DIAGNOSTIC

Partie de l'acte médical qui vise à déterminer la nature de la maladie observée. Le diagnostic est indispensable à l'établissement du pronostic et de la thérapeutique. Il est moins une phase de l'examen médical ou paramédical qu'une conclusion de celui-ci. Facile et même évident dans certains cas, il peut être très difficile dans d'autres ; devant l'urgence thérapeutique, le médecin devra alors décider si et quand les documents qui s'accumulent permettent l'arrêt de l'investigation et le passage à une conclusion, qui reste forcément révisable, mais n'en est pas moins nécessaire, car une recherche de plus en plus raffinée de signes pourrait parfois se poursuivre indéfiniment. C'est en ce sens qu'on comprendra que le même mot grec (diagnôsis) ait signifié à la fois discernement, décision et diagnostic médical.

Depuis le papyrus Edwin Smith de la XVIIIe dynastie (« si tu examines un homme qui présente tel ou tel symptôme, alors tu diras à son sujet : il a ceci »), les médecins, tout au cours de l'histoire, se sont efforcés de poser des diagnostics, et on leur a souvent reproché de réduire à cela leur activité. Il faut reconnaître, en effet, que les diagnostics des Anciens, fondés sur la théorie hippocratique des humeurs, n'avaient pas grande signification. La médecine est devenue scientifique le jour où les découvertes de Morgagni et de Laennec ont permis le diagnostic anatomopathologique, celles de Virchow le diagnostic microscopique, celles de Claude Bernard le diagnostic physiologique, celles de Pasteur le diagnostic bactériologique. S'y sont ajoutés depuis lors les diagnostics immunologique, génétique et biochimique.

On appelle plus particulièrement « diagnostic positif » le moment où sont confrontés les signes recueillis dans la description typique d'une maladie, et « diagnostic différentiel » (par analogie avec la définition par genre prochain et différence spécifique) celui où ils sont confrontés avec les signes des maladies qui sont le plus voisines par leur symptomatologie.

Démarche essentiellement logique, qui n'est intuitive qu'en apparence, le diagnostic médical, brassant et triant une information de plus en plus considérable, peut être facilité par l'usage de l'ordinateur ; on s'appuie alors sur des méthodes très analytiques (le « pas à pas ») faisant appel à l'algèbre de Boole, au calcul des probabilités et à la théorie des graphes ou sur des techniques mathématiques globales de « reconnaissance des formes ».

—  Georges TORRIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DIAGNOSTIC  » est également traité dans :

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 712 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Diagnostic et symptômes »  : […] L'histoire naturelle des tumeurs explique l'intérêt d'un diagnostic précoce afin de réduire la probabilité de dissémination métastatique car plus la tumeur est petite, plus les chances de guérison définitive, après un traitement locorégional, sont grandes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_7521

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 508 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le diagnostic : voir, écouter-sentir, interroger et ausculter »  : […] les parties du visage –, l'observation médicale s'est développée sur un mode holistique, ne s'attachant pas au symptôme, détail isolé et manifestation localisée dans le temps et dans l'espace d'un déséquilibre général, mais à l'ensemble des manifestations psychophysiologiques recueillies au cours d'un examen fondé sur l'évaluation de l'apparence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-medecine-en-chine/#i_7521

ÉCHOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 534 mots
  •  • 2 médias

L'utilisation des ultra-sons dans le domaine médical comme méthode diagnostique constitue l'échographie. Elle est actuellement bien au point en gynécologie et surtout en obstétrique. On l'utilise aussi pour l'étude des seins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echographie/#i_7521

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 317 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les électrodiagnostics de stimulation »  : […] Seuil galvanique. Sous l'influence d'un stimulus électrique galvanique (onde rectangulaire) appliqué sur un nerf ou sur le point moteur d'un muscle au repos, on obtient une réponse musculaire dont on peut apprécier la forme, l'amplitude et la durée. Normalement, la réponse obtenue est vive et rapide. Cet examen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/#i_7521

PSYCHOTHÉRAPIE ET ÉMOTION

  • Écrit par 
  • Pierre PHILIPPOT
  •  • 2 064 mots

Dans le chapitre « Perspective historique sur la place des émotions en psychothérapie »  : […] 1990 ont été marquées par un développement important des protocoles cliniques empiriquement validés et ciblant un diagnostic spécifique. Cet essor a été contrecarré par le constat que la plupart des patients correspondaient non pas à un, mais à plusieurs diagnostics. Pour faire face à cette situation, les psychothérapeutes se sont intéressés aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychotherapie-et-emotion/#i_7521

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 530 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’homéopathie, un système recevable, une médecine bannie »  : […] anatomopathologique (mise en relation des symptômes des malades vivants avec les lésions constatées sur les cadavres) pour poser un diagnostic. Développée au xviiie siècle dans les hôpitaux académiques d’Écosse, d’Italie et surtout d’Autriche et d’Allemagne, et les collèges de chirurgie français, la méthode anatomoclinique triomphe dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeopathie/#i_7521

IMAGERIE MÉDICALE

  • Écrit par 
  • Maurice LAVAL-JEANTET
  •  • 4 886 mots
  •  • 32 médias

C'est d'abord l'irruption de la machine dans le diagnostic. Le médecin demeure lecteur et arbitre, mais c'est l'informatique qui révèle l'anatomie. La coupe est un « extrait du corps » où l'on détectera le mal sans avoir besoin du bistouri chirurgical et où, parfois même, le radiologue saura traiter, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imagerie-medicale/#i_7521

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 245 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité défensive »  : […] de cette réaction de fixation du complément, et c'est en 1906 que Wassermann, Neisser et Brack ont appliqué ce principe pour le diagnostic de la syphilis. Cette méthode, qui a subi progressivement des perfectionnements, est encore utilisée de nos jours. La méthode de diagnostic de la fièvre typhoïde, fondée sur l'agglutination des microbes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_7521

MALADIES MENTALES (NOSOGRAPHIE DES)

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 872 mots

des troubles mentaux dans la société. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le besoin de disposer d'un outil permettant de rationaliser les diagnostics a poussé l'Association américaine de psychiatrie à lancer un vaste travail de classification. Celui-ci a abouti à la publication du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-mentales-nosographie-des/#i_7521

MALADIES RARES

  • Écrit par 
  • Bernard BARATAUD
  •  • 2 061 mots

Dans le chapitre « L'errance diagnostique »  : […] Les spécialistes des maladies rares, les patients et les associations dénoncent très fortement les délais excessifs qui séparent l'apparition des premiers symptômes de l'établissement du diagnostic. Cette attente, désespérante pour les malades et leur famille, génère des erreurs, des absences de traitement, des accidents, des décès, ainsi que des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-rares/#i_7521

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 944 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le recours aux examens de laboratoire »  : […] Une des principales tendances de la médecine scientifique a d'ailleurs été de mettre à profit tout nouveau moyen de diagnostic inspiré par les résultats de la recherche biologique. Les plus anciennes applications de la chimie à la clinique ont porté, dès la fin du xviiie et le début du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/#i_7521

MÉDECINE - Relation malade-médecin

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION, 
  • Lucien ISRAËL
  •  • 7 756 mots

Dans le chapitre « Contenu de l'acte médical »  : […] Le diagnostic qui résulte de l'analyse approfondie des résultats de l'examen médical permettra d'informer le malade de sa situation clinique, des conséquences thérapeutiques et des évolutions possibles (pronostic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-relation-malade-medecin/#i_7521

MÉDECINE - Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  • , Universalis
  •  • 4 073 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Champ d'application actuel de la médecine prédictive »  : […] Il est donc possible d'établir des diagnostics présymptomatiques de maladies dont le risque de survenue pour l'individu porteur de la caractéristique génétique est très élevé (100 p. 100 ou voisin de 100 p. 100). Du point de vue du Comité national d'éthique, il importe de distinguer les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-predictive/#i_7521

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 385 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La médecine anticipative : un changement de paradigme »  : […] la firme de Mountain View est de transformer radicalement cette approche en passant d'un diagnostic réactif, effectué une fois que la maladie s'est déclenchée, à un diagnostic proactif, qui se ferait tout au long de la vie. Le futur utilisateur d’Internet serait en quelque sorte en consultation-auscultation médicale permanente, de manière plus ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-et-internet/#i_7521

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 881 mots
  •  • 8 médias

L'activité diagnostique s'exerce dans l'imagerie fonctionnelle des organes et dans deux domaines où l'image est absente : l'exploration d'une fonction physiologique dont le radioélément est le traceur et les dosages radio-immunologiques donnant une mesure quantitative in vitro de substances présentes dans le sérum ou d'autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-nucleaire/#i_7521

PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

  • Écrit par 
  • Véronique BARRIEL
  •  • 4 887 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « PCR et diagnostic médical »  : […] La PCR est très utilisée à des fins de diagnostic médical, et cela de différentes manières. Elle permet de déceler la présence d'organismes, pathogènes ou non – parasite, bactérie ou virus –, dans un fluide biologique ou un prélèvement quelconque. En effet, la contamination par des micro-organismes infectieux se traduit obligatoirement par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pcr-amplification-en-chaine-par-polymerase/#i_7521

PROBABILITÉ SUBJECTIVE

  • Écrit par 
  • John COHEN
  •  • 4 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prises de décision professionnelles »  : […] Dans la pratique clinique, le médecin assigne « intuitivement » des probabilités à divers diagnostics possibles. Il peut également leur assigner des probabilités subjectives conditionnelles ψ (S/M) ; étant donné que le patient souffre d'une maladie M, quelle est la vraisemblance de l'apparition ultérieure de certains symptômes S ? Toutefois, c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/probabilite-subjective/#i_7521

PSYCHOLOGIE DIFFÉRENTIELLE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 4 662 mots

Dans le chapitre « Les applications  »  : […] Les tests sont fréquemment utilisés dans le cadre de l’examen clinique pour aider à mieux comprendre les problèmes de celui qui rencontre un psychologue. Ce sont alors des instruments de diagnostic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-differentielle/#i_7521

TROUBLES DU LANGAGE ORAL CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Catherine BILLARD
  •  • 4 706 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le débat sur la terminologie souligne la diversité des conceptions »  : […] relevant de besoins éducatifs spécialisés, au sein même de l’école, sans nécessité de diagnostic ou d’évaluation cognitive précise. Ainsi, une réponse peut être offerte à tous les enfants, selon leurs besoins, sans discrimination. Mais l’absence de diagnostic risque de négliger la spécificité des besoins éducationnels de chaque enfant selon son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troubles-du-langage-oral-chez-l-enfant/#i_7521

VIDÉO-ENDOSCOPIQUE CAPSULE

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe SAURIN
  •  • 592 mots

du corps humain, sans autre lien avec l'extérieur que des ondes électromagnétiques. C'est un nouvel outil au service de la médecine diagnostique. D'une dimension de 26 mm × 11 mm, cette capsule est constituée d'un dispositif d'éclairage, de batteries, d'un capteur-convertisseur d'images numériques ainsi que d'un système de transmission […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capsule-video-endoscopique/#i_7521

Pour citer l’article

Georges TORRIS, « DIAGNOSTIC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/diagnostic/