Nicaragua, histoire


CHAMORRO VIOLETA (1929- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 482 mots

Femme politique nicaraguayenne, présidente de la République de 1990 à 1997. Née le 18 octobre 1929 à Rivas (sud du Nicaragua) dans une famille aisée (son père est un grand éleveur de bétail), Violeta Chamorro, née Barrios, fait ses études au Texas et en Virginie (États-Unis). En 1950, peu de temps après le décès de son père, elle retourne au Nicaragua, où […] Lire la suite

LEÓN, Nicaragua

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 281 mots

Fondée en 1524 sur les rives du lac Managua, dans l'ouest du Nicaragua, León fut détruite par une éruption volcanique et déplacée en 1610 sur le site de l'ancienne capitale et sanctuaire amérindien de Sutiava. Elle fut la capitale de la colonie espagnole, puis de la république du Nicaragua, en constante rivalité avec […] Lire la suite

NICARAGUA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • David GARIBAY, 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS, 
  • Alain VIEILLARD-BARON
  •  • 8 853 mots
  •  • 9 médias

Pays le plus vaste de l'isthme centraméricain (130 000 km2), le Nicaragua, peuplé de 5,6 millions d'habitants en 2006, a également la densité la plus faible de la région (42 hab./km2). La population est concentrée entre la côte pacifique et la cordillère montagneuse qui traverse le pays du nord-ouest au sud. Les villes principales (Managua, la capitale […] Lire la suite

SOMOZA ANASTASIO dit TACHITO (1925-1980)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 483 mots

Homme d'État nicaraguayen, né le 5 décembre 1925 à León (Nicaragua), mort le 17 septembre 1980 à Asunción (Paraguay).Diplomé de l'académie militaire de West Point, Anastasio Somoza Debayle, surnommé Tachito, gravit rapidement les échelons de la hiérarchie militaire sous la présidence de son père (1933-1956) et de son frère Luis (1956-1963). Nommé à […] Lire la suite

SOMOZA ANASTASIO dit TACHO (1896-1956)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 322 mots

Homme d'État nicaraguayen, né le 1er février 1896 à San Marcos (Nicaragua), mort le 29 septembre 1956 à Ancón, dans la zone du canal de Panamá.Fils d'un riche planteur de café, Anastasio Somoza García, surnommé Tacho, fait ses études au Nicaragua et aux États-Unis. En épousant la fille […] Lire la suite


Affichage 

Nicaragua : drapeau

Nicaragua : drapeau

drapeau

Nicaragua (1821 ; off. 1971). Les bandes horizontales bleu-blanc-bleu furent choisies en 1821 par les cinq États de la Fédération d'Amérique centrale (voir Guatemala). Le drapeau nicaraguayen est très semblable à ceux du Honduras et du Salvador, dont il ne se distingue... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Guérilleros de la Contra, Nicaragua

Guérilleros de la Contra, Nicaragua

photographie

Les guérilleros de la Contra, opposants au gouvernement sandiniste, financés et formés par les États-Unis, s'entraînent dans la jungle au nord du Nicaragua, en 1985. 

Crédits : Cindy Karp/ The LIFE Images Collection/ Getty Images

Afficher

César Augusto Sandino

César Augusto Sandino

photographie

Héros national, César Augusto Sandino (au centre) a chassé les marines du Nicaragua. De 1929 à son assassinat en 1934, il mène avec ses hommes une guérilla contre les soldats américains et la Garde nationale. 

Crédits : Time Life Pictures/ Getty

Afficher

Anastasio Somoza, 1970

Anastasio Somoza, 1970

photographie

Anastasio Somoza (1925-1980), président-dictateur du Nicaragua, en 1970. Il s'enfuira à Miami en juillet 1979 après la victoire militaire des sandinistes et sera assassiné au Paraguay en 1980. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sympathisants sandinistes, Nicaragua, 1979

Sympathisants sandinistes, Nicaragua, 1979

photographie

Un garde sandiniste surveille la foule des partisans du Front sandiniste de libération nationale (F.S.L.N.) rassemblés à Managua après la chute du président Somoza, en 1979. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les mères des sandinistes, Nicaragua, 1987

Les mères des sandinistes, Nicaragua, 1987

photographie

Les mères des rebelles sandinistes qui ont été exécutés par le régime de Somoza (1967-1979) manifestent, en 1987, contre la proposition d'amnistie faite par les sandinistes au pouvoir. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Réouverture de La Prensa

Réouverture de  La Prensa

photographie

La réouverture des locaux de La Prensa, à Managua, après l'accord d'Esquipulas, en août 1987. Le journal, antisandiniste, avait été contraint par le gouvernement de fermer l'année précédente. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Nicaragua : drapeau

Nicaragua : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Guérilleros de la Contra, Nicaragua

Guérilleros de la Contra, Nicaragua
Crédits : Cindy Karp/ The LIFE Images Collection/ Getty Images

photographie

César Augusto Sandino

César Augusto Sandino
Crédits : Time Life Pictures/ Getty

photographie

Anastasio Somoza, 1970

Anastasio Somoza, 1970
Crédits : Hulton Getty

photographie

Sympathisants sandinistes, Nicaragua, 1979

Sympathisants sandinistes, Nicaragua, 1979
Crédits : Hulton Getty

photographie

Les mères des sandinistes, Nicaragua, 1987

Les mères des sandinistes, Nicaragua, 1987
Crédits : Hulton Getty

photographie

Réouverture de  La Prensa

Réouverture de La Prensa
Crédits : Hulton Getty

photographie