STOCKHAUSEN KARLHEINZ(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 22 août 1928 Karlheinz Stockhausen naît à Burg Mödrath, près de Cologne.

  • 1952-1953 Stockhausen travaille à Paris, avec Olivier Messiaen, et avec Pierre Schaeffer au Studio d'essai de la Radio-Télévision française ; il y réalise en 1952 sa pièce de musique concrète Étude, opus 1/5, pour bande magnétique, qui utilise des sons sinusoïdaux purs, sans harmoniques, produits par un générateur de fréquences et dotés d'une structure sérielle.

  • 21 juillet 1952 Kreuzspiel, opus 1/7, pour hautbois, clarinette basse, piano et quatre percussions, est créé à Darmstadt sous la direction du compositeur ; initialement conçue pour soprano et piano, cette pièce sera révisée en 1959 (trois percussions au lieu de quatre). Dès Kreuzspiel, la composition représente pour Stockhausen une reconstruction de l'ordre cosmique – il compare les sons ponctuels aux étoiles –, dans un sentiment mystique. « Influencé par Mode de valeurs et d'intensités de Messiaen et Sonate pour deux pianos de Goeyvaerts, Kreuzspiel est parmi les premières œuvres de la musique pointilliste » (K. Stockhausen, note de programme du festival d'Automne à Paris, 1980).

  • 26 mai 1953 Kontra-Punkte, opus 1, pour flûte, clarinette, clarinette basse, basson, trompette, trombone, piano, harpe, violon et violoncelle, est créé par des membres de l'Orchestre symphonique de la Radio de Cologne (W.D.R.) sous la direction d'Hermann Scherchen. Dans cette œuvre, le style pointilliste se transforme en un style soliste, qui s'affirme pleinement dans les dynamiques et le solo de piano final.

  • 21 août 1954 Une jeune pianiste belge, Marcelle Mercenier, crée à Darmstadt les quatre premiers Klavierstücke, pour piano solo (Klavierstücke I-IV, opus 2), dans lesquels le système sériel est généralisé à tous les paramètres. Les Klavierstücke s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « STOCKHAUSEN KARLHEINZ - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stockhausen-reperes-chronologiques/