SLAVES DU SUD (ART DES)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Monastère Saint-Pantéléimon, mont Athos, Grèce

Monastère Saint-Pantéléimon, mont Athos, Grèce
Crédits : M. Gray/ National Geographic/ Getty

photographie

Église de la Dormition à Gracanica, Kosovo

Église de la Dormition à Gracanica, Kosovo
Crédits : Bridgeman Images

photographie


Macédoine et Serbie

La christianisation et ses premiers effets (IXe-XIe s.)

Le christianisme s'est affermi parmi les Slaves macédoniens, principalement pendant la période d'évangélisation par les disciples des apôtres des Slaves : Cyrille et Méthode. Ceux-ci avaient élevé de nombreuses églises en Macédoine, vers la fin du ixe et au début du xe siècle, à l'époque de l'Empire bulgare. Plusieurs petits sanctuaires à plan triconque, à Ohrid et dans ses environs, ont été fondés grâce aux célèbres prédicateurs Clément et Naum (entre autres les monastères de Saint-Pantéléimon et de l'Archange-Saint-Michel).

Monastère Saint-Pantéléimon, mont Athos, Grèce

Monastère Saint-Pantéléimon, mont Athos, Grèce

Photographie

Le monastère Saint-Pantéléimon, au mont Athos, la montagne sainte de l'Église orthodoxe. 

Crédits : M. Gray/ National Geographic/ Getty

Afficher

À peu près à la même époque, dans l'État serbe indépendant de Raška (Rascie), fut construite la première église épiscopale, la rotonde de Saint-Pierre près de Novi Pazar.

Après la création d'un centre catholique influent sur le littoral sud de l'Adriatique en Duklja (Dioclée), les Serbes élèvent beaucoup de petites églises de différents types : à coupole et à nef unique (Saint-Georges de Podgorica, Saint-Thomas de Kuti, Saint-Michel de Ston), à plan triconque (Saint-Pierre de Čičevo près de Trebinje, Saint-Thomas de Prčanj, Saint-Jean de Zaton sur le Lim), ou à plan polylobé, octoconque (église de Ošlje près de Ston), et des rotondes (Saint-Tryphon de Kotor). Bâties entre le début du ixe et la fin du xie siècle, ces églises constituent un groupe de monuments pré-romans, décorés de sculptures en méplat (les mieux conservés se trouvent à Kotor et à Ston), et par endroits de fresques de style roman primitif (Saint-Michel de Ston). La construction de ces monuments est autant l'œuvre des autochtones romains que des nouveaux venus slaves. La plupart de ces édifices datent du xie siècle, du temps de l'État serbe indépendant de Duklja.

La Macédoine sous l'Empire byzantin (XIe-XIIIe s.)

Ayant soumis l'État du tsar slave Samuel, au début du xie siècle, les Byzantins restèrent en Macédoine presque sans interruption jusqu'à la fin du xiiie siècle, ou plus précisément jusqu'aux premières décennies du xive siècle. C'est l'époque de la construction [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Athanas BOJKOV, Vajislav DJURIC, « SLAVES DU SUD (ART DES) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves-du-sud-art-des/