Nicaragua, géographie


LEÓN, Nicaragua

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 281 mots

Fondée en 1524 sur les rives du lac Managua, dans l'ouest du Nicaragua, León fut détruite par une éruption volcanique et déplacée en 1610 sur le site de l'ancienne capitale et sanctuaire amérindien de Sutiava. Elle fut la capitale de la colonie espagnole, puis de la république du Nicaragua, en constante rivalité avec […] Lire la suite

MANAGUA

  • Écrit par 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS
  •  • 334 mots
  •  • 1 média

Capitale du Nicaragua, Managua compte plus d'un million d'habitants en 2005 (dont 937 489 hab. pour la municipalité). Elle est située dans une dépression entre les deux grands lacs du pays, à 50 kilomètres de l'océan Pacifique. La ville est bordée, au nord, par le lac Managua (ou Xolotlán), très pollué et peu mis en valeur, et s'étend au sud vers la Sierra de Managua (à 600 m).Ville coloniale peu […] Lire la suite

NICARAGUA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • David GARIBAY, 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS, 
  • Alain VIEILLARD-BARON
  •  • 8 853 mots
  •  • 9 médias

Pays le plus vaste de l'isthme centraméricain (130 000 km2), le Nicaragua, peuplé de 5,6 millions d'habitants en 2006, a également la densité la plus faible de la région (42 hab./km2). La population est concentrée entre la côte pacifique et la cordillère montagneuse qui traverse le pays du nord-ouest au sud. Les villes principales (Managua, la capitale […] Lire la suite

NICARAGUA LAC DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 914 mots

Le lac de Nicaragua, le plus grand des lacs d'eau douce du sud-ouest du Nicaragua, constitue le trait géologique dominant du pays. Il est également le plus grand lac d'Amérique centrale. Son nom indigène, Cocibolca, signifie « mer douce ». Son appellation actuelle proviendrait de Nicarao, cacique dont la tribu vivait sur les rives du lac. De forme ovale, l […] Lire la suite


Affichage 

Dégâts provoqués par cyclone Mitch au Nicaragua, 1998

Dégâts provoqués par cyclone Mitch au Nicaragua, 1998

photographie

Habitations au Nicaragua englouties à la suite des pluies diluviennes ayant accompagné le passage du cyclone Mitch, au début du mois de novembre 1998. Le 8 novembre, le président nicaraguayen, Arnoldo Aleman, annoncera le chiffre d'au moins trente mille morts et disparus en Amérique centrale. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Dégâts provoqués par cyclone Mitch au Nicaragua, 1998

Dégâts provoqués par cyclone Mitch au Nicaragua, 1998
Crédits : PA Photos

photographie