NUMIDES

Durant les deux derniers siècles avant notre ère, les Numides créèrent, en Afrique du Nord, un État puissant à la civilisation originale. C'est là un fait exceptionnel dans l'histoire de l'Afrique antique ; ce cas mis à part, en effet, les Berbères, habitants autochtones du pays, virent se succéder des dominations et des civilisations étrangères : celles des Phéniciens à Carthage, celles de Rome et, plus tard, celles des Vandales, des Byzantins et des Arabes. Le succès du royaume numide fut dû très largement à l'action du roi Massinissa. Ses successeurs, malgré leurs efforts, ne purent toutefois résister à l'impérialisme romain.

Le cœur du pays numide était l'actuel Constantinois, les hautes plaines qui s'étendent entre l'Aurès au sud, le Hodna et la Petite Kabylie au nord. Cependant, on considérait comme numides les tribus berbères de l'actuelle Tunisie. Les Numides peuplaient donc la partie orientale du Maghreb et se distinguaient des Maures de la partie occidentale, des Gétules des confins sahariens. Tous n'ignoraient pas l'agriculture, mais, pour l'essentiel, jusqu'au iiie siècle avant notre ère, ils vivaient en nomades pasteurs : les Grecs les nommaient ὅι Νομ́αδες, ceux qui font paître, et c'est l'origine du nom des Numides. Ils étaient divisés en de nombreuses tribus entre lesquelles des liens assez lâches et instables s'instaurèrent.

Massinissa, allié de Rome

Au iiie siècle avant J.-C., pendant qu'une fédération maure se constituait dans le nord du Maroc actuel, deux royaumes numides apparurent, celui des Masaesyles à l'ouest, entre la Mulucha (Moulouya) et Cirta (Constantine), celui des Massyles, aux confins des territoires carthaginois. Syphax, roi des Masaesyles, apparut comme un puissant personnage ; il domina tout le nord de l'Algérie actuelle et choisit pour capitale Cirta, que son site naturel rendait presque inexpugnable. En 203, cependant, cette puissance s'effondrait.

Le royaume massyle était beaucoup plus petit que son rival. Syphax [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  NUMIDES  » est également traité dans :

AFRIQUE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Noureddine HARRAZI, 
  • Claude NICOLET
  •  • 9 558 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les étapes de la conquête »  : […] Les Carthaginois éliminés, cette hantise allait se prolonger à l'égard de l'allié de la veille, le royaume numide de Massinissa. C'est pourquoi le premier souci de Rome fut de « consacrer » le sol de Carthage, et d'annexer ce qui avait été son territoire et son empire, afin d'en tenir à l'écart le turbulent Numide : il s'agissait, comme l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-romaine/#i_30345

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 034 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'influence phénicienne et carthaginoise »  : […] Ils leur fournissaient des contingents armés, en particulier les fameux cavaliers numides, et des éléphants de guerre. En raison de ces relations et grâce aussi aux marchands des ports et aux soldats, la langue et la civilisation puniques pénétrèrent assez profondément le pays : des cités indigènes apparurent ainsi que des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_30345

JUGURTHA (-154 env.--104) roi des Numides (-118--106)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 628 mots

Roi des Numides (118-105), né vers 154 av. J.-C., mort en 104 av. J.-C. à Rome […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jugurtha/#i_30345

MASSINISSA ou MASINISA (-240 env.--149) roi des Numides

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 477 mots

Roi des Numides, né vers 240 avant J.-C., mort en 148 avant J.-C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massinissa-masinisa/#i_30345

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude LEPELLEY, « NUMIDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/numides/