Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RHIN

France : carte administrative

France : carte administrative

Le Rhin, par son insertion dans un ensemble territorial qui a joué un rôle éminent dans le façonnement de la civilisation occidentale – européenne et mondiale –, n'a pas été uniquement générateur d'un imposant bassin fluvial, mais aussi de dynamiques socio-économiques d'avant-garde ainsi que de cadres de vie enviables, tant urbains que ruraux. Son image a une connotation séculaire d'opulence, d'espace densément mis en valeur jusqu'au moment où, à l'ère postindustrielle, la crise du charbon et de l'acier, des industries manufacturières et du transport fluvial liés à ces produits pondéreux vient frapper de plein fouet firmes et complexes portuaires d'une part, sociétés construites sur le modèle de développement rhénan d'autre part. Les efforts de restructuration entrepris depuis ce choc n'ont cessé de se déployer autour de la recherche de nouvelles finalités en faveur d'un fleuve qui continue à rythmer, mais autrement, l'espace qui, plus que jamais, est lié à son nom.

Un cadre naturel humanisé

Aspects physiques

Le Rhin à Sankt Goarshausen

Le Rhin à Sankt Goarshausen

Le bassin rhénan englobe une superficie de 251 800 kilomètres carrés et parcourt l'Europe sur un axe de 1 320 kilomètres depuis l'arc alpin, à travers le fossé d'effondrement hercynien né à l'ère tertiaire à — 65,2 millions d'années, jusque dans la plaine nord-européenne où le fleuve se déverse dans la mer du Nord avec un débit moyen de 2 200 mètres cubes par seconde. Son régime fluvial est rythmé principalement par les Alpes d'une part, qui lui assurent dans l'ensemble une importante alimentation printanière inhérente à la fonte des neiges et au début de celle des glaciers, par l'apport des hautes eaux en provenance des affluents du cours moyen d'autre part, qui pallient le déficit suscité en amont par la rétention nivale ou nivo-glaciaire. Ainsi la navigation est assurée en général toute l'année durant, à l'exception des saisons particulièrement sèches en été ou marquées par un gel hivernal prolongé. Navigable de Rheinfelden à la mer, soit sur 850 kilomètres, le fleuve apprivoisé a un débit moyen de 1 060 mètres cubes par seconde sur son secteur franco-allemand, à la sortie de la section alpino-jurassienne qui ne constitue que le quart environ de la superficie du bassin, mais assure la fourniture de la moitié environ du débit total. Cette configuration explique l'aspect torrentiel du haut Rhin. Dès le tronçon germano- suisse jusqu'à la hauteur de Mayence, la pente s'atténue de 0,9 à 0,1 p. 1 000, engendrant naguère de multiples bras plus ou moins passifs –  « le Rhin sauvage » de la littérature –, puis de multiples méandres. À Bingen, le fleuve s'encaisse dans une gorge étroite de 400 mètres de largeur à travers le rebord escarpé du massif hercynien allant des Ardennes à l'Eifel, pour se frayer un passage au pied de la Lorelei, rocher pittoresque chanté par Heine. À la sortie du défilé, le Rhin emprunte la vaste plaine de l'Europe septentrionale dans laquelle il a façonné de larges méandres et des îles pour se jeter dans la mer du Nord par un nombre impressionnant de bras qui forment un delta, sur un front allant de Zwolle au Nord-Est jusqu'aux îles de Zélande au Sud-Ouest.

L'aménagement

La faible vitesse du courant, la multitude de bras au cours changeant entrecoupés d'îlots et de bancs de gravier constituant un lit large de 2 à 6 kilomètres, les fréquentes inondations en période de hautes eaux rendaient la navigation difficile, notamment entre Bâle et Lauterbourg, de l'époque romaine au début du xixe siècle. Trois séries de travaux d'aménagement entrepris successivement ont transformé le fleuve en une voie de navigation majeure. Au milieu du xixe siècle, la lutte contre les inondations conduit[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

France : carte administrative

France : carte administrative

Le Rhin à Sankt Goarshausen

Le Rhin à Sankt Goarshausen

Autres références

  • ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

    • Écrit par François REITEL
    • 8 281 mots
    • 6 médias
    Le cours du Rhin n'est pas rectiligne. Le grand fleuve coule à travers quatre milieux différents en Allemagne :
  • ALSACE

    • Écrit par Universalis, Françoise LÉVY-COBLENTZ, Raymond WOESSNER
    • 6 614 mots
    • 2 médias
    ...voués aux prairies naturelles ; les buttes de lœss fertile, dont le Kochersberg offre la plus grande étendue, reçoivent la polyculture traditionnelle. Le Rhin naturel divaguait en de nombreux bras, créant des îles et une forêt-galerie ; peu profond, il était guéable en de nombreux points, mais ses crues...
  • ARNHEM

    • Écrit par Claude MOINDROT
    • 320 mots
    • 1 média

    Principale ville de la province de Gueldre aux Pays-Bas, tant par sa population (142 500 hab. dans la ville et 348 400 dans l'agglomération d'après une estimation de 2007) que par son activité économique. La situation géographique d'Arnhem est remarquable : les quartiers sud s'allongent sur une terrasse...

  • BADE-WURTEMBERG

    • Écrit par Hélène ROTH
    • 1 506 mots
    • 1 média

    Situé au sud-ouest de l’Allemagne, le Bade-Wurtemberg (Baden-Württemberg en allemand) est le troisième Land allemand par la taille et par la population : il comptait 11 millions d’habitants en 2017, pour une superficie de 35 748 kilomètres carrés. Entre France, Suisse et Bavière, le Land...

  • Afficher les 23 références

Voir aussi