Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PORTO RICO

Porto Rico [États-Unis] : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Porto Rico [États-Unis] : carte administrative

Territoire des États-Unis, bien que faisant partie de l'ensemble caraïbe, Porto Rico (3,94 millions d'habitants en 2007) doit à la géographie et à son histoire les traits d'une personnalité vigoureusement marquée. Située dans la zone tropicale, cette île très montagneuse présente une parenté accusée avec Cuba et avec la république Dominicaine sur le plan de la production agricole. Comme elles, Porto Rico a été fortement marquée par la présence espagnole, qui dura pratiquement du début du xvie siècle jusqu'à la guerre de 1898 ; la population y est aussi le résultat d'un métissage poussé entre les natifs, d'anciens esclaves noirs et les colons. Tout oppose donc cette île aux États-Unis continentaux. Pourtant, la présence américaine s'est imposée par ses capitaux, son organisation économique, la promotion récente du tourisme, sans oublier les considérations stratégiques.

Géographie

Une île montagneuse des Petites Antilles

Porto Rico présente des paysages essentiellement montagneux et vallonnés, dans le prolongement oriental d'une crête parsemée de plis et de failles qui s'étend de l'Amérique centrale aux Petites Antilles. Si le relief est relativement bas par rapport au continent américain, l'île se trouve à moins de 160 kilomètres au sud d'une profonde dépression de la croûte terrestre : située au nord-est de la république Dominicaine, la fosse de Porto Rico descend à 9 218 mètres et constitue le point le plus profond de l'Atlantique. Les forces tectoniques qui ont façonné ce relief au cours de millions d'années provoquent parfois encore des séismes à Porto Rico (en 2007, le tremblement de terre en Martinique y a été ressenti). La plus haute chaîne de l'île, la Cordillera central, s'étend d'est en ouest et dépasse souvent 1 000 mètres. Ses versants descendent en pente douce au nord mais les plus hauts sommets (Cerro de Punta, à 1 338 m) s'abaissent de manière abrupte au sud. Près de la pointe orientale de l'île, la sierra de Luquillo s'élève à 1 065 mètres au pic d'El Yunque.

Au nord-ouest, les piémonts et les plaines se caractérisent par des reliefs karstiques, tels des dolines, des cavités et des mogotes. D'étroites plaines longent le littoral nord et les côtes sud et ouest où se concentrent la majorité de la population. Le bassin de Caguas, le plus grand des bassins de montagne, situé dans la vallée du Grande de Loíza, au sud de San Juan, est densément peuplé et cultivé. Les trois petites îles rattachées à Porto Rico, Mona, Vieques et Culebra, sont vallonnées mais entourées d'étroites plaines côtières.

Aucun cours d'eau n'est assez large pour la navigation, mais plusieurs sont aménagés pour approvisionner les villes, générer de l'électricité et permettre l'irrigation, indispensable à l'agriculture. Les précipitations tombent surtout sur le versant nord des montagnes. La plupart des rivières permanentes, telles que Grande de Loíza, Grande de Arecibo, Grande de Añasco et La Plata, s'écoulent de l'intérieur vers les côtes nord et ouest. Sur le littoral sud, les rivières sont à sec presque toute l'année, mais grâce à des poches alluvionnaires le sol est relativement fertile.

Porto Rico jouit d'un climat tropical aux faibles variations saisonnières, mais qui change avec l'altitude et l'exposition aux vents. Les précipitations annuelles (plus importantes entre mai et décembre) atteignent environ 1 525 millimètres par an à San Juan, alors qu'elles s'élèvent à 4 570 millimètres par an au pic d'El Yunque, plus à l'est, et descendent à 915 millimètres par an à Ponce, sur la côte sud. Les températures moyennes atteignent environ 26 0C dans les plaines, mais paraissent plus chaudes en raison du fort taux[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégée d'espagnol, professeur de classes préparatoires au lycée Lakanal
  • : agrégé de l'Université, directeur adjoint du département d'études des pays anglophones de l'université de Paris-VIII, collaborateur du Monde diplomatique
  • : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris
  • : professeur d'histoire, université de Porto Rico, ancien secrétaire général de l'Association des universités et instituts de recherche de la région des Caraïbes
  • : professeur à l'université de Porto Rico, doyen de la faculté de sciences sociales
  • : journaliste
  • : professeur d'histoire, Rutgers University, États-Unis

Classification

Pour citer cet article

Françoise BARTHELEMY, Bernard CASSEN, Encyclopædia Universalis, Claude FOHLEN, T. G. MATHEWS, José Luis MENDEZ, KAL WAGENHEIM et O. J. WAGENHEIM. PORTO RICO [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Médias

Porto Rico [États-Unis] : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Porto Rico [États-Unis] : carte administrative

Château San Felipe del Morro, Porto Rico - crédits : Bill Wassman/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Château San Felipe del Morro, Porto Rico

Autres références

  • AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

    • Écrit par , , , , , , et
    • 24 158 mots
    • 23 médias
    ...constituée de matériel volcanique et volcano-sédimentaire d'arc insulaire (zone de Zaza à Cuba, formations Tireo et Los Ranchos à Hispaniola, l'essentiel de l'île dePorto Rico – nappe de Bermeja –, etc.), d'âge néocomien à sénonien (de 125 à 80 Ma), également mise en place au Campanien (80 Ma).
  • CARAÏBES - L'aire des Caraïbes

    • Écrit par
    • 5 011 mots
    • 8 médias
    Dansle cas de Porto Rico, Washington conserve la souveraineté sur le pays et octroie la citoyenneté américaine à la population en 1917. Il ne s'agit cependant pas d'un État fédéré mais d'une simple possession : l'île devient, par la Constitution de 1952, un État autonome associé. De même, les États-Unis...
  • CARAÏBES - Littératures

    • Écrit par , , et
    • 15 575 mots
    • 4 médias
    ...constituent l'apport essentiel de la littérature missionnaire. Néanmoins, durant l'époque coloniale, la littérature fut loin d'avoir, à Saint-Domingue, Cuba et Porto Rico, l'éclat dont elle brilla au Mexique et au Pérou. Il faut attendre le xixe siècle et le romantisme pour que la littérature caraïbe...
  • MUÑOZ MARÍN LUIS (1898-1980)

    • Écrit par
    • 256 mots

    Après une formation aux États-Unis, où son père est « commissaire résident » de 1910 à 1916, Muñoz Marín étudie le droit, écrit deux livres, puis, en 1926, regagne Porto Rico, où il dirige le journal La Democracia. Élu au Sénat portoricain en 1932, Muñoz Marín aligne sa conduite sur celle...

  • Afficher les 7 références