MALADIE, anthropologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'étude des étiologies

On ne saurait en dire autant de l'anthropologue qui procède comme lui et tente de retrouver à l'œuvre dans son champ d'observation les catégories dont l'historien observe l'évolution dans le temps. Un article de George M. Foster (1976), au demeurant documenté et stimulant, semble participer de cette finalité incertaine ; il avance que l'étiologie de la maladie est la clef permettant de comparer transculturellement les systèmes médicaux non occidentaux ; cette proposition paraît intéressante pour au moins deux raisons. D'une part, elle permet d'aller plus loin que le simple constat du relativisme culturel qui fait dépendre la signification de la maladie du contexte culturel – certaines affections étant si répandues dans certaines populations qu'elles y apparaissent comme la norme naturelle – ou qui permet d'établir une relation entre types d'activité et types d'intervention médicale – chasse et chirurgie par exemple (Ackerknecht, 1971). D'autre part, divers auteurs ont bien montré l'importance du problème des causes dans les systèmes de classement ou de mise en ordre du monde, notamment des maladies : Michel Foucault (1972) souligne que l'une des difficultés de la recherche en pathologie mentale au xviie siècle tient au fait que, s'efforçant de classer des symptômes, les spécialistes en arrivent toujours à classer selon des causes, éventuellement morales ; Claude Lévi-Strauss (1950), s'interrogeant de façon plus globale sur la pensée magique, note que, dès l'instant où la société a existé, le monde s'est mis à signifier pour l'homme ; la difficulté, dès lors, a tenu au fait que, l'acquisition du savoir technique et scientifique s'effectuant à son rythme, qui n'est pas celui de l'exigence immédiate et globale de sens, la mise en rapport du signifiant et des réalités signifiées s'est opérée, non sans quelque arbitraire, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : président de l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  MALADIE, anthropologie  » est également traité dans :

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 130 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Spiritualité : le Dreaming et la terre »  : […] Les sociétés aborigènes diffèrent beaucoup selon les régions et leur environnement. Mais certains principes leur sont communs, notamment le concept de Dreaming (rêve). Plutôt que comme un âge d'or mythique des origines et de la création, il faut l'entendre comme la mémoire virtuelle de tout ce qui fut, est et sera une mémoire de la terre et du cosmos. En ce sens, le Dreaming constitue un espace- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aborigenes-australiens/#i_81309

AMÉRINDIENS - Amérique du Nord

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre BOUSQUET, 
  • Roger RENAUD
  • , Universalis
  •  • 10 328 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La traite et le désastre démographique »  : […] Dès le début du xvi e  siècle, des relations commerciales s'ouvrent sur les côtes canadiennes à la suite du contact entre pêcheurs de morue et indigènes de la côte. La traite des fourrures devint rapidement indépendante et d'importance supérieure à la pêche, donnant naissance, dès la fin du siècle, à des compagnies qui cherchaient à s'assurer le monopole. La demande s'accrût, le castor s'épuisa s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-du-nord/#i_81309

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Problèmes contemporains »  : […] Résultat des efforts critiques et des rencontres théoriques, l'anthropologie moderne représente une force de réflexion vers laquelle se tournent de nombreuses disciplines, car c'est bien là son nouveau paradoxe que d'avoir recentré son objet et affirmé sa perspective holiste en décloisonnant les domaines habituels et en optant pour l' interdisciplinarité. Les travaux actuels s'orientent tous vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_81309

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

Dans le chapitre « Les schémas et modèles culturels »  : […] Au cours des deux décennies qui suivent l’émergence de la théorie des prototypes, l’anthropologie cognitive anglo-saxonne s’intéresse de près à la théorie des schémas. Alors que les prototypes se caractériseraient par une série d’attentes organisées à partir d’un individu ou d’une situation exemplaire, les schémas sont des structures de connaissance très générales qui nous aident, à partir des co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_81309

CHAMANISME

  • Écrit par 
  • Roberte Nicole HAMAYON
  •  • 4 966 mots

Dans le chapitre « Principes similaires, expressions diverses »  : […] Ailleurs dans le monde, dans les sociétés reconnues en tout ou en partie chamaniques, les mêmes principes se retrouvent, liés entre eux, bien que de façon souvent confuse, et avec toutes sortes de nuances dans l'expression. Le principe de base reste que l'obtention de la subsistance dépend d'un contrat avec les esprits qui gouvernent les êtres naturels, et que ce contrat repose sur un échange entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamanisme/#i_81309

CORPS - Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 251 mots

Dans le chapitre « Corps et maladie »  : […] Modifiant fortement le vécu individuel, le « corps à corps » de la mère avec son enfant est l'un des éléments qui rendent compte de la variabilité des maladies mentales selon les aires culturelles. On a pu noter, en Afrique, la rareté de certains troubles psychiques tels que la mélancolie, tandis que l'on constate, au contraire, une fréquence élevée d'autres syndromes, tels que les interprétatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-donnees-anthropologiques/#i_81309

CORPS - Les usages sociaux du corps

  • Écrit par 
  • Luc BOLTANSKI
  •  • 2 595 mots

Dans le chapitre « Cultures somatiques et classes sociales »  : […] L'étude systématique des usages sociaux du corps dans nos sociétés a été beaucoup plus tardive comme si la familiarité avec l'objet constituait, comme c'est souvent le cas dans les sciences sociales, l'obstacle principal qui devait être surmonté pour entreprendre l'analyse des cultures somatiques. Elle est liée d'abord au développement de la sociologie médicale, lui-même suscité, au moins en part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-les-usages-sociaux-du-corps/#i_81309

DOBU

  • Écrit par 
  • Joël DUSUZEAU
  •  • 524 mots

Peuple mélanésien habitant quelques îles volcaniques de l'archipel d'Entrecasteaux, situé au large de la pointe sud-est de la Nouvelle-Guinée et au sud de la région connue sous le nom de Massim. Les familles conjugales, appartenant à des unités villageoises exogames et pratiquant la culture des ignames sur brûlis forestier, résident habituellement un an dans le village de la femme et, l'année suiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dobu/#i_81309

ÉCROUELLES TOUCHER DES

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 491 mots

La tradition du toucher des malades scrofuleux remonte, selon Marc Bloch ( Les Rois thaumaturges ), à Robert le Pieux pour la France et à Henri I er pour l'Angleterre. Son adoption plus tardive dans ce dernier pays semble prouver que le roi anglais, conscient du surcroît de prestige apporté par le rite guérisseur, aurait imité son voisin, tout en prétendant s'appuyer sur l'exemple de son saint pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toucher-des-ecrouelles/#i_81309

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La théorie des humeurs »  : […] Comme la médecine d'Hippocrate, la médecine ayurvédique de l'Inde est humorale ; les maladies et le tempérament du patient résultent de l'altération ou de l'équilibre de certains fluides vitaux comme la bile et le flegme. Les historiens (en particulier J. Filliozat) ont mis en évidence de nombreuses similitudes entre les théories grecques et indiennes concernant les humeurs et le pneuma ( souffle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_81309

INTERDIT

  • Écrit par 
  • Claude RABANT, 
  • Pierre SMITH
  •  • 6 123 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les bases culturelles et mentales de l'interdit »  : […] Si le péché ou la faute morale se définissent d'abord par rapport à l'opposition du bien et du mal, la violation des tabous est marquée négativement par le fait qu'elle est censée provoquer le malheur ici-bas et dans cette vie, c'est-à-dire un malheur essentiellement biologique. À cet égard, les interdits s'apparentent aux présages funestes. Par exemple, le fait de renverser du sel ou de briser un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interdit/#i_81309

MASQUES - Le masque en Amérique

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ethnologie du masque en Amérique »  : […] Si le masque-instrument de transfiguration n'a apparemment connu qu'une modeste implication rituelle ou festive dans l'univers précolombien, il est, en revanche, largement répandu actuellement dans les communautés indigènes d'Amérique. De l'Alaska à la Terre de Feu, la quasi-totalité des groupes ethniques utilisent des masques lors de fêtes coutumières et traditionnelles. La plus grande variété p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masques-le-masque-en-amerique/#i_81309

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 608 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les conceptions médicales indigènes »  : […] Quelques-uns des faits sociaux et culturels liés au phénomène météorologique de la mousson ont été observés et expliqués avec une étonnante précision par les maîtres de l' Āyurveda , auteurs et compilateurs anonymes des grandes collections médicales en sanskrit . Nous aurions tort de négliger les clés qu'ils nous ont données pour comprendre au moins les deux conséquences les plus directes de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_81309

POSSESSION

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU, 
  • André PAUL, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 514 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Mediumship », transe, shamanisme et possession »  : […] Face à la complexité du phénomène de la possession dans les sociétés traditionnelles, quelques définitions paraissent préalablement nécessaires. Ainsi, la possession par un «  esprit » doit être distinguée de la médiation d'un esprit ( spirit mediumship ). Dans les deux cas, les membres du groupe considèrent qu'une entité extra-humaine a pénétré ou affecté de quelque manière le corps de l'individu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/possession/#i_81309

PSYCHIATRIE COMPARÉE

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 5 771 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Médecine et traditions »  : […] Il y a quelques années, en Afrique, il n'y avait pas une seule consultation à l'hôpital qui ne s'accompagnât parallèlement de consultations auprès de guérisseurs-devins. Pourquoi ? Parce que le problème de la « maladie » est aussi celui de l'anxiété humaine et que la réponse à l'anxiété n'est pas seulement médicale mais aussi traditionnellement religieuse. Il faut entendre ici par « religion » que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie-comparee/#i_81309

RITES DE GUÉRISON

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 325 mots

Ce n'est pas un hasard si le terme « salut » désigne aussi bien le salut physique, la santé, que le salut moral et religieux, la délivrance procurée par un sauveur. Bien plus, dans de nombreux cas, le sauveur divin (Asclépios, par exemple, ou même Apollon) est d'abord un sauveteur, un guérisseur, un thaumaturge. Même les sotériologies les plus tardives gardent en elles un élément médicinal, rappel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rites-de-guerison/#i_81309

SORCELLERIE

  • Écrit par 
  • Denise PAULME, 
  • Bernard VALADE
  •  • 4 724 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La croyance aux sorciers »  : […] Les Zandé du sud-ouest du Soudan, étudiés par sir E. E. Evans-Pritchard, croient que la sorcellerie, entendue comme pouvoir de nuire aux autres sans support matériel, est en quelque sorte une substance que recèle le corps de certains individus. On naît ainsi. L'homme l'hérite de son père, la femme de sa mère. Nul, pas même l'intéressé, ne sait s'il possède cette substance, dont seule l'autopsie r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sorcellerie/#i_81309

THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre en Afrique noire

  • Écrit par 
  • Pierre ICHAC
  •  • 4 150 mots

Dans le chapitre « Le théâtre des ethnologues »  : […] Ces éléments de la définition d'Aristote, on les retrouverait, plus ou moins complets, plus ou moins lisibles, dans le spectacle de nombreuses cérémonies africaines. Les fêtes de funérailles sont souvent conçues autour d'un scénario où revivent les principaux épisodes de la biographie du défunt : la chasse ou la guerre pour l'homme, le travail des champs ou les tâches ménagères pour la femme ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-le-theatre-en-afrique-noire/#i_81309

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc AUGÉ, « MALADIE, anthropologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-anthropologie/