DARFOUR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'origine du royaume du Darfour (situé dans l'ouest de l'actuelle république démocratique du Soudan) reste obscure. Elle semble liée au clan des Kayra, qui serait issu d'un mélange d'Arabes et d'autochtones. Le premier souverain attesté, Suleiman, appelé Solong, c'est-à-dire « l'Arabe », aurait eu une mère arabe et aurait vécu vers 1640. Ses successeurs sont mal connus et ne cessent de combattre le royaume voisin du Ouaddaï. Ce n'est qu'avec le septième sultan, Mohammed Tayrab, que la tradition historique devient plus précise. Il règne de 1752 à 1785 environ. Il chasse Hachim, sultan du Kordofan, royaume qu'il annexe au Darfour. Il meurt empoisonné à Bara, et sa disparition entraîne une guerre de succession. Abd er-Rahman finit par l'emporter, et son règne marque l'apogée du sultanat. L'insécurité qui règne le long du Nil a pour conséquence un afflux de réfugiés au Darfour, qui jouent un rôle important dans le développement économique et culturel du pays. Le sultan du Darfour entre alors en relation avec le sultan ottoman d'Istanbul, puis avec Bonaparte lors de son expédition en Égypte. Après sa mort, vers 1800, son fils, Mohammed Fadl, lui succède sans difficulté. En 1821, les troupes égyptiennes de Mohammed Ali lui enlèvent le Kordofan. Dès lors, le Darfour décline rapidement et passe sous la domination égyptienne en 1874.

—  Alfred FIERRO

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale

Classification

Autres références

«  DARFOUR  » est également traité dans :

GUERRE DU DARFOUR

  • Écrit par 
  • Arnaud BALVAY
  •  • 347 mots

Depuis février 2003, le Darfour, une province de l'ouest du Soudan, est en proie à une guerre civile terriblement meurtrière. Celle-ci a fait, selon l'Organisation des Nations unies (O.N.U.), plus de trois cent mille morts et a provoqué le déplacement de plus de deux millions et de […] Lire la suite

BECHIR OMAR HASSAN EL- (1944- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 030 mots

Homme politique soudanais, Omar el-Béchir s’impose par la force à la tête du Soudan en 1989, avant d’être président de la République de 1993 à 2019. Né le 7 janvier 1944 dans le village de Hosh Bonnaga, Omar Hassan el-Béchir est issu d'une famille paysanne modeste qui s'installe par la suite à Khartoum. Il poursuit des études secondaires avant de partir dans une école militaire au Caire et de com […] Lire la suite

CHINE - Politique étrangère contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 7 617 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Discours, style et stratégie diplomatiques de la Chine »  : […] Il est caractéristique que, désormais plus influente, en particulier sur le plan économique et commercial, la Chine ait décidé de modérer son discours et de policer le style de sa politique étrangère. Parallèlement, ses diplomates sont devenus plus professionnels et meilleurs communicants, y compris dans les langues des pays hôtes. Alors qu'hier elle cultivait l'existence même de menaces et d'enne […] Lire la suite

ÉRYTHRÉE

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  •  • 5 509 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La guerre avec l'Éthiopie et ses implications régionales »  : […] En mai 1998 débute une guerre sanglante entre l'Érythrée et l'Éthiopie. Les combats, intermittents, prennent fin deux ans plus tard et un accord est conclu à Alger en décembre 2000. Cette guerre, qui est bien plus qu'un conflit de frontière, a des conséquences majeures sur la vie intérieure de l'Érythrée et sur l'ordre régional. En effet, l'Érythrée sort vaincue de ce conflit où elle a perdu san […] Lire la suite

SOUDAN

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  •  • 10 536 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le conflit du Darfour, point aveugle des négociations »  : […] Le déclenchement d'une véritable guerre au Darfour à partir de février 2003 et l'ultraviolence dont fait preuve le gouvernement dans la répression illustrent combien le problème n'est ni celui du Sud ni celui du pluralisme religieux, mais un certain type de fonctionnement de l'État qui marginalise des régions entières et n'hésite pas à utiliser le nettoyage ethnique pour contrer une opposition po […] Lire la suite

TCHAD

  • Écrit par 
  • Marielle DEBOS, 
  • Jean-Pierre MAGNANT, 
  • Roland POURTIER
  • , Universalis
  •  • 9 759 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'enchevêtrement des crises du Tchad et du Darfour »  : […] Le régime est dangereusement ébranlé par la crise du Darfour, qui, en 2008, a déjà fait plus de 300 000 morts et causé le déplacement de 2,5 millions de personnes. Ce conflit de la région occidentale du Soudan constitue une véritable aubaine pour des groupes politico-militaires tchadiens en rupture de ban. L'enchevêtrement des crises tchadienne et soudanaise a toutefois de lointaines origines. Le […] Lire la suite

Les derniers événements

Soudan. Renversement du président Omar el-Béchir. 6-25 avril 2019

de répression au Darfour. Le numéro deux du TMC est le colonel Mohamed Hamdan Dogolo, dit « Hemetti », le chef de la Force de soutien rapide, une puissante organisation paramilitaire issue d’une importante milice janjawid qui semait la terreur au Darfour. Le 13, le chef […] Lire la suite

Afrique. Annonce du retrait de pays africains de la Cour pénale internationale. 18-25 octobre 2016

, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par la CPI pour génocide au Darfour. Le 25, la Gambie, dont le président Yahya Jammeh est régulièrement accusé de violation des droits de l’homme, annonce à son tour sa décision de se retirer de la CPI. […] Lire la suite

Soudan. Référendum sur le Darfour. 11-13 avril 2016

Du 11 au 13 se tient un référendum sur la structure administrative de la région du Darfour. Le choix consiste dans le maintien de la division de la région en cinq États ou dans la fusion de ceux-ci en un seul État doté d’une relative autonomie. Le scrutin est présenté par le président Omar el […] Lire la suite

Soudan. Réélection d’Omar el-Bechir à la présidence. 13-16 avril 2015

déroulent aux mêmes dates. Le taux de participation est de 46,4 p. 100. La Cour pénale internationale (C.P.I.) a inculpé Omar el-Bechir pour crimes contre l’humanité en 2009 et pour génocide en 2010, pour sa responsabilité dans les exactions commises au Darfour. En décembre 2014, toutefois, la C.P.I […] Lire la suite

France. Procès en appel de l'Arche de Zoé. 14 février 2014

vers la France cent trois enfants présentés comme des orphelins originaires du Darfour. L'un des motifs d'accusation, l'aide à l'entrée ou au séjour irrégulier de mineurs en France, est abandonné. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alfred FIERRO, « DARFOUR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/darfour/