LUSACE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bien que jadis elle ait correspondu à une région historique de peuplement slave, la Lusace (allemand : Lausitz) n'est pas une région uniforme. D'une part, sur le plan administratif, elle est à cheval sur deux Länder : le Brandebourg au nord, la Saxe au sud. D'autre part, du point de vue géographique, elle est composée de trois parties. Dans la basse Lusace, au nord, où Fläming et Spreewald constituent des limites assez nettes, Cottbus est la ville principale, et la lande constitue l'essentiel du paysage. Les collines de la Lusace se trouvent plus au sud. La tradition industrielle y est plus forte, la présence de lignites dans les sédiments tertiaires ayant donné naissance à une exploitation importante qui a gagné la région de Cottbus. La haute Lusace est une montagne cristalline culminant à 589 mètres. C'est une région frontalière à tous points de vue puisqu'elle est bordée à l'est par la Pologne, au sud par la République tchèque et à l'ouest par la vallée de l'Elbe, qui est très différente. La montagne présente des alignements granitiques de direction ouest-est, séparés par des vallées longitudinales favorisant les déplacements.

En réalité on peut classer les paysages en deux catégories : l'avant-pays et la montagne. Dans le premier, l'agriculture (céréales, cultures sarclées, élevage bovin) et l'industrie extractive ont été étroitement associées, l'exploitation, à ciel ouvert, des lignites sur d'énormes surfaces ayant marqué le paysage. La Spreewald est aujourd'hui une réserve de biosphère. Dans la montagne, en revanche, l'industrie est plus diversifiée. Le travail industriel, souvent exécuté à domicile, y est une vieille tradition. L'industrie textile est prépondérante. La montagne est une terre de colonisation germanique. Les nombreuses petites villes, presque toutes créées du xiie au xive siècle, ont été autant de bastions servant de défense contre les populations slaves locales. Les couvents, à l'exemple de celui de Marienthal, fondé par les Cisterciens en 1230 dans la vallée de la Neisse à 13,5 km au nord-est de Zittau, ont joué un rôle certain dans la colonisation. Parmi les villes possédant des noyaux médiévaux ou baroques, il convient de retenir Bautzen, Görlitz et Zittau. Depuis la réunification allemande (3 oct. 1990), l'économie est en cours de restructuration.

L'originalité de la Lusace vient de son peuplement : la minorité sorabe, peuple de Slaves occidentaux submergé par la colonisation allemande. Leur installation dans la Lusace remonte aux vie, viie et viiie siècles. Mais, dès le xe siècle, la colonisation allemande amène leur soumission. Certains se réfugient dans les zones tourbeuses ou amphibies et habitent les villages de pêcheurs. Comme ils étaient exclus au Moyen Âge des villes et des corporations, il ne put se former de bourgeoisie sorabe. Toutefois, une littérature sorabe commença à se développer à partir du xvie siècle. Au xixe siècle, le mouvement national prit de l'ampleur. En 1912 fut créée la Domowina, sorte d'association fédérale coiffant tous les groupements locaux. En 1949, les droits de la minorité sorabe furent garantis par la Constitution de la République démocratique allemande. Une chaire de langue sorabe a été créée à l'université de Leipzig, ainsi qu'à Sarrebruck et à Hambourg. La fondation pour le peuple sorabe, instrument de politique culturelle, a son siège à Bautzen.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification

Autres références

«  LUSACE  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 149 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne des principautés »  : […] Avec la fin des Hohenstaufen, l'idée d'empire universel cessa d'apparaître comme projet réalisable, et l'Empire se restreignit territorialement à l'Allemagne. En effet, à la fin du xiii e  siècle, la plupart des territoires liés à l'Allemagne à l'ouest (royaume de Bourgogne-Provence) et au sud (royaume d'Italie) avaient cessé d'en dépendre. Seuls lui étaient demeurés les pays colonisés, à l'est ju […] Lire la suite

SAXE (Land)

  • Écrit par 
  • Hélène ROTH
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Situé à l’est de l’ Allemagne , le Land de Saxe, limitrophe de la République tchèque et de la Pologne , comptait 4,08 millions d’habitants en 2017 pour une superficie de 18 450 km². Sa capitale est Dresde. L’État libre de Saxe ( Freistaat Sachsen en allemand), créé en 1918 et membre de la République fédérale de Weimar, disparaît sous le Troisième Reich et la République démocratique allemande (RD […] Lire la suite

Pour citer l’article

François REITEL, « LUSACE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lusace/