LES HÉRITIERS, Pierre Bourdieu et Jean-Claude PasseronFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Héritiers ouvre, après un premier travail empirique exposé la même année dans Les Étudiants et leurs études, un cycle de recherches en sociologie de l'école que les auteurs, ensemble ou séparément, mèneront dans le cadre du Centre de sociologie européenne pour finalement proposer en 1971 dans La Reproduction une théorie générale du fonctionnement du système scolaire. Utilisant les données de l'I.N.S.E.E. et du Bureau universitaire de statistique, Bourdieu (1930-2002) et Passeron s'appuient également sur des monographies et des pré enquêtes essentiellement dans les facultés de lettres et réalisées par leur soin ou sous leur direction par des étudiants en sociologie à Paris et à Lille. La technique de l'entretien et des questions ouvertes, ainsi que le recours à l'idéal type wébérien, complètent la méthodologie de l'ouvrage qui, empruntant des éléments de sa problématique théorique à K. Marx et à B. Bernstein, entend rompre avec la naïveté de l'idéologie égalitariste de l'école sous la IIIe République, en défendant la thèse du « privilège culturel ».

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en sociologie, D.E.A. de philosophie, maître de conférences à l'université de Paris V-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric LETONTURIER, « LES HÉRITIERS, Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-heritiers/