HUMĀYŪN (1508-1556) empereur moghol de l'Inde (1530-1540 et 1555-1556)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Empereur moghol de l'Inde (1530-1540 et 1555-1556), né le 6 mars 1508 à Kaboul, mort le 24 janvier 1556 à Delhi.

Fils et successeur de B̄aber (B̄abur, 1483-1530), fondateur de la dynastie moghole, Hum̄aȳun hérite d'un empire qui n'a encore que peu de réalité : les Afghans et les R̄ajputs ont été soumis par la violence lors des batailles de P̄anipat (1526), Kh̄anua (1527) et de la Gogra (1529), plus qu'ils n'ont reconnu la souveraineté moghole. Encouragé par les émigrés afghans et moghols, le sultan du Gujar̄at, Bahadur sh̄ah, conteste la domination moghole au R̄ajasth̄an. Bien que Hum̄aȳun occupe le Gujar̄at depuis 1535, les tensions ne se dissipent sur ce front qu'à la mort de Bahadur, en 1537. Le mercenaire afghan Sher kh̄an (1486-1545) s'est dans le même temps rendu maître du Bih̄ar et du Bengale. Il défait Hum̄aȳun à Chauns̄a en 1539, puis à Kanauj en 1540, et chasse l'empereur d'Inde. Il s'empare alors du trône, sous le nom de Sher Sh̄ah S̄ur, et fonde la dynastie S̄ur.

Réduit à l'errance, Hum̄aȳun cherche d'abord refuge dans le Sind, puis dans le Marw̄ar et de nouveau dans le Sind. Son fils Akbar, dont le nom restera dans l'histoire, naît en 1542. Gagnant la Perse en 1544, Hum̄aȳun reçoit l'aide militaire de Tahm̄asp Ier (1514-1576, sh̄ah de Perse 1524-1576), conquiert Qandah̄ar en 1545 et entreprend à trois reprises le siège de Kaboul, qu'il reprend finalement à son frère déloyal, Kamran, en 1550. Profitant des guerres civiles qui opposent les descendants de Sher Sh̄ah S̄ur, Hum̄aȳun soumet Lahore en février 1555 et, après sa victoire à Sarhind sur le gouverneur dissident du Pendjab, l'Afghan Sikandar Sûr, reprend Delhi et ̄Agr̄a en juillet. Il revient ainsi sur le trône, mais son pouvoir reste précaire. Hum̄aȳun fait une chute mortelle dans l'escalier de sa bibliothèque en janvier 1556, laissant le pouvoir à son jeune fils Akbar.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HUMAYUN (1508-1556) empereur moghol de l'Inde (1530-1540 et 1555-1556)  » est également traité dans :

‘ABD-ŪS-SAMAD (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 313 mots

Peintre persan du xiv e  siècle, fondateur avec Mīr Sayyid ‘Alī de l'école de peinture moghole en Inde. Né en Perse au sein d'une famille aisée, ‘Abd-ūs-Samad est déjà un calligraphe et peintre de renom lorsqu'il rencontre l'empereur moghol Humāyūn, en exil en Perse. Ce dernier l'invite en 1548 à l'accompagner en Inde, d'abord à Kaboul puis à Del […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-us-samad/#i_27709

EMPIRE MOGHOL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 307 mots

1526 Le prince moghol Babur (Bāber) écrase l'armée du sultan de Delhi à la bataille de Panipat, point de départ de la domination moghole en Inde. 1530 À la mort de Babur, son fils Humayun lui succède. Battu par l'Afghan Sher Shah à Kanauj en 1540, il doit fuir en Iran mais reprend le pouvoir en 1555. Il meurt l'année suivante et laisse le pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-moghol-reperes-chronologiques/#i_27709

MOGHOLS

  • Écrit par 
  • Andrée BUSSON, 
  • André GUIMBRETIÈRE, 
  • Mark ZEBROWSKI
  •  • 7 121 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les débuts : Bāber et Humāyūn »  : […] Après avoir démantelé le sultanat de Delhi, Bāber eut à faire face à la puissance rajpoute qu'il mit à la raison au cours de l'année 1527. En mai 1529, presque tous les chefs afghans se rallient à la cause de Bāber, qui signe ensuite un traité de paix avec le roi du Bengale, ce qui lui permet d'établir sa suzeraineté sur la province du Bihār. Malhe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moghols/#i_27709

TAHMĀSP Ier (1514-1576)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 848 mots

Second souverain de la dynastie séfévide, Tahmāsp I er régna sur la Perse de 1524 à 1576. Fils aîné de Shāh Esmā‘il I er , il n'était âgé que de dix ans lors de son accession au trône. Toutes les sources indiquent que les émirs qizilbash assurèrent le contrôle de l'État de 1523 à 1533 ; à une période de luttes fratricides entre clans qizilbash fit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tahmasp-ier/#i_27709

Pour citer l’article

« HUMĀYŪN (1508-1556) - empereur moghol de l'Inde (1530-1540 et 1555-1556) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/humayun/