MAYAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une première apogée préclassique

Sans qu'on puisse encore mesurer l'importance relative des apports extérieurs et du dynamisme interne, il reste que leur conjonction aboutit au Préclassique récent (300 av. J.-C.-250 apr. J.-C.) à un premier apogée de la civilisation maya. Son aspect le plus frappant est l'omniprésence, sur tout le territoire, d'une céramique particulière appelée Sierra Red, qui se définit par sa couleur rouge cireuse au toucher. Du nord de la péninsule du Yucatán aux contreforts des hautes terres, on a découvert dans tous les sites explorés et fouillés des quantités variables, mais importantes, de cette poterie, ce qui confirme simultanément une forte croissance démographique et une homogénéisation culturelle. D'autres traits renforcent cette interprétation, comme la présence sur les pyramides, de part et d'autre des escaliers, de masques monumentaux en stuc, qui représentent des dirigeants ou des créatures surnaturelles associées à des principes cosmologiques. L'exemple le plus fameux est celui de la pyramide E-VII-sub de Uaxactún, mais d'autres masques proviennent de Tikal, Calakmul ou Cerros, au Belize, pour ne citer que les plus connus. Leur symbolisme est fonction de leur localisation, mais leur seule existence prouve la maîtrise des techniques de fabrication du stuc. D'autres découvertes attestent d'innovations multiples : une tombe polychrome à Tikal, pour ce qui touche à la peinture et aux pigments, des objets porteurs de glyphes, voire de dates, comme la plaque de Leyde, qui confirment la maîtrise de l'écriture et du calendrier. De façon plus surprenante, la présence à Calakmul d'une véritable voûte avec une clef est un cas unique à ce jour. La maîtrise de cette technique pose la question des choix technologiques. Si les architectes mayas connaissaient la voûte, pourquoi ont-ils privilégié la fausse voûte à encorbellement pour leurs constructions ? Une question de même nature porte sur la roue, dont le principe est connu, mais qui ne fera jamais l'objet d'une ut [...]

Cylindre à trépied, art maya

Cylindre à trépied, art maya

Photographie

Cylindre à trépied avec tête d'homme. Céramique. Hauteur: 22 cm. Provient de la tombe 10 d'El Petén, Tikal, Guatemala. Museo Sylvanus G. Morley, Tikal. 

Crédits : F. Guénet/ AKG

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages



Médias de l’article

L'Amérique centrale avant les Aztèques

L'Amérique centrale avant les Aztèques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Cylindre à trépied, art maya

Cylindre à trépied, art maya
Crédits : F. Guénet/ AKG

photographie

Copán, le terrain de jeu de balle

Copán, le terrain de jeu de balle
Crédits : DreamPictures/ The Image Bank/ Getty

photographie

Fresques de Bonampak : musiciens

Fresques de Bonampak : musiciens
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 18 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAYAS  » est également traité dans :

CODEX MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 2 844 mots
  •  • 4 médias

On ne connaissait que trois manuscrits pictographiques mayas. Les datations, les analyses physico-chimiques de matériaux, l’entomologie, les études iconographiques et stylistiques récemment effectuées au Mexique sont venues confirmer en 2018 l’authenticité d’un quatrième, le codex Gr […] Lire la suite

LES MAYAS et MEXIQUE, TERRE DES DIEUX (expositions)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 989 mots

Plusieurs expositions majeures sont venues nous rappeler que les arts d'Amérique préhispanique se réduisent difficilement à la dénomination d'Arts premiers et jouissent désormais d'un statut comparable à celui des arts classiques. L'exposition Les Mayas (I Maya), présentée de septembre 1998 à mai 1999 dans le cadre […] Lire la suite

MAYA. DE L'AUBE AU CRÉPUSCULE, COLLECTIONS NATIONALES DU GUATEMALA (exposition)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 1 003 mots

Il faut remonter à 1968 pour trouver la trace d'une exposition consacrée en France à l'art maya du Guatemala. L'exposition présentée du 21 juin au 2 octobre 2011 au musée du quai Branly constitue donc une véritable découverte, en dépit de sa dimension restreinte. Elle permet d'apprécier la richesse de cette civilisation, du moins pour ce qui touche à ses m […] Lire la suite

STÈLES DATÉES DE L'AIRE MAYA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 136 mots

126 Stèle 5 d'Abaj Takalik, côte du Pacifique.143 Stèle 1 de La Mojarra, Veracruz.292 Stèle 29 de Tikal : début de la période classique.292-534 Période du Classique ancien.534 Début du hiatus : interruption de l'érection de stèles et de […] Lire la suite

AMÉRINDIENS - Amérique centrale

  • Écrit par 
  • Georgette SOUSTELLE
  • , Universalis
  •  • 7 492 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Habitat »  : […] Il est fréquent que les communautés indigènes soient cantonnées dans des régions isolées (forêts tropicales, montagnes) d'un accès difficile. Ce n'est cependant pas la règle générale : les Maya du Yucatán habitent un vaste plateau calcaire ; la zone montagneuse du Chiapas, occupée par les Tzeltales et les Tzotziles, est traversée par la route panaméricaine qui relie le Mexique au Guatemala. L'habi […] Lire la suite

ASTURIAS MIGUEL ÁNGEL (1899-1974)

  • Écrit par 
  • Rubén BAREIRO-SAGUIER, 
  • Bernard FOUQUES
  •  • 3 210 mots

Pour pouvoir situer Asturias dans l'ensemble du roman hispano-américain, il faut rappeler ce qu'était avant lui la littérature de ce vaste monde qui s'exprime dans un espagnol variant d'ailleurs avec chaque région. Toute une forme du roman prit naissance avec un événement historique d'une grande importance sur ce continent : la révolution mexicaine. Ce bouleversement suscita le roman-témoignage. […] Lire la suite

BAUDEZ CLAUDE-FRANÇOIS (1932-2013)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 865 mots
  •  • 1 média

Né en 1932 à Paris, l’archéologue, historien d’art et anthropologue Claude-François Baudez est l’auteur d’une importante œuvre scientifique, consacrée principalement à l’étude des Mayas. Issu d’une famille bourgeoise catholique, il conservera toute sa vie les principes qui lui ont été inculqués, mais son intérêt pour l’anthropologie lui donnera une grande liberté de penser et l’ouvrira à d’autres […] Lire la suite

BELIZE

  • Écrit par 
  • O. Nigal BOLLAND, 
  • William J. GRIFFITH
  • , Universalis
  •  • 2 173 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] La présence de la civilisation maya à Belize est attestée par les sites archéologiques de Xunantunich, Altun Ha et Caracol ; elle est antérieure de plusieurs siècles à l'arrivée des Espagnols aux xvi e et xvii e  siècles, puis à celle des flibustiers et des bûcherons britanniques, qui s'installent sur cette côte inhospitalière au milieu du xvii e  siècle. Tout en gardant sa souveraineté, l'Espag […] Lire la suite

BONAMPAK

  • Écrit par 
  • Jacques SOUSTELLE
  •  • 323 mots
  •  • 4 médias

Les ruines du centre cérémoniel maya que les archéologues ont baptisé Bonampak (« murs peints ») s'élèvent sur des collines dans la vallée du Lacanhá, affluent de l'Usumacinta, à environ 30 km de Yaxchilán . On y remarque notamment les vestiges de neuf édifices ainsi que des autels et des stèles à bas-reliefs. Découvertes en 1946, les fresques qui ont valu à Bonampak sa célébrité couvrent les paro […] Lire la suite

CHAC

  • Écrit par 
  • Marie-France FAUVET
  •  • 196 mots

Un des dieux les plus importants du panthéon maya, analogue au Tlaloc des Mexicains anciens. Dieu de la pluie et de la fécondité, Chac existe sous quatre formes différentes liées aux quatre directions de l'univers, elles-mêmes associées à quatre couleurs : est, rouge ; nord, blanc ; ouest, noir ; sud, jaune. Il crée la pluie en secouant des calebasses pleines d'eau, produit des éclairs et fabrique […] Lire la suite

CHIAPAS

  • Écrit par 
  • Claude BATAILLON
  •  • 313 mots
  •  • 1 média

Par son relief, par son peuplement et par son économie, le Chiapas est une région plus centre-américaine, et plus précisément guatémaltèque, que mexicaine. Le peuplement maya traditionnel s'accroche aux plateaux et chaînes calcaires des Altos (au-dessus de 2 000 m) autour de l'ancienne capitale San Cristóbal de las Casas(142 364 hab. en 2005). Comme au Guatemala, chaque groupe dans son municipe a […] Lire la suite

CHICHÉN-ITZÁ

  • Écrit par 
  • Jacques SOUSTELLE
  •  • 302 mots
  •  • 3 médias

Ville d'importance secondaire pendant la période classique de la civilisation maya au Yucatán, abandonnée vers l'an 900, Chichén-Itzá a joué pendant les deux premiers siècles du II e millénaire (fin x e -fin xii e  s.) le rôle d'une brillante capitale politique et religieuse . Des envahisseurs non maya, les Itzá, provenant du plateau central et de la côte du golfe, sous le commandement de chefs […] Lire la suite

CHOL & CHONTALE

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 230 mots

Indiens Maya du sud-est du Mexique, les Chol (environ 135 000 locuteurs au début du xxi e  siècle) et les Chontale (environ 60 000 locuteurs) parlent une langue très voisine et communiquent également sans difficultés de langue avec les Chorti, autre ethnie linguistiquement proche. Établis pour les premiers au nord-est des Chiapas et, pour les seconds, dans l'État de Tabasco, ces populations vivent […] Lire la suite

CHORTI

  • Écrit par 
  • Marie-France FAUVET
  •  • 324 mots

Indiens Maya, les Chorti (ou ch'orti') habitent dans les hautes terres de l'est du Guatemala, principalement dans le département de Chiquimula, et, au Honduras, dans la région de Copán ; autrefois, leur territoire s'étendait jusqu'au Salvador. Leur population représente environ 46 800 personnes au Guatemala (recensement de 2002) et moins de 5 000 au Honduras. Ces Indiens ont subi très fortement le […] Lire la suite

GUATEMALA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • Carine CHAVAROCHETTE, 
  • Noëlle DEMYK, 
  • Michel GUTELMAN
  •  • 8 902 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « En finir avec la discrimination historique : le mouvement maya »  : […] Pendant plus d'un siècle et demi, la population indienne, majoritaire dans le pays, a été systématiquement écartée des droits à la citoyenneté et de la politique nationale par les gouvernements libéraux, conservateurs, et par l'élite oligarchique, favorisant, de la sorte, les traditions racistes et autoritaires. Au cours des années 1970 et 1980, une nouvelle génération de leaders et d'intellectue […] Lire la suite

HONDURAS

  • Écrit par 
  • Noëlle DEMYK, 
  • David GARIBAY, 
  • Oruno D. LARA
  • , Universalis
  •  • 8 784 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le Honduras précolombien »  : […] Le Honduras, dont le peuplement remonte au moins à 20 000 ans avant J.-C., apparaît comme une région centraméricaine où l'agriculture s'est développée dès la période néolithique (racines, maïs, haricots, courges et citrouilles). L'existence, attestée vers 3000 avant J.-C., de centres voués à l'élaboration d'une architecture de pierres colossales s'épanouit avec la construction de la cité de Copá […] Lire la suite

KAQCHIKEL ou CAKCHIQUEL

  • Écrit par 
  • Marie-France FAUVET
  •  • 211 mots

Indiens Maya, de la famille linguistique quiché, habitant au Guatemala (833 000 personnes au recensement de 2002), dans les hautes terres à l'est du lac Atitlan, dans les départements de Chimaltenango, de Sacatepequez, de Guatemala. Environ 460 000 personnes parlent la langue. À l'époque précolombienne, les Kaqchikel formaient un petit royaume. Leur capitale Iximché, fondée en 1470 et détruite par […] Lire la suite

LACANDON

  • Écrit par 
  • Marie-France FAUVET
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

Indiens Maya, les Lacandon vivent dans le sud du Mexique, dans l'État du Chiapas, près de la frontière du Guatemala. Ils sont établis sur un territoire d'environ 9 000 kilomètres carrés, occupé par une épaisse forêt tropicale, coupée de cours d'eau, de lacs et de lagunes, où la circulation est difficile. Leur zone d'habitat coïncide en partie avec celle où, à l'époque précolombienne, les Maya ont […] Lire la suite

MAM

  • Écrit par 
  • Marie-France FAUVET
  •  • 426 mots

Indiens Maya habitant les régions occidentales du Guatemala (sierra de Cuchumatanes), hautes terres tempérées aux communications difficiles qui ont favorisé l'isolement des communautés, et la côte Pacifique, chaude, où les influences espagnoles sont plus manifestes avec de grandes propriétés et des plantations. Au nombre de un million environ en 2005, ils mènent une vie de type patriarcal. Leur ha […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

29 décembre 1996 • Guatemala • Accord de paix.

les Indiens Mayas – qui constituent plus de la moitié de la population – comme des citoyens à part entière ; il prévoit la distribution de terres aux petits paysans, une réforme fiscale, la réduction d'un tiers des effectifs des forces armées ainsi qu'une amnistie des délits liés au conflit et non imprescriptibles – point le plus controversé du texte.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Éric TALADOIRE, « MAYAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayas/