Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NETTOYAGE ETHNIQUE

Tentative de créer des zones géographiques se caractérisant par leur homogénéité ethnique, au moyen de la déportation ou du déplacement forcé de personnes appartenant à des groupes ethniques définis. Le nettoyage ethnique entraîne parfois la suppression de toutes les marques physiques témoignant de l'existence du groupe visé, par la destruction des monuments, cimetières et lieux de cultes.

Crise du Kosovo, mai 1999 : exode des populations albanaises

Crise du Kosovo, mai 1999 : exode des populations albanaises

L'expression « nettoyage ethnique », traduction littérale des termes serbo-croates etnicko ciscenje, a été très fréquemment utilisée dans les années 1990 (bien qu'elle soit apparue antérieurement) afin de décrire le traitement brutal dont furent victimes divers groupes de civils lors des conflits qui accompagnèrent la désintégration de la république fédérale de Yougoslavie. Ces groupes comprenaient des Bosniaques (musulmans bosniens) de Bosnie et d'Herzégovine, des Serbes de la région de Krajina en Croatie, et des Albanais, puis des Serbes, de la province du Kosovo en Serbie.

Cette expression a aussi servi à désigner la façon dont les militants indonésiens traitèrent les habitants du Timor oriental, dont un grand nombre furent tués ou forcés à abandonner leur foyer après que les citoyens de cette région eurent voté en faveur de l'indépendance, en 1999. Par ailleurs, on a parlé de « nettoyage ethnique » au sujet de la situation dramatique dans laquelle se trouvèrent les Tchétchènes qui quittèrent Grozny et d'autres zones de la Tchétchénie après les opérations militaires russes contre les séparatistes tchétchènes dans les années 1990. Selon un rapport du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (O.N.U.), le développement des nettoyages ethniques à partir des années 1990 s'explique par le caractère particulier des conflits armés contemporains, au cours desquels « les victimes civiles et les destructions des infrastructures civiles ne sont pas simplement des retombées de la guerre, mais résultent du fait que les non-combattants sont pris délibérément pour cible. [...] Dans bien des conflits, les belligérants prennent pour cible des civils afin de chasser ou d'éliminer certains éléments de la population, ou en vue d'accélérer la capitulation des forces armées ».

Le nettoyage ethnique est un concept qui a généré bien des controverses. Selon certains commentateurs, il diffère peu de celui de génocide. Mais ceux qui insistent sur sa spécificité soutiennent que le nettoyage ethnique et le génocide peuvent être distingués si l'on prend en compte l'intention des auteurs du crime : alors que le but premier d'un génocide est la destruction d'un groupe ethnique, racial ou religieux, la visée principale d'un nettoyage ethnique est l'établissement de zones se caractérisant par leur homogénéité ethnique, ce qui peut se réaliser par un certain nombre de moyens, dont le génocide fait partie.

En outre, la question de savoir si le nettoyage ethnique est apparu seulement au xxe siècle est aussi l'objet d'une controverse importante. Des historiens ont fait remarquer que le transfert forcé de millions d'individus organisé par les Assyriens aux viie et ixe siècles avant J.-C. constitue peut-être le premier cas de nettoyage ethnique. On cite aussi, entre autres événements, l'exécution en masse de Danois par les Anglais en 1002, le fait que les Tchèques tentèrent de débarrasser leurs territoires des Allemands au Moyen Âge, l'expulsion des Juifs d'Espagne au xve siècle, et le déplacement forcé des indigènes d'Amérique dont les colonisateurs blancs de l'Amérique du Nord furent les auteurs aux xviiie et xixe siècles. D'autres spécialistes indiquent que le nettoyage ethnique, contrairement aux campagnes de déplacements forcés antérieures, résulte de certains phénomènes qui ne se développèrent qu'au [...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Crise du Kosovo, mai 1999 : exode des populations albanaises

Crise du Kosovo, mai 1999 : exode des populations albanaises

Arrestation de Ratko Mladic, le « boucher de Srebrenica »

Arrestation de Ratko Mladic, le « boucher de Srebrenica »

Autres références

  • BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

    • Écrit par Jean AUBOUIN, Michel ROUX
    • 7 514 mots
    • 1 média
    ...parviennent alors à faire cesser les combats et l'expulsion par chaque camp de ceux qui, appartenant à une autre ethnie, sont de ce fait considérés comme des ennemis. C'est en 1992 que l'expression « nettoyage ethnique », traduction du serbo-croate etničko čišćenje, se répand dans le monde entier.
  • BOSNIE-HERZÉGOVINE

    • Écrit par Emmanuelle CHAVENEAU, Renaud DORLHIAC, Universalis, Nikola KOVAC, Noel R. MALCOLM
    • 13 495 mots
    • 7 médias
    ...chassé-croisé. Au total, 2,2 millions d'habitants (soit la moitié de la population) ont été chassés de chez eux et, parmi eux, 1,2 million ont dû quitter le pays. L'expression « nettoyage ethnique » est utilisée pour définir la façon dont, en Bosnie, les milices légitiment l'appropriation d'un espace en en modifiant...
  • ÉCLATEMENT DE LA YOUGOSLAVIE - (repères chronologiques)

    • Écrit par Olivier COMPAGNON
    • 883 mots

    4 mai 1980 Mort du maréchal Tito, président de la République socialiste fédérative de Yougoslavie, après trente-cinq ans de pouvoir sans partage.

    1981 Le soulèvement des Albanais du Kosovo, qui réclament un statut de République, est violemment réprimé par Belgrade.

    1987 Slobodan Milošević...

  • GUERRE DU DARFOUR

    • Écrit par Arnaud BALVAY
    • 349 mots

    Depuis février 2003, le Darfour, une province de l'ouest du Soudan, est en proie à une guerre civile terriblement meurtrière. Celle-ci a fait, selon l'Organisation des Nations unies (O.N.U.), plus de trois cent mille morts et a provoqué le déplacement de plus de deux millions et demi...

  • Afficher les 8 références

Voir aussi