DIAGNOSTIC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Partie de l'acte médical qui vise à déterminer la nature de la maladie observée. Le diagnostic est indispensable à l'établissement du pronostic et de la thérapeutique. Il est moins une phase de l'examen médical ou paramédical qu'une conclusion de celui-ci. Facile et même évident dans certains cas, il peut être très difficile dans d'autres ; devant l'urgence thérapeutique, le médecin devra alors décider si et quand les documents qui s'accumulent permettent l'arrêt de l'investigation et le passage à une conclusion, qui reste forcément révisable, mais n'en est pas moins nécessaire, car une recherche de plus en plus raffinée de signes pourrait parfois se poursuivre indéfiniment. C'est en ce sens qu'on comprendra que le même mot grec (diagnôsis) ait signifié à la fois discernement, décision et diagnostic médical.

Depuis le papyrus Edwin Smith de la XVIIIe dynastie (« si tu examines un homme qui présente tel ou tel symptôme, alors tu diras à son sujet : il a ceci »), les médecins, tout au cours de l'histoire, se sont efforcés de poser des diagnostics, et on leur a souvent reproché de réduire à cela leur activité. Il faut reconnaître, en effet, que les diagnostics des Anciens, fondés sur la théorie hippocratique des humeurs, n'avaient pas grande signification. La médecine est devenue scientifique le jour où les découvertes de Morgagni et de Laennec ont permis le diagnostic anatomopathologique, celles de Virchow le diagnostic microscopique, celles de Claude Bernard le diagnostic physiologique, celles de Pasteur le diagnostic bactériologique. S'y sont ajoutés depuis lors les diagnostics immunologique, génétique et biochimique.

On appelle plus particulièrement « diagnostic positif » le moment où sont confrontés les signes recueillis dans la description typique d'une maladie, et « diagnostic différentiel » (par analogie avec la définition par genre prochain et différence spécifique) celui où ils sont confrontés avec les signes des maladies qui sont le plus voisines par leur symptomatologie.

Démarche essentiellement logique, qui n'est intuitive qu'en apparence, le diagnostic médical, brassant et triant une information de plus en plus considérable, peut être facilité par l'usage de l'ordinateur ; on s'appuie alors sur des méthodes très analytiques (le « pas à pas ») faisant appel à l'algèbre de Boole, au calcul des probabilités et à la théorie des graphes ou sur des techniques mathématiques globales de « reconnaissance des formes ».

—  Georges TORRIS

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DIAGNOSTIC  » est également traité dans :

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Diagnostic et symptômes »  : […] L'histoire naturelle des tumeurs explique l'intérêt d'un diagnostic précoce afin de réduire la probabilité de dissémination métastatique car plus la tumeur est petite, plus les chances de guérison définitive, après un traitement locorégional, sont grandes. Un cancer peut se développer au niveau de n'importe quel tissu de l'organisme. Aussi les signes qui le feront suspecter ou découvrir varient-i […] Lire la suite

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 506 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le diagnostic : voir, écouter-sentir, interroger et ausculter »  : […] En vertu de l'idée que toutes les parties enfouies et invisibles du corps correspondent à des parties externes, visibles – les organes sensoriels, la couleur et la texture de la peau, les parties du visage  –, l'observation médicale s'est développée sur un mode holistique, ne s'attachant pas au symptôme, détail isolé et manifestation localisée dans le temps et dans l'espace d'un déséquilibre géné […] Lire la suite

ÉCHOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 533 mots
  •  • 2 médias

L'utilisation des ultra-sons dans le domaine médical comme méthode diagnostique constitue l'échographie. Elle est actuellement bien au point en gynécologie et surtout en obstétrique . On l'utilise aussi pour l'étude des seins , du cœur (étude de la valvule mitrale et de la pathologie tumorale cardiaque). Certains organes digestifs (pancréas) et urinaires (diagnostic différentiel entre kystes et ca […] Lire la suite

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les électrodiagnostics de stimulation »  : […] Seuil galvanique . Sous l'influence d'un stimulus électrique galvanique (onde rectangulaire) appliqué sur un nerf ou sur le point moteur d'un muscle au repos, on obtient une réponse musculaire dont on peut apprécier la forme, l'amplitude et la durée. Normalement, la réponse obtenue est vive et rapide. Cet examen explore la réactivité du complexe neuromusculaire et permet ainsi d'étudier la prem […] Lire la suite

ENDOMÉTRIOSE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 834 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un diagnostic difficile et souvent tardif »  : […] L’endométriose se manifeste le plus souvent par des symptômes douloureux et(ou) une altération de la fertilité. En réalité, la symptomatologie est assez individuelle et il n’existe pas une, mais des endométrioses, avec des traductions cliniques, des localisations et des évolutions très diverses. Les douleurs surviennent en général lors des règles ou des rapports sexuels. Cependant, les femmes peu […] Lire la suite

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 737 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Diagnostic des différentes fièvres hémorragiques virales »  : […] Les FHV ont été initialement rassemblées en raison des signes et des symptômes communs aux différentes infections. Les patients peuvent initialement présenter de la fièvre et un malaise général similaires à ceux provoqués par d’autres maladies tropicales courantes, notamment le paludisme et la typhoïde. La rareté de chaque FVH, alliée à des symptômes peu caractéristiques, complique donc le diagno […] Lire la suite

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 626 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’homéopathie, un système recevable, une médecine bannie »  : […] Bien éloigné de notre médecine contemporaine, le système de Hahnemann était a priori largement recevable pour les médecins de son temps, pour des raisons scientifiques, pratiques autant que théoriques. La démarche reposait sur l’observation du malade qui était un principe essentiel de la médecine du xviii e  siècle. Depuis deux siècles, les médecins avaient accumulé les observations cliniques et a […] Lire la suite

IMAGERIE MÉDICALE

  • Écrit par 
  • Maurice LAVAL-JEANTET
  •  • 4 877 mots
  •  • 31 médias

Très longtemps limitée aux rayons X de Roentgen , pour lesquels les tissus fortement minéralisés étaient opaques, l'imagerie intègre aujourd'hui l'élasticité tissulaire et les conséquences de la réflexion des ultrasons, aussi bien que les noyaux atomiques de l'imagerie de résonance magnétique. Dans cette « nouvelle imagerie », l'informatique a contribué, à la naissance d'une nouvelle science de […] Lire la suite

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité défensive »  : […] Un autre aspect des phénomènes immunologiques est né en 1881 lorsque un zoologiste russe, E. Metchnikoff (1845-1916) , travaillant à Messine (Italie), a montré que les cellules mobiles des larves d'étoiles de mer entourent en peu de temps un objet étranger (il s'agissait d'épines de roses). C'était la première expérience montrant la participation de cellules dans un mécanisme de protection. En exa […] Lire la suite

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les maladies infectieuses émergentes : un ensemble aux contours flous  »  : […] Avant l’irruption du sida sur la scène médicale au début des années 1980, le triptyque hygiène-prévention vaccinale-antibiothérapie permettait d’espérer, sinon la fin des « grandes » maladies infectieuses (comme la variole déclarée éradiquée le 26 octobre 1977), du moins leur contrôle dans les pays ayant les moyens d’une politique de santé efficace. Certes, bien des maladies restaient endémiques a […] Lire la suite

Les derniers événements

Espagne. Lutte contre l’épidémie de Covid-19. 3-25 mars 2020

Le 3, un changement de méthode de diagnostic de la Covid-19 révèle que le premier mort de cette épidémie dans le pays est survenu le 13 février. Le 9, Madrid impose la fermeture des crèches et des établissements scolaires et universitaires à Madrid, principal foyer de l’épidémie, ainsi […] Lire la suite

France. Conclusions du Comité d’éthique sur le projet de loi de bioéthique. 25 septembre 2018

les recherches sur les embryons « surnuméraires » ne faisant pas l’objet d’un projet parental. Il suggère d’autoriser les couples souhaitant s’informer sur certaines anomalies génétiques à recourir au diagnostic préconceptionnel. […] Lire la suite

Suisse. Organisation de quatre votations. 14 juin 2015

Les électeurs suisses participent à quatre votations. Ils se prononcent à 61,9 p. 100 en faveur de l’autorisation du diagnostic préimplantatoire pour les couples recourant à la fécondation artificielle. Ils rejettent à 72,5 p. 100 des voix le projet sur les bourses d’études et la révision […] Lire la suite

France. Conférence de presse du président François Hollande. 14-27 janvier 2014

Le 14, lors de la troisième conférence de presse de son mandat, le président François Hollande reconnaît avoir sous-estimé l'importance de la crise économique et émet le diagnostic que c'est « l'offre qui fait la demande », affirmant que « le principal problème de la France, c'est la production […] Lire la suite

France. Abolition de la jurisprudence « Perruche » sur l'indemnisation des enfants handicapés. 10 janvier - 19 février 2002

novembre 2000, celle-ci avait admis le principe de l'indemnisation d'un enfant handicapé, Nicolas Perruche, dont la mère avait été privée de la possibilité d'avorter en raison d'une faute médicale lors du diagnostic prénatal. Cette décision était critiquée par les médecins spécialistes de la grossesse […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges TORRIS, « DIAGNOSTIC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/diagnostic/