PRÉDATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La prédation, activité qu'il ne faut pas confondre avec l'agression, met en jeu des comportements très complexes et très différents suivant les espèces. Elle pose de graves problèmes aussi bien à l'éthologie qu'à la science de l'évolution.

Les éthologistes ont mis assez longtemps à accorder à la prédation toute l'attention qu'elle méritait. On s'était plutôt intéressé jusque-là aux comportements de rapprochement des sexes ou de soins aux jeunes. Pourtant, des études déjà nombreuses sur ce sujet mettent en évidence des comportements très complexes faisant appel aux facultés cérébrales les plus élevées. On décèle notamment la présence de stratégies de chasse peu différentes de celles qu'emploient les hommes.

Les données du problème

Prédation et agression. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la différence est grande entre ces deux termes. Le comportement d'agression s'exerce entre sujets de la même espèce et très souvent de la même bande ou de la même famille. Il se manifeste par toute une série d'attitudes dites de menace, hautement ritualisées ; la conclusion n'en est pas nécessairement le combat avec blessures, mais le plus souvent le retrait de l'animal qui se sent dominé. La prédation est interspécifique. Le comportement de chasse qui précède la capture de la proie et même la mise à mort de celle-ci doivent être distingués avec soin du comportement d'agression. Les attitudes et les mimiques ne sont pas du tout les mêmes. Il suffit pour en être convaincu d'observer le comportement du chat qui a capturé une souris : le félin ne présente pas les signes de la colère qui sont si nets quand il s'en prend, par exemple, à un congénère. Bien au contraire, son attitude est plutôt celle du jeu. La prédation fait intervenir les comportements les plus compliqués et souvent les plus difficiles à interpréter.

L'aspect philosophique. On n'ignore pas les controverses infinies sur l'agression : est-elle innée ou acquise, y a-t-il des gènes de l'agression, doit-on étudier les phénomènes d'agression [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur titulaire à l'université René-Descartes-Sorbonne

Classification

Autres références

«  PRÉDATION  » est également traité dans :

ANIMAUX MODES D'ALIMENTATION DES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Martine MAÏBECHE
  •  • 4 302 mots

Dans le chapitre « Le régime carnivore »  : […] La majorité des animaux carnivores (qu'il ne faut pas confondre avec le taxon des Carnivores) sont des carnassiers prédateurs : la masse alimentaire est mobile et il y a nécessité de capturer la proie avant ingestion, avec des organes spécialisés (pouvant déverser des venins toxiques) et grâce à des comportements spécifiques. Comme le font certaines plantes, les animaux qu'attaquent les prédateu […] Lire la suite

ARACHNIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 3 667 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Caractères distinctifs des arachnides »  : […] Le corps des arachnides est constitué d’une série de segments, disposés les uns à côté des autres, qui illustre la métamérisation (parfois presque totalement disparue chez certains groupes comme les araignées ou les acariens). La zone céphalique n’est pas individualisée et le corps se divise en deux régions : à l’avant le céphalothorax, ou prosome, qui résulte de l’union de la tête et du thorax ; […] Lire la suite

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 363 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les ennemis des araignées »  : […] Les araignées, tout en étant elles-mêmes de redoutables prédatrices, sont les proies d'une grande variété d'animaux, et ce à n'importe quel stade de leur développement. Parmi les prédateurs occasionnels, c'est-à-dire qui se nourrissent d'araignées entre autres proies, il faut bien sûr compter les araignées elles-mêmes et d'autres arachnides tels que les scorpions, les solifuges, les pseudo-scorpi […] Lire la suite

BIOCÉNOSES

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 9 782 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Cas des biocénoses marines »  : […] Comme dans les biocénoses terrestres, chaque espèce marine, qu'elle soit végétale ou animale, a des exigences et des tolérances déterminées à l'égard des facteurs ambiants : température, salinité et teneur de l'eau en différents constituants secondaires, agitation du milieu, éclairement, pression hydrostatique (fonction de la profondeur), nature du substrat (pour les espèces benthiques seulement) […] Lire la suite

COMPORTEMENT ANIMAL - Communication animale

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 992 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Observations dans la nature »  : […] Dans leur milieu naturel, les singes vervets possèdent trois cris différents correspondant à trois types de prédateurs, auxquels ils répondent par des comportements appropriés. Lorsqu'ils entendent le cri poussé pour indiquer la présence d'un aigle, les singes vont se cacher sous les buissons et regardent en l'air ; ils réagissent au cri associé à un guépard en grimpant dans les arbres ; et, enfi […] Lire la suite

COMPORTEMENT ANIMAL - Comportement social

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 591 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Pourquoi vivre en groupe ? »  : […] La vie en groupe présente de nombreux avantages. Tout d'abord, elle limite la prédation grâce à différents phénomènes : défense du groupe contre les prédateurs, augmentation de la vigilance, confusion du prédateur qui ne sait plus « où donner de la tête » face à de nombreuses cibles en mouvement, effet de dilution (les prédateurs capturent généralement une seule proie à la fois, chaque animal a d […] Lire la suite

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 598 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Exploitation »  : […] Les rapports entre les végétaux et les animaux phytophages mettent souvent en jeu des substances chimiques, élaborées par les plantes, qui ont un rôle de défense ou sont au contraire attractives. Les substances de défense peuvent avoir une simple action répulsive, être de véritables insecticides, ou encore attirer les prédateurs des phytophages. Certaines plantes élaborent des molécules qui son […] Lire la suite

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les problématiques de l'exploitation »  : […] Depuis quelques décennies, le concept de durabilité s'est imposé pour définir les règles qui devraient présider à l'exploitation des ressources de la planète. Ces règles sont celles de la régulation de la consommation, de façon à ne pas épuiser les ressources. Il s'agirait donc de fixer des niveaux de prélèvement supportables pour les espèces, ce qui implique plusieurs conditions. Un principe prél […] Lire la suite

HYDRES

  • Écrit par 
  • Yves TURQUIER
  •  • 1 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Nutrition »  : […] La nutrition des hydres est fondamentalement hétérotrophe et peut être rapportée à un mode particulier de prédation. Certaines espèces pratiquent en outre une nutrition osmotrophe, grâce aux symbiontes de nature végétale hébergés dans leurs cellules endodermiques. La fonction prédatrice est assurée par les cnidoblastes ; l'excitation (mécanique ?) du cil sensoriel provoque l'ouverture de la capsu […] Lire la suite

HYMÉNOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 421 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les guêpes »  : […] On réunit sous le nom de guêpes, outre les espèces connues de tous, un certain nombre d'Hyménoptères chasseurs qui, après avoir paralysé, par une piqûre, chenille, criquet ou araignée, y déposent leurs œufs ; la larve trouvera à son éclosion une proie vivante mais immobilisée et sans défense qui lui servira de pâture. Chez les espèces les plus primitives, les mœurs fouisseuses sont associées à la […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Rémy CHAUVIN, « PRÉDATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/predation/