puis le récupère, ses descendants imposent définitivement leur autorité en Inde. Son fils Akbar, qui accède au trône en 1556, est le véritable fondateur de l'Empire moghol : il étend sa domination sur toute l'Inde du Nord, centralise le pouvoir, développe une administration moderne et impose une unification monétaire. À sa mort, en 1605, son fils Jahangir lui succède et perpétue l'âge d'or de l'Empire moghol, caractérisé par une vie de cour somptueuse et des chefs-d'œuvre architecturaux, comme le Taj Mahal. Mais, dès la fin du xviie siècle, les perpétuelles luttes de succession et de multiples tendances centrifuges minent l'Empire, qui ne résistera pas aux visées impérialistes des Britanniques sur l'Inde.

L'empereur moghol Babur

L'empereur moghol Babur

photographie

L'empereur moghol Babur, peinture moghole, région du Deccan, gouache et or, XVIIe s. British Library, Londres. 

Crédits : IndiaPictures/ UIG/ Getty Images

Afficher

L'empereur moghol Jahangir avec le portrait de son père Akbar, Inde

L'empereur moghol Jahangir avec le portrait de son père Akbar, Inde

photographie

L'empereur moghol Jahangir avec le portrait de son père Akbar. Miniature de l'école de Jahangir, 1605. Aquarelle sur papier, 20,2 cm × 16 cm. Musée Guimet, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

—  Olivier COMPAGNON

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « EMPIRE MOGHOL, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-moghol-en-bref/