Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MASSINISSA ou MASINISA (env. 240-149 av. J.-C.) roi des Numides

Roi des Numides, né vers 240 avant J.-C., mort en 148 avant J.-C.

Fils de Gaïa, roi des Massyles (tribu numide), Massinissa grandit à Carthage, à laquelle son père est allié. Il combat ainsi aux côtés des Carthaginois contre les Romains en Espagne de 211 à 206. Lorsque Scipion vainc les Carthaginois à la bataille d'Ilipa (auj. Alcalá del Río, près de Séville) en 206, Massinissa se range cependant de son côté et lui promet de l'aider à envahir Carthage. Son père étant mort dans l'intermède, les Romains soutiennent ses prétentions au trône numide contre Syphax, le roi des Masaesyles, allié des Carthaginois. Ce dernier parvient à écarter Massinissa du pouvoir jusqu'à ce que Scipion envahisse l'Afrique en 204. Massinissa rejoint alors l'armée romaine lors de la bataille des grandes plaines, qui se solde par une défaite carthaginoise et la capture de Syphax. Sa cavalerie numide joue un rôle de premier plan dans la victoire de Scipion à Zama (elle vaut à celui-ci le surnom d'« Africain »), qui met fin à la deuxième guerre punique en 201 et à la suprématie de Carthage.

Après la défaite de Syphax et des Carthaginois, Massinissa devient roi des Massyles ainsi que des Masaesyles. Alors qu'il fait déjà preuve d'une loyauté inconditionnelle envers Rome, son autorité en Afrique se trouve renforcée par une clause du traité de paix conclu en 201 entre Rome et Carthage, interdisant à cette dernière de déclarer une guerre, même pour se défendre, sans l'autorisation de Rome. Il peut ainsi empiéter à sa guise sur les territoires carthaginois aussi longtemps qu'il pense que Rome désire voir Carthage affaiblie.

Massinissa vise à unifier les tribus numides semi-nomades pour fonder un État fort. Il force à cet effet nombre de Numides à se sédentariser pour pratiquer l'agriculture selon les techniques qu'il a observées à Carthage. S'il caresse l'espoir d'étendre son pouvoir à toute l'Afrique du Nord, ce rêve est anéanti lorsqu'une commission romaine dirigée par Caton l'Ancien arrive en Afrique vers 155 pour trancher un différend territorial entre Massinissa et Carthage. Nourrissant probablement une peur irrationnelle de voir Carthage redevenir une grande puissance et soupçonnant peut-être aussi les ambitions de Massinissa, Caton décide finalement la destruction de Carthage. Massinissa affiche son mécontentement lorsque l'armée romaine arrive en Afrique en 149, mais meurt au début de l'année 148 sans avoir brisé son alliance. L'essor économique et politique pris par la Numidie qu'il initie sous son règne marquera durablement le royaume. Rome s'appuiera dès lors sur cet État solide pour étendre son autorité en Afrique.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFRIQUE ROMAINE

    • Écrit par Noureddine HARRAZI, Claude NICOLET
    • 9 564 mots
    • 10 médias
    Les Carthaginois éliminés, cette hantise allait se prolonger à l'égard de l'allié de la veille, le royaume numide de Massinissa. C'est pourquoi le premier souci de Rome fut de « consacrer » le sol de Carthage, et d'annexer ce qui avait été son territoire et son empire, afin d'en tenir à l'écart...
  • ALGÉRIE

    • Écrit par Charles-Robert AGERON, Universalis, Sid-Ahmed SOUIAH, Benjamin STORA, Pierre VERMEREN
    • 41 835 mots
    • 22 médias
    ...structures tribales. Les écrivains antiques en font mention à partir du iiie siècle avant J.-C. Les noms de leurs souverains, Syphax, roi des Masaeyles, Massinissa, roi des Massyles, Micipsa et Jugurtha, suffisent à en rappeler l'éclat et la puissance. Massinissa, qui avait élu pour capitale Cirta (Constantine),...
  • NUMIDES

    • Écrit par Claude LEPELLEY
    • 1 240 mots

    Durant les deux derniers siècles avant notre ère, les Numides créèrent, en Afrique du Nord, un État puissant à la civilisation originale. C'est là un fait exceptionnel dans l'histoire de l'Afrique antique ; ce cas mis à part, en effet, les Berbères, habitants autochtones du...

  • PUNIQUES (GUERRES)

    • Écrit par Gilbert-Charles PICARD
    • 4 946 mots
    • 5 médias
    ...soutenir efficacement les Carthaginois. Publius Scipion porte alors la guerre en Afrique en utilisant contre Carthage l'ambition et l'énergie du roi numide Massinissa ; quand Hannibal revient dans sa patrie, après plus de trente ans d'absence, c'est pour se faire battre sous les murs de Zama, la capitale numide....