Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FOSTER NORMAN (1935- )

Londres: le pont du Millenium et la cathédrale Saint-Paul - crédits : joe daniel price/ Moment/ Getty Images

Londres: le pont du Millenium et la cathédrale Saint-Paul

Souvent appelé hightech (de hightechnology), un courant très particulier de l'architecture contemporaine s'est développé, principalement en Grande-Bretagne, dans les années 1970. Il se distingue par la légèreté inaccoutumée de ses structures, l'élégance, le raffinement parfois un peu affecté de ses procédés constructifs, l'emploi renouvelé du fer, du verre, des réseaux de câbles tendus et par l'utilisation des matériaux les plus récents. Perçu comme un regain d'optimisme et de confiance en la modernité, ce courant tend vers un dépassement de l'architecture moderne internationale, que certains esprits déclaraient exténuée et qui a eu à subir les assauts négateurs du post-modernisme et des tendances historicistes.

Mis à part le Génois Renzo Piano, ses chefs de file représentent une toute petite cohorte de professionnels anglo-saxons de la même génération. Formés ensemble, ils ont souvent travaillé conjointement : Michael Hopkins, Nicholas Grimshaw, Peter Rice, et surtout Richard Rogers (qui construisit à Paris avec Piano le Centre Pompidou, premier édifice high tech et longtemps le seul du genre) et son ancien associé Norman Foster. L'un et l'autre ont achevé en 1986 leur œuvre majeure : pour Rogers le nouveau siège des Lloyd's, au cœur de la City de Londres, pour Foster la tour de la Hong Kong and Shanghai Bank à Hong Kong. L'un et l'autre eurent l'insigne honneur d'être exposés à la Royal Academy of Arts de Londres, en compagnie de leur aîné James Stirling.

Une architecture de la flexibilité

Norman Robert Foster est né en 1935 dans une famille modeste de Manchester. Ce n'est qu'à vingt et un ans, après deux années de service militaire dans la Royal Air Force (qui devaient laisser en lui des traces profondes), qu'il entreprit ses études d'architecture, d'abord dans sa ville natale puis aux États-Unis, à Yale, où enseignaient Paul Rudolph, James Stirling et le critique Vincent Scully, et où il rencontra Richard Rogers.

De retour à Londres en 1963, les deux condisciples créaient, en association avec les deux sœurs Georgie et Wendy Cheeseman, l'équipe Team 4. De ces années de travail commun datent diverses constructions, notamment en Cornouailles, qui témoignent déjà du souci de la lumière naturelle qui allait ensuite se développer chez Norman Foster : la maison Cockpit, toute petite « retraite » posée, à demi enterrée, au-dessus de l'estuaire de la Fal, et d'où l'on guette le paysage grâce à une verrière tapie au creux d'une clairière ; la maison Creek Vean (1964-1966), au toit planté de végétation, aux éclairages subtils, réalisée pour les collectionneurs Marcus et Irene Brumwell, beaux-parents de Rogers ; les trois maisons jumelles du quartier des Murray Mews, à Londres, dotées de verrières et qui témoignent d'une grande attention à l'intimité.

L 'usine de composants électroniques construite en 1967 près de Swindon, dans le Wiltshire, pour la société Reliance Controls, à laquelle les avait recommandés James Stirling, marque leurs débuts dans ce qui allait surtout devenir la grande spécialité de Norman Foster : l'architecture industrielle. Sa structure en charpente métallique, nette et bien lisible, ses parois rythmées par les ondes verticales des bardages, les grands tirants de contreventement en croix de Saint-André développés sur la façade en firent un événement d'importance en ces années de prospérité économique de la Grande-Bretagne.

En 1967, Norman et Wendy Foster fondaient Foster Associates (rebaptisé Foster and Partners en 1999), après la dissolution de Team 4. De 1968 à 1983, ils devaient poursuivre dans ce cadre leurs études dans le domaine de la construction de halls industriels, menant par ailleurs diverses recherches à caractère plus futuriste avec l’ingénieur[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

François CHASLIN. FOSTER NORMAN (1935- ) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 27/05/2014

Média

Londres: le pont du Millenium et la cathédrale Saint-Paul - crédits : joe daniel price/ Moment/ Getty Images

Londres: le pont du Millenium et la cathédrale Saint-Paul

Autres références

  • ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

    • Écrit par , et
    • 11 661 mots
    • 17 médias
    ...par se manifester dans la forme construite. D'abord, et de façon un peu expérimentale, dans la fondation de Team 4 en 1963, ensuite plus nettement avec l'établissement par Norman Foster et Richard Rogers de bureaux séparés en 1967 ; enfin, avec l'association de Renzo Piano et Richard Rogers,...
  • MÉDIUM ET TECHNIQUE(arts)

    • Écrit par
    • 1 117 mots
    ...architecture, des architectes contemporains comme Renzo Piano (dans sa conception, avec Richard Rogers, du Centre Georges-Pompidou à Paris, en 1977) ou Norman Foster (avec le réaménagement du British Museum à Londres, en 2000) gèrent leurs projets en combinant programmes informatiques et réalisations architecturales....
  • ROGERS RICHARD (1933-2021)

    • Écrit par
    • 2 493 mots
    • 4 médias

    L'architecture anglaise est dominée par deux créateurs à la sensibilité très différente qui forment les deux pôles du courant high tech : Norman Foster, discipliné à l'extrême, rigoureux comme un ingénieur et soucieux de perfection plastique, et son ancien associé Richard Rogers, plus complexe, moins...

  • TOURS DE GRANDE HAUTEUR ou GRATTE-CIEL

    • Écrit par
    • 6 156 mots
    • 1 média
    Les Européens s'investissent rapidement dans ces recherches environnementales.La première « tour verte » est construite en 1997 par Foster à Francfort pour la Commerzbank. Un plan triangulaire avec trois branches qui entourent un immense atrium central apportant lumière et ventilation naturelle....