POSTMODERNISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aux dires de l'historien de l'art contemporain Hal Foster, « aucune notion dans la critique d'après guerre n'est aussi discutée que le terme „postmodernisme“ » (Art since 1900, 2004), les différentes ramifications et contextes auquel celui-ci a été assimilé témoignant effectivement d'innombrables réévaluations qui n'ont cessé d'en bouleverser la portée. La difficulté qui consiste à lui conférer une assise stable est d'autant plus prononcée que cette notion désintègre, reconfigure et met en perspective certaines données propres au modernisme. Le postmodernisme ne saurait toutefois se résumer à un état et encore moins à une période se substituant à ce dernier, ni à une attitude cherchant invariablement à le mettre en échec. Partir d'une telle conception déterministe reviendrait, comme l'a parfaitement souligné Jean-François Lyotard, à épouser un canevas non pas postmoderniste mais moderniste étant donné que nous en accepterions, implicitement, l'idée d'une progression et d'une évolution. Afin de mieux saisir ce phénomène et d'en accentuer les caractéristiques, il faut d'emblée accepter le postulat selon lequel, modernisme et postmodernisme sont deux notions complémentaires dont rien n'exclut par ailleurs les possibilités de convergences. Car bien qu'il soit régulièrement taxé de réactionnaire ou de nostalgique au sens le plus péjoratif du terme, le postmodernisme peut relever d'une attitude critique cherchant à interroger des données que le modernisme aurait refoulées ou ignorées. Son mode opératoire serait dès lors, comme l'écrit Lyotard à propos de certaines options architecturales, « analogue à l'utilisation de restes diurnes issus de la vie passée dans le travail du rêve tel que Freud le décrit dans la Traumdeutung. [...] Le „post-“ de „postmoderne“ ne signifie pas un mouvement de come back, de flash back, de feed back, c'est-à-dire de répétition, mais un procès en „ana-“, un procès d'analyse, d'anamnèse, et d'anamorphose, q [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : chercheur à l'université de Macerata, département de philosophie
  • : professeur agrégé à l'université de Poitiers
  • : maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université de Valenciennes, critique d'art, commissaire d'expositions

Classification


Autres références

«  POSTMODERNISME  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L’anthropologie postmoderne »  : […] Depuis les années 1980, la problématisation quasi généralisée des connaissances académiques a constitué un mouvement important dans les universités anglo-saxonnes. En dépit d'une très grande hétérogénéité interne, ce courant, qualifié de « postmoderne », considère dans l'ensemble que les théories sociales modernes, héritées des Lumières, reposent sur la fausse conviction que la connaissance des l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_42567

EISENMAN PETER (1932- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 615 mots

Architecte américain né le 12 août 1932 à Newark (New Jersey). Peter David Eisenman passe une licence à l'université Cornell d'Ithaca (New York) en 1955, une maîtrise à l'université Columbia de New York en 1960, puis une maîtrise et un doctorat à l'université de Cambridge en 1962 et 1963. En 1967, il fonde l'Institute for Architecture and Urban Studies à New York. De 1973 à 1982, Eisenman devient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-eisenman/#i_42567

GENRE ET HISTOIRE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Fabienne DUMONT
  •  • 2 498 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Déconstruire les assignations binaires »  : […] Les années 1980 mettent fin à cette période de valorisation corporelle. Dans une période dominée par l’idéologie néo-libérale de Margaret Thatcher ou de Ronald Reagan, les artistes vont inventer de nouveaux usages symboliques de l’art en détournant la culture visuelle politique et publicitaire. Les représentations traditionnelles de la masculinité et de l’hétérosexualité dominante sont remises en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genre-et-histoire-de-l-art/#i_42567

GÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Dominique CROZAT, 
  • Jean DRESCH, 
  • Pierre GEORGE, 
  • Philippe PINCHEMEL, 
  • Céline ROZENBLAT, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 20 424 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers le tout culturel ? La New Cultural Geography »  : […] Ce sont encore les géographes anglo-saxons qui reprennent et amplifient les critiques de l'école de Berkeley et des quantitativistes. Ils reformulent les approches de la culture comme fondement des sociétés, questionnent le rôle des représentations comme source méthodologique. Liée aux pratiques de vie de la sphère citoyenne, imbriquée dans des réseaux de significations et de pouvoirs, la culture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geographie/#i_42567

HISTOIRE (Histoire et historiens) - L'écriture de l'histoire

  • Écrit par 
  • Christian DELACROIX
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « Écriture de l'histoire et « tournant linguistique » »  : […] À partir des années 1970-1980, ce sont surtout les approches rhétoriques et poétiques qui, dans des travaux de nature très différente, ont contribué à réhabiliter l'intérêt des historiens pour les formes littéraires proprement dites de l'écriture historique. Ces problématisations explicites de la question de l'écriture de l'histoire s'opèrent dans une conjoncture historiographique – en Europe et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-l-ecriture-de-l-histoire/#i_42567

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le postmodernisme et après »  : […] Les nouvelles technologies, par leurs performances et leurs effets sur les styles de vie (via l’ordinateur, l’iPod et Internet), suscitent un intérêt croissant tant du point de vue du matériel informatique que de ses contenus (films, séries télévisées). Les technologies numériques bouleversent les identités individuelles, les modes de communication, les modes d'expression politiques (B. Stiegler). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie/#i_42567

SAPPER RICHARD (1932-2015)

  • Écrit par 
  • Christine COLIN
  •  • 765 mots

Richard Sapper est un designer allemand. Né le 30 mai 1932 à Munich, il y poursuit des études (anatomie, ingénierie, philosophie), couronnées par un diplôme de commerce de l’université de la ville. Il intègre ensuite le département du design de Daimler-Benz à Stuttgart. Pour autant, il fera toute sa carrière à Milan, où il ouvre son agence en 1959. Auparavant, il a fait ses armes chez Gio Ponti p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-sapper/#i_42567

Voir aussi

Pour citer l’article

Carla CANULLO, Romain JOBEZ, Erik VERHAGEN, « POSTMODERNISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/postmodernisme/