BOURDIEU PIERRE (1930-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'itinéraire scientifique

Comment retracer ensuite cet itinéraire intellectuel d'exception ? Comment restituer la part de l'improvisation et du hasard et celle d'une stratégie de recherche qui témoigne de la constance d'un habitus, ces « deux biographies intellectuelles possibles » qu'évoquait Pierre Bourdieu dans un entretien de novembre 2001 avec Yvette Delsaut ? Comment délimiter des étapes au sein d'une œuvre que Pierre Bourdieu décrivait à la fois comme « une éternelle reprise » et comme « des corrections successives qui sont en fait des ruptures » (ainsi mentionne-t-il la substitution apparemment subreptice de la notion de « structure » par celle de « champ », la « méta-construction » opérée dans La Noblesse d'État (1989) qui « change le sens et la fonction des éléments utilisés ») ? Comment ordonner l'étonnante diversité des objets abordés en quarante ans de recherche ? Comment résumer une œuvre ouverte, particulièrement rebelle à toute entreprise de « manuélisation » ? Il faut peut-être multiplier les angles de description pour comprendre toute la richesse et la complexité de son œuvre.

Chronologiquement, à l'étape décisive de l'enquête sur la société kabyle et la crise de la société algérienne dans la conversion d'un normalien philosophe à la sociologie succèdent les travaux fondateurs sur l'éducation et la culture (l'école, le musée, la photographie), puis l'extension des recherches à de nouveaux objets. Au fil de ces travaux sont mis à l'épreuve, remaniés, rectifiés, précisés, les outils de pensée construits au fil des travaux antérieurs (anatomie du goût, classes sociales et luttes de classement, champ académique, champ littéraire et champ artistique, champ politique et champ scientifique, champ artistique et champ économique, etc.).

Théoriquement, l'œuvre de Pierre Bourdieu, ancrée dans des enquêtes empiriques, peut être aussi décrite comme une économie des biens symboliques (le concept de « capital » est étendu du « capital économ [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOURDIEU PIERRE (1930-2002)  » est également traité dans :

LES HÉRITIERS, Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 020 mots

Les Héritiers ouvre, après un premier travail empirique exposé la même année dans Les Étudiants et leurs études, un cycle de recherches en sociologie de l'école que les auteurs, ensemble ou séparément, mèneront dans le cadre du Centre de sociologie européenne pour finalement proposer en 1971 dans La Reproduction une théorie générale du fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-heritiers/#i_94202

LA DISTINCTION. CRITIQUE SOCIALE DU JUGEMENT, Pierre Bourdieu - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 1 125 mots

De la trentaine d'ouvrages publiés par Pierre Bourdieu, La Distinction est sans doute l'un des plus connus, des plus cités, des plus commentés. L'ouvrage est volumineux et particulièrement dense ; il aborde des thèmes a priori aussi différents que les goûts musicaux et les manières de table, le rapport au langage et les préférence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-distinction-critique-sociale-du-jugement/#i_94202

LA NOBLESSE D'ÉTAT, Pierre Bourdieu - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Antonin COHEN
  •  • 1 058 mots

Pierre Bourdieu (1930-2002) est professeur au Collège de France lorsqu'il publie La Noblesse d'État en 1989. Tout en s'inscrivant dans la continuité des travaux que le sociologue a consacrés à l'éducation (Les Héritiers, 1964, La Reproduction, 1970), cet ouvrage fondamental ouvre la voie d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-noblesse-d-etat/#i_94202

SUR LA TÉLÉVISION, Pierre Bourdieu - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 117 mots

Abordé dès les années 1960, le thème des médias relève, parmi les multiples champs de recherches couverts par Pierre Bourdieu, d'un intérêt ancien et récurrent. Mais c'est surtout à partir de 1990 que celui-ci lui consacre de plus amples développements, tant au travers des travaux qu'il mène avec son équipe, rassemblée autour de sa revue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-la-television/#i_94202

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L’anthropologie postmoderne »  : […] Depuis les années 1980, la problématisation quasi généralisée des connaissances académiques a constitué un mouvement important dans les universités anglo-saxonnes. En dépit d'une très grande hétérogénéité interne, ce courant, qualifié de « postmoderne », considère dans l'ensemble que les théories sociales modernes, héritées des Lumières, reposent sur la fausse conviction que la connaissance des l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_94202

ART (Aspects culturels) - Public et art

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 6 253 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du public aux publics »  : […] Cette mise en perspective historique des différentes catégories de publics incite à abandonner le point de vue globalisant sur « le » public de l'art, pour raisonner en termes de publics socialement différenciés. Les méthodes modernes de la sociologie et de son instrumentation statistique concourent à ce renouvellement de la problématique, notamment en ce qui concerne les publics des musées, étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-public-et-art/#i_94202

AUTONOMIE (sociologie)

  • Écrit par 
  • Romain PUDAL
  •  • 820 mots

Dans le chapitre « L’autonomie des champs »  : […] Enfin, c’est Pierre Bourdieu qui donne une place centrale à cette notion dans sa théorie des champs : il montre en effet que le monde social est composé de sous-ensembles partiellement autonomes (champs économique, politique, scientifique, artistique, etc.) possédant leurs propres modes de régulation et de reconnaissance. Ce qui vaut pour l’un (profit, pouvoir temporel) ne vaut pas nécessairement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autonomie-sociologie/#i_94202

BESOIN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 635 mots

Tout comme les plantes et les animaux, les hommes ont des besoins. Pour en rendre raison, de nombreuses typologies ont été proposées. Le plus souvent, elles hiérarchisent les besoins en partant des plus élémentaires (nourriture, abri, pulsions sexuelles…) jusqu’aux moins « naturels » (recherche de pouvoir, sociabilité, réalisation de soi, etc.). Déjà ancienne, puisqu’elle date des années 1940, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/besoin-sociologie/#i_94202

BIEN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 626 mots
  •  • 1 média

La science économique a longtemps revendiqué avec succès le monopole légitime de l’analyse des biens. Dans sa version dominante, elle rend compte de la production et de l’appropriation d’un bien privé, qu’il s’agisse d’une tomate ou d’un soin dentaire, en suivant les règles d’une institution, le marché, auquel elle prête la faculté d’allouer les ressources de façon optimale grâce à la concurrence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bien-sociologie/#i_94202

BOUDON RAYMOND (1934-2013)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 791 mots

Dans le chapitre « Contre le sociologisme et le culturalisme »  : […] La position théorique de Boudon, illustrée par de nombreux ouvrages, s'oppose notamment au sociologisme, illustré principalement par Pierre Bourdieu, ainsi qu'au culturalisme, dont Clifford Geertz est le représentant dominant. Boudon dénonce dans le premier de ces travers le poids exagéré accordé au « social », investi du pouvoir de déterminer toutes les actions individuelles. Les individus serai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-boudon/#i_94202

CAPITAL, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURAND
  •  • 1 290 mots

Chez Karl Marx, le capital est un social propre à la société bourgeoise, rapport social qui repose sur la propriété privée des moyens de production, laquelle définit largement la division du travail et la répartition de la valeur produite. Dans le cadre de ce rapport social, l'accroissement de la valeur, essentiellement au bénéfice du capitaliste, a lieu à travers l'exploitation de la force de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capital-sociologie/#i_94202

CHAMP, sociologie

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 1 015 mots

La notion de champ, utilisée en physique et en psychologie pour rendre compte de l’appartenance des éléments à une configuration globale, a revêtu une importance majeure dans la théorie sociologique de Pierre Bourdieu (1930-2002). Le champ, comparable à des termes comme système ou instance, est destiné, comme eux, à rendre compte d’un monde social différencié où existent des régions déterminées, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champ-sociologie/#i_94202

CICOUREL AARON (1928- )

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 754 mots

Sociologue américain, particulièrement connu en France pour ses travaux de « sociologie cognitive » appliquée à l’étude des interactions en milieu scolaire et en milieu médical. Son œuvre ne se limite cependant pas à ces deux domaines, qui sont les seuls à avoir fait l’objet de livres traduits en français (1979, 2002). Il faut également lire ses ouvrages de critique méthodologique (1964), de socio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aaron-cicourel/#i_94202

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Bourdieu, Marx et Weber »  : […] Dans La Distinction (1979), Pierre Bourdieu , en qui Jeffrey Alexander (2000) croit voir « l'incarnation d'une théorie néo-marxiste », propose une topologie de l'espace social différencié en «  classes » . Mais la rupture avec le marxisme, qu'opère Bourdieu pour construire cette théorie de l'espace social, est au moins double. Rupture, d'une part, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-penser-les-classes-sociales/#i_94202

CLASSES SOCIALES - Classe dominante

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 2 471 mots

Dans le chapitre « L'espace de la classe dominante  »  : […] En rupture avec l'économisme marxiste qui tend à réduire un espace social multidimensionnel au seul champ économique, avec la distinction établie par Weber entre classes et ordres qui méconnaît que les distinctions symboliques redoublent toujours les différences économiques, enfin avec la réduction de l'espace social à un continuum de strates abstraites ( upper middle class , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-classe-dominante/#i_94202

CLASSIFICATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 996 mots

Une classification est une représentation du monde ou d’une partie du monde. Elle est basée sur un principe de division et, le cas échéant, sur un principe de hiérarchie. Dans la préface des Mots et les C hoses (1966), Michel Foucault évoque « une certaine encyclopédie chinoise » dans laquelle « les animaux se divisent en a) appart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-sociologie/#i_94202

COMPÉTENCE, sociologie

  • Écrit par 
  • Yves DÉLOYE
  •  • 1 124 mots

La question de la compétence des citoyens ordinaires est, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, une question à la fois classique et controversée en sociologie politique. À l’évidence, les recherches sur la compétence politique en démocratie ou encore sur « la sophistication idéologique » ou « politique » – pour reprendre les expressions utilisées fréquemment dans la littérature scientifiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/competence-sociologie/#i_94202

CONNAISSANCE

  • Écrit par 
  • Michaël FOESSEL, 
  • Yves GINGRAS, 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 9 092 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diversification des objets d'analyse »  : […] Le terme « connaissance » étant le plus souvent entendu dans un sens très large embrassant l'ensemble des conceptions du monde et des savoirs, qu'ils soient de nature scientifique, technique, littéraire ou philosophique, il est naturel que chacun de ces domaines ait fait l'objet d'analyses visant à mettre en évidence les structures et processus sociaux en lien avec ces types de savoir. Dans son o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connaissance/#i_94202

CORPS - Cultes du corps

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIEU
  •  • 5 041 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cultiver son genre »  : […] Le genre est ce qui sépare culturellement l'homme de la femme, ensemble assimilé de discours et de pratiques caractéristiques qui trouvent leur légitimation dans la différence sexuelle, la différenciation organique naturelle des corps masculin et féminin. Le genre contraint chaque sexe à des cultes corporels stéréotypés selon l'idéologie masculine dominante. Le féminisme a pu libérer la femme du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-cultes-du-corps/#i_94202

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sociologie et psychanalyse de la littérature »  : […] Taine rapportait l'individu à ses conditions sociales. Ce sera le principe du tout-venant de la critique marxiste, faisant de la littérature et de l'art un reflet de la situation économique, de la superstructure un décalque de l'infrastructure. De György Lukács à Lucien Goldmann, cette doctrine est devenue plus complexe, dès lors qu'elle a vu les sujets de la création dans les groupes et non plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_94202

CULTURE - Sociologie de la culture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 4 264 mots

Dans le chapitre « Du goût comme phénomène social aux usages sociaux de la culture »  : […] Contre cette fois la représentation humaniste de l'art et de la culture comme domaine exclusif de la sensibilité et du goût individuel, un second travail des sociologues de la culture a consisté à montrer le caractère socialement déterminé des attitudes et des pratiques en la matière. Il a d'abord fallu établir, notamment de manière statistique, le constat des différences sociales en matière de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-sociologie-de-la-culture/#i_94202

DISPOSITION, sociologie

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 881 mots

La définition usuellement retenue pour caractériser le concept non mécaniste de « disposition » est à peu près celle-ci : « avoir une disposition, c’est être enclin à agir de telle ou telle manière dans telles ou telles circonstances » (Emmanuel Bourdieu, 1998). Ainsi le « purisme critique » de Galilée est-il, selon Erwin Panofsky (1992), la propriété fondamentale en fonction de laquelle s’organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/disposition-sociologie/#i_94202

DOMINATION

  • Écrit par 
  • Claude RIVIÈRE
  •  • 1 304 mots

Dans le chapitre « Théories de la domination »  : […] Depuis la critique de l'absolutisme et du despotisme par les philosophes des Lumières, puis, au siècle suivant, le développement des mouvements anarchistes, le thème de la domination n'a pas manqué de théoriciens philosophes, sociologues ou politologues. On connaît les thèses de Marx sur la suppression souhaitée de toute aliénation et exploitation par une dictature, celle du prolétariat. La cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domination/#i_94202

DOXA, sociologie

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 699 mots

Le mot grec doxa (traduit en français par « opinion ») désigne chez Platon une forme dégradée de croyance qui s’oppose à la science ( epistêmê ) dont la philosophie est le modèle suprême. Chez Husserl, le terme a servi à caractériser une modalité préréflexive de rapport au monde fondée sur l’arrière-plan d’évidences du « monde de la vie » à la fois omni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doxa-sociologie/#i_94202

DROIT - Sociologie

  • Écrit par 
  • Jacques COMMAILLE
  •  • 3 920 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le retour à la sociologie générale »  : […] Le fait marquant concernant les développements actuels de la sociologie du droit française est certainement, par rapport à cette tradition de science pratique, une inflexion forte caractérisée par un retour à la sociologie générale. Déjà en 1990, la Société française de sociologie consacrait son colloque annuel à la question du droit ( Normes juridiques et régulation sociale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-sociologie/#i_94202

ÉDUCATION - Sociologie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François DUBET
  •  • 4 092 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Inégalités sociales, inégalités scolaires »  : […] La préoccupation la plus constante, sinon la plus ancienne, concerne la formation des inégalités scolaires. Pourquoi observe-t-on partout que les élèves issus des catégories sociales les moins favorisées obtiennent, en moyenne, de moins bons résultats que leurs camarades venant des groupes les plus favorisés ? Cette question est d'autant plus centrale que nous vivons dans des sociétés démocratiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-sociologie-de-l-education/#i_94202

ÉTAT, sociologie

  • Écrit par 
  • Hervé FAYAT
  •  • 1 736 mots

Dans le chapitre « L'État et le « mécanisme monopoliste » »  : […] Que l'État dispose du monopole de la violence physique légitime n'est guère contesté, mais quand l'auteur d' Économie et société renvoie plus ou moins aux circonstances les autres moyens d'administration pour ne définir ce groupement que par son ultime moyen de domination , il suggère un processus de monopolisation qui, focalisé sur la concentration de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-sociologie/#i_94202

HABITAT

  • Écrit par 
  • Pierre CENTLIVRES
  •  • 2 772 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Espace social et symbole »  : […] La maison tout entière est passible d'une lecture symbolique des représentations que la société se fait d'elle-même. La maison est parfois en elle-même une partie du champ social réservée plus particulièrement à l'activité féminine, l'homme travaillant aux champs ou étant présent sur la place publique. Dans d'autres habitations abritant l'essentiel de l'activité sociale, hommes et femmes ont un em […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat/#i_94202

HABITUS

  • Écrit par 
  • Frédéric GONTHIER
  •  • 1 520 mots

Dans le chapitre « L'habitus selon Pierre Bourdieu »  : […] Pierre Bourdieu situera sa propre redéfinition de l'habitus dans une problématique analogue, celle d'une médiation entre les pratiques sociales et les structures objectives des champs sociaux où elles s'inscrivent (1967). Élargie aux dimensions de la théorie de la connaissance sociologique, la notion d'habitus autorisera à rompre avec les deux antithèses de l'objectivisme et du subjectivisme. L'ob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitus/#i_94202

INDIVIDUALISME ET HOLISME

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 1 278 mots

Dans le chapitre « Une opposition impertinente »  : […] La sociologie scientifique s'est constituée contre ce système de pensée. Loin de prendre cette notion comme le point de départ de l'analyse sociologique, Émile Durkheim la prend comme objet pour déterminer les conditions sociales de son apparition. Il la réfère à l'accroissement de la division du travail social qu'il assimile à un processus d'individuation au terme duquel les agents empiriques s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individualisme-et-holisme/#i_94202

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 430 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mort de l'intellectuel ? »  : […] À partir des années 1980, ceux que la presse appelait assez sottement «  les maîtres à penser  » disparurent. Deux générations furent touchées : celle de Sartre et Aron en 1980 et 1983, Lacan en 1981 ; puis celle de Barthes (1980), Foucault (1984), Althusser (1980). L'activité politique de Sartre fut soumise à la critique. Aron lui-même, désigné « spectateur engagé », ne fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/#i_94202

INTÉRIORISATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 916 mots

L’étude de l’intériorisation, ou de l’incorporation, des dispositions caractéristiques d’un habitus national ou d’un habitus de classe, associées à un champ ou propres à un individu, conduit à distinguer deux cas de figure. « Aussi longtemps, écrit Bourdieu, que le travail pédagogique n’est pas clairement institué comme pratique spécifique et autonome et que c’est tout un groupe et tout un enviro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interiorisation-sociologie/#i_94202

LIBERTÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  •  • 2 001 mots

Dans le chapitre « La constitution sociale de la liberté »  : […] « Les hommes se trompent en ce qu’ils pensent être libres », affirmait Spinoza, qui attribuait cette illusion à l’ignorance qu’ils ont des causes qui expliquent leurs actions. Il fut rejoint en cela par des sociologues parfois qualifiés de « holistes », comme Émile Durkheim : de même que l’ivrogne se croit très libre de se resservir un verre, le suicidé voit dans son geste l’affirmation ultime de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte-sociologie/#i_94202

LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Les conditions sociales de production et de circulation des œuvres »  : […] Selon Bourdieu, l'« autonomisation méthodologique » de l'analyse des œuvres est soumise à deux conditions. La première requiert de dégager les contraintes spécifiques au monde des lettres, produit de son histoire et de sa structure, c'est-à-dire de l'ensemble des relations entre les agents et les instances qui concourent pour le monopole de la légitimité littéraire et de la distribution inégale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-sociologie-de-la-litterature/#i_94202

LOGIQUE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 1 112 mots

Les auteurs du Métier de sociologue (1968) – Pierre Bourdieu, Jean-Claude Chamboredon et Jean-Claude Passeron – mettaient en évidence la convergence de Karl Marx, Max Weber et Émile Durkheim sur « le principe de la non-conscience, conçu comme condition sine qua non de la constitution de la science sociologique ». Il implique, en effet, la construction d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logique-sociale/#i_94202

LOISIRS

  • Écrit par 
  • Philippe COULANGEON
  •  • 4 819 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les loisirs : un espace de distinction »  : […] La théorie de la distinction de Pierre Bourdieu inscrit la sociologie des loisirs dans une reformulation ambitieuse de la sociologie des classes sociales, qui souligne l'importance de la dimension symbolique des rapports sociaux. La culture, les loisirs et tous les éléments constitutifs des styles de vie s'inscrivent dans des rapports de « domination symbolique ». Globalement, la familiarité av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loisirs/#i_94202

MARIAGE

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT, 
  • Catherine LABRUSSE-RIOU, 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  • , Universalis
  •  • 11 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mariage en Occident »  : […] On pourrait se demander si les pratiques et les représentations de l'Occident ont été bien différentes avant la fin du xix e  siècle. Des survivances d'un tel système semblent demeurer à côté de nous. Une étude de Pierre Bourdieu (1962) relève qu'au Béarn, région depuis longtemps christianisée, la famille intervient dans les échanges matrimoniaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mariage/#i_94202

MOBILITÉ SOCIALE

  • Écrit par 
  • Dominique MERLLIÉ
  •  • 2 473 mots

Dans le chapitre « Les indicateurs de mobilité sociale »  : […] Toutes les sociétés comportent des groupes sociaux ou des statuts inégalement valorisés et plus ou moins clairement hiérarchisés, constituant des formes diverses, elles-mêmes plus ou moins marquées ou rigides, de « stratification sociale ». L'analyse du fonctionnement et de la reproduction des sociétés conduit à s'interroger sur la manière dont sont attribués aux individus des groupes, statuts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mobilite-sociale/#i_94202

MODE DE VIE

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 1 230 mots

Dans le chapitre « Des « socio-styles » aux « styles de vie » »  : […] À l'inverse, considérant que toute référence aux classes sociales ou aux C.S.P. (catégories socioprofessionnelles) est désormais dépassée et revendiquant un empirisme radical, le C.C.A. (Centre de communication avancée) propose une carte des mentalités et des socio-styles qui se veut une « photographie sans a priori des faits sociaux ». L'entreprise privilégie les indicateurs « de comportements, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-de-vie/#i_94202

OPINION PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Patrick CHAMPAGNE
  •  • 4 997 mots
  •  • 3 médias

La notion d'« opinion publique » est aujourd'hui devenue une notion si banale dans les démocraties que son existence ne semble pas faire de doute. Invoquée en permanence par les différents acteurs de la vie politique – responsables gouvernementaux, syndicalistes, journalistes, acteurs économiques, mais aussi, et peut-être surtout, politologues qui la mesurent et en commentent les variations – elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opinion-publique/#i_94202

PARTIS POLITIQUES - Théorie

  • Écrit par 
  • Michel OFFERLÉ
  •  • 7 098 mots

Dans le chapitre « Une sociologie constructiviste et relationnelle »  : […] La sociologie constructiviste prend au sérieux une chose simple et pourtant controversée : dans les partis comme dans tous les autres espaces sociaux à étudier, on ne peut concevoir, selon les termes de Pierre Bourdieu, l'agent social sans son champ ou, selon ceux de Michel Crozier, l'acteur sans son système. Pour répondre à la question « pourquoi et comment les agents font ce qu'ils font », il f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/partis-politiques-theorie/#i_94202

PRESSE - La presse et ses lecteurs

  • Écrit par 
  • Julien DUVAL
  •  • 5 406 mots

Dans le chapitre « L'influence de la presse sur ses lecteurs »  : […] La question de l'influence de la presse est très ancienne. Sous l'Ancien Régime, le pouvoir royal craint que les journaux, comme les autres formes d'imprimés, ne soient un outil de subversion politique, voire d'incitation à la rébellion. Au xix e  siècle, les gouvernements, très réticents à appliquer effectivement le principe de liberté de la pres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-la-presse-et-ses-lecteurs/#i_94202

RECONNAISSANCE, sociologie

  • Écrit par 
  • Wenceslas LIZÉ
  •  • 1 058 mots

La notion de reconnaissance doit une part de son succès à l’omniprésence des phénomènes qu’elle désigne dans le fonctionnement du monde social. Pour saisir simplement cette notion particulièrement labile, on peut dire que la reconnaissance a lieu à chaque fois qu’un individu, un groupe ou une institution valide une identité revendiquée par autrui (celle d’« artiste », par exemple) ou le crédite d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconnaissance-sociologie/#i_94202

RÉFLEXIVITÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 988 mots

La notion de réflexivité véhicule trois significations sociologiques majeures. Elle désigne d’abord une posture qui consiste à intégrer l’observateur dans le champ de l’observation. Comme l’a suggéré Norbert Elias dans Engagement und D istanzierung (1983), la pratique des sciences soci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexivite-sociologie/#i_94202

RÈGLE, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 984 mots
  •  • 1 média

Une règle est un principe qui gouverne l’action. Qu’elle soit gravée ou non dans le marbre de la loi, elle oriente les conduites par le commandement qu’elle édicte et par les sanctions qu’un manquement à son égard peut entraîner. Une telle définition fait directement écho à celle du fait social qu’Émile Durkheim considère comme manière de faire, de penser et de sentir, fixée ou non, susceptible d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regle-sociologie/#i_94202

REPRODUCTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Marie DURU-BELLAT
  •  • 2 260 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les scolarités comme base légitime de la répartition sociale »  : […] Avec leur théorie de la reproduction, Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron systématisent ce rôle de l'institution scolaire dans les sociétés méritocratiques, en l'intégrant dans une théorie générale de la violence symbolique. L'école joue un rôle clé de reproduction symbolique en sélectionnant des significations (une culture, des critères de jugement...) et en les imposant à toute une classe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-sociale/#i_94202

RÉSEAUX THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • François DENORD
  •  • 1 548 mots

Dans le chapitre « Un ensemble de méthodes »  : […] L'analyse des réseaux dispose aujourd'hui d'outils variés et puissants. Outre l'ensemble des instruments qui permettent d'appréhender la structure d'un réseau (son diamètre, sa densité, etc.), trois niveaux d'analyse sont classiquement mis en œuvre : le premier consiste à positionner les agents dans une structure relationnelle à l'aide d'indicateurs sociométriques ; le deuxième, à mettre en éviden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-reseaux/#i_94202

RUPTURE ÉPISTÉMOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 807 mots

C'est Gaston Bachelard qui a insisté sur le caractère illusoire de l'« expérience première », en introduisant le concept d'« obstacle épistémologique » : « La première expérience ou, pour parler plus exactement, l'observation première est toujours un premier obstacle pour la culture scientifique. En effet, cette observation première se présente avec un luxe d'images ; elle est pittoresque, concr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rupture-epistemologique/#i_94202

SCIENCES - Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 538 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le champ scientifique »  : […] À l'époque même où la sociologie des intérêts se développe, Pierre Bourdieu publie en 1975 un article sur « Le champ scientifique » dans lequel il applique à la science sa théorie générale des champs. Voulant rompre avec l'image idyllique d'une « communauté » scientifique assimilée à une société précapitaliste fondée sur le don et le contre-don, Bourdieu propose le modèle d'une société capital […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sociologie/#i_94202

SOCIALISATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Bernard LAHIRE
  •  • 2 050 mots

Dans le chapitre « Des socialisations concurrentes »  : […] Cependant, la distinction entre la socialisation primaire et secondaire n'est pas sans poser problème. Elle conduit bien souvent à se représenter le parcours individuel comme un passage de l'univers familial homogène, constitutif des structures mentales et comportementales les plus fondamentales, aux multiples univers sociaux que fréquente un être social déjà constitué et qui résiste aux forces de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisation-sociologie/#i_94202

SOCIOLOGIE - Les méthodes

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 7 616 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Compréhension et explication des données »  : […] C'est autour des notions de compréhension et d'explication que s'articulent les grandes conceptions de l'interprétation sociologique. Schématiquement, nous distinguerons la tradition webérienne (ou subjectiviste) et la tradition durkheimienne (ou objectiviste), étant entendu que cette opposition, souvent caricaturée dans les manuels, ne doit pas être considérée comme insurmontable. Dans la tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-methodes/#i_94202

SOCIOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 414 mots

Dans le chapitre « Les paradigmes de la sociologie contemporaine »  : […] En perte de vitesse à compter des années 1970, les approches fonctionnalistes ne constituent qu'une pièce du puzzle que composent les divers paradigmes qui dominent la seconde moitié du xx e  siècle. L'absence de consensus parfait sur les objets, les méthodes et les théories à privilégier n'est pas en soi un problème. Signe de vitalité d'une disci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-histoire/#i_94202

SOCIOLOGIE - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 716 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Habitus et champ : un structuralisme génétique »  : […] Les sociologues qui se réfèrent à l'œuvre considérable de Pierre Bourdieu (1930-2002) ne forment pas un courant unifié tant cette œuvre peut donner lieu à des interprétations différentes (en particulier selon les ouvrages pris comme référence). Mais ils partagent en général la solution qu'il a élaborée pour résoudre le problème des relations entre structure et agent et du dépassement des fausses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-grands-courants/#i_94202

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 957 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comprendre les représentations collectives  »  : […] L’environnement social n’est pas uniquement constitué d’un tissu complexe de relations sociales. Les cultures humaines se distinguent également par un ensemble d’idées, de connaissances et de croyances auxquelles adhèrent, avec plus ou moins de conviction et d’intensité, les membres d’une communauté ; c’est ce que Durkheim appelait les « représentations collectives ». Leur étude scientifique ne fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-cognitive/#i_94202

SOCIOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 4 967 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sociologie de la réception »  : […] L'un des actes fondateurs de la sociologie de l'art, au début des années 1960, aura été l'application à la fréquentation des musées des méthodes d'enquête statistique élaborées aux États-Unis pendant l'entre-deux-guerres. Ces sondages d'opinion ont été des instruments précieux pour rapporter la différenciation des pratiques aux stratifications socio-démographiques (âge, sexe, origine géographique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-de-l-art/#i_94202

SOCIOLOGIE HISTORIQUE

  • Écrit par 
  • Laurent WILLEMEZ
  •  • 3 042 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La comparaison historique »  : […] Ce travail de comparaison historique et de recherche de l'origine des phénomènes sociaux constitue la marque des sociologues qui tentent de proposer un schéma général d'analyse des sociétés et du changement en leur sein. Si tous partent des œuvres de Weber et Durkheim, tous utilisent pourtant l'histoire de manière différente. Norbert Elias reste, parmi les sociologues, celui qui a le plus pratiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-historique/#i_94202

SONDAGES D'OPINION

  • Écrit par 
  • Alain GARRIGOU
  •  • 5 513 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sondages contestés »  : […] En prétendant mesurer l'opinion, les sondages se sont placés au cœur des polémiques. Les unes sont plus particulièrement politiques, les autres sont scientifiques et quelques-unes sont même consuméristes. Il serait vain de vouloir les séparer complètement car les échecs des sondages préélectoraux les encouragent toutes. Lors de soirées électorales, les journalistes et les dirigeants politiques agi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sondages-d-opinion/#i_94202

STRATÉGIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 846 mots

La notion de stratégie, enchaînement ordonné de « choix » conscients, guidés par le calcul rationnel ou par des motivations éthiques et affectives, est associée à la tradition intellectualiste et subjectiviste qui, de René Descartes à Jean-Paul Sartre, a dominé la philosophie occidentale. Dans La Distinction (1979), Pierre Bourdieu reconnaît à Sartre « le mérite d’avoir don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strategie-sociale/#i_94202

STRUCTURALISME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 1 237 mots

Le structuralisme génétique est très généralement associé à la sociologie de Pierre Bourdieu. Même si ce dernier se reconnaissait mal dans les « jeux d'étiquettes », il a repris cette expression à son compte pour qualifier sa démarche dont le principe se trouve chez Piaget (1968). S'il l'utilise, c'est qu'à ses yeux elle résume assez adéquatement sa théorie du monde social qu'il a élaborée à l'occ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme-genetique/#i_94202

TYPOLOGIE, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude COMBESSIE
  •  • 1 639 mots

Le mot « typologie » apparaît au xix e  siècle pour désigner les types ou les classifications des sciences de la nature, et différencier leur mode d'élaboration « scientifique » des classifications communes ou des types des philosophes et des exégètes bibliques. Il implique, comme en philosophie, une explicitation raisonnée des principes « essent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typologie-sociologie/#i_94202

WACQUANT LOÏC (1960- )

  • Écrit par 
  • Gilles CHANTRAINE
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À l'école de Pierre Bourdieu »  : […] Né en 1960 dans le sud de la France, Loïc Wacquant a mené ses études à Montpellier puis à Paris, où, à la suite de la découverte des travaux de Pierre Bourdieu, il se convertit à la sociologie, abandonnant la voie ouverte par ses études supérieures en économie industrielle à H.E.C. Après une année d'étude en 1982-1983 à Chapel Hill (université de Caroline du Nord), au cours de laquelle il dévore l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loic-wacquant/#i_94202

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard MAUGER, « BOURDIEU PIERRE - (1930-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-bourdieu/