CASALS PABLO (1876-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Pablo Casals en 1937

Pablo Casals en 1937
Crédits : Erich Auerbach/ Getty Images

photographie

Pablo Casals en 1961

Pablo Casals en 1961
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pablo Casals, 1952

Pablo Casals, 1952
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie


Violoncelliste, mais aussi pianiste, chef d'orchestre et compositeur, le Catalan Pablo Casals fut un maître incomparable de son instrument, dont il a fait notablement évoluer la technique en perfectionnant l'usage de l'archet. Peu d'interprètes ont eu une stature humaine et musicale de son envergure. Mstislav Rostropovitch lui-même considérait Casals comme le plus grand nom de toute l'histoire du violoncelle.

Pablo Casals en 1937

Pablo Casals en 1937

photographie

Le violoncelliste espagnol Pablo Casals (1876-1973) enregistrant le concerto de Dvorák à Prague, en 1937. 

Crédits : Erich Auerbach/ Getty Images

Afficher

Interprète plus que virtuose

Pau Casals i Defilló (Pablo est son prénom en castillan) naît à El Vendrell, en Catalogne, le 29 décembre 1876. Après s'être initié très jeune à divers instruments (piano, violon, flûte et orgue), l'adolescent entre en 1888 à l'Escola municipal de música de Barcelone, où il travaille le violoncelle avec José García, l'harmonie avec José Rodoreda, le piano avec Joaquín Malats et Francisco Costa Llobera. En 1890, il découvre les Six Suites pour violoncelle seul de Jean-Sébastien Bach qu'il allait faire découvrir au monde entier. Le 23 février 1891, il donne son premier concert public, au Teatro Novedades de Barcelone. Pour subvenir à ses besoins, il joue dans des cafés de la métropole catalane, notamment au Cafè Tost et à La Pajarera. Il se lie d'amitié avec le compositeur catalan Enrique Granados. C'est au Tost qu'Isaac Albéniz le remarque et lui remet une lettre de recommandation pour le comte de Morphy, secrétaire de la reine régente d'Espagne Marie-Christine. Grâce à la protection et aux subsides de celle-ci, il entre en 1893 au Conservatorio de música y declamación de Madrid, où il va étudier avec Tomás Bretón (composition) et Jesús Monasterio (musique de chambre). Après un court séjour à Bruxelles au début de 1895, où il est déçu par l'accueil que lui réserve Edouard Jacobs au Conservatoire, il gagne Paris, où il va se contenter d'un obscur poste de deuxième violoncelliste au théâtre des Folies-Marigny à Paris – la reine Marie-Christine lui a coupé les subsides. De retour à Barcelone, il est nommé en novembre 1896 professeur de violoncelle au Conservatoire du Liceu ; il obtient également un poste de violoncelliste dans l'orchestre du Théâtre du Liceu.

Pablo Casals en 1961

Pablo Casals en 1961

photographie

Le violoncelliste espagnol Pablo Casals (1876-1973), entre le pianiste polonais Mieszyslaw Horszowski (1892-1993) et le violoniste Alexander Schneider (1908-1993), lors d'un concert aux États-Unis, en 1961. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CASALS PABLO (1876-1973)  » est également traité dans :

CORTOT ALFRED (1877-1962)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 2 554 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le philtre wagnérien »  : […] de grand beethovénien. En 1905, dans la maison de cet amateur passionné de musique qu'était Léon Blum, il fonde l'illustrissime trio Cortot-Thibaud-Casals. Le trio ne se séparera qu'à la Seconde Guerre mondiale, offrant à la postérité, en sonate ou en trio, les plus merveilleuses leçons de musique de chambre qui se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-cortot/#i_89758

SCHNEIDER ALEXANDER (1908-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 679 mots

Violoniste qui se consacra essentiellement à la musique de chambre, chef d'orchestre, animateur et pédagogue, Alexander Schneider était l'un de ces artistes irremplaçables qui choisissent de rester dans l'ombre des vedettes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-schneider/#i_89758

VÉGH SÁNDOR (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 794 mots

française en 1953. Puis il se fixe en Suisse, près de Zurich. Sa rencontre avec Pablo Casals est déterminante. Entre 1953 et 1969, il participe régulièrement au festival de Prades, où il côtoie, outre Casals, des interprètes aussi illustres que Wilhelm Kempff ou Rudolf Serkin. Grâce au parrainage de Casals, il est invité à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sandor-vegh/#i_89758

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « CASALS PABLO - (1876-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pablo-casals/