SARREBRUCK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sarrebruck (Saarbrücken en allemand) est une ville située dans le sud-ouest de l’Allemagne, capitale et unique grand centre du Land de Sarre. La ville comptait 183 000 habitants en 2018. Elle est traversée par la rivière Sarre et son territoire communal est frontalier avec la France. La ville se situe à 180 kilomètres de Francfort et à 720 kilomètres de Berlin.

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Si l’occupation du site de Sarrebruck dès l’époque antique est attestée, il faut attendre 999, date à laquelle elle est donnée par l’empereur Otton III à l’évêché de Metz, pour trouver une mention d’une forteresse sarrebruckoise (Sarabrucca). Du xive siècle à la Révolution française, la ville est dirigée par une branche de la maison de Nassau. D’importance politique et démographique modeste, elle subit deux périodes de destruction au xviie siècle, avant de connaître une phase d’expansion grâce à l’exploitation des minerais présents dans le sous-sol de sa région. Cette croissance permet à la ville de se moderniser et de se doter de plusieurs églises et palais de style baroque. Sarrebruck est occupée par les troupes françaises à partir de 1793 et intègre en 1797 le département de la Sarre, dont Trèves devient la préfecture.

L’histoire de Sarrebruck est dès lors marquée par celle des relations entre la France et la Prusse, puis l’Allemagne. La ville est prussienne à partir de 1815, et c’est à ses abords immédiats qu’a lieu un des premiers combats de la guerre franco-prussienne de 1870, la bataille de Forbach-Spicheren, perdue par les Français. De 1920 à 1935, la ville est le lieu d’administration de la Sarre par la France sous mandat de la Société des Nations, disposition imposée par le traité de Versailles.

La plus grande partie du centre-ville est détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa reconstruction ne se fera pas à l’identique, mais par modernisation du bâti. En outre, les quartiers anciens sur la rive gauche de la Sarre sont en partie détruits pour laisser place à partir de 1961 à une autoroute urbaine le long de la rivière. Occupée par les Américains puis administrée par l’armée française à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Sarrebruck devient la capitale du protectorat français de la Sarre de 1947 à 1956. Après le vote des Sarrois en faveur de leur rattachement à la République fédérale d’Allemagne, Sarrebruck s’impose naturellement comme siège des institutions du Land de Sarre en 1957.

La ville a connu un essor industriel certain au xixe siècle, à mesure que se développaient les activités minières et sidérurgiques de la région. En 1909, la commune s’est étendue par fusion avec St Johann et Malstatt-Burbach, ce qui lui a permis alors de passer la barre des 100 000 habitants. À partir des années 1970, Sarrebruck traverse une période de dépopulation en raison de la désindustrialisation. Si la baisse semble endiguée depuis les années 2000, le taux de chômage ainsi que la part des revenus faibles y sont supérieurs à la moyenne nationale. Cependant, quelques entreprises se maintiennent dans la sidérurgie (Saarstahl notamment) et dans le secteur des médias et des hautes technologies, comme celles installées à la place d’anciennes usines dans le quartier de Burbach. Elles attirent plusieurs milliers de travailleurs frontaliers venus de Forbach et de Sarreguemines, côté français. En outre, la ville participe activement aux institutions transfrontalières développées dans la Grande Région, notamment le réseau QuattroPole qu’elle forme avec Metz, Luxembourg et Trèves depuis 2000. La présence des institutions du Land et d’une université contribue par ailleurs au maintien de nombreux emplois publics.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en géographie, maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon

Classification

Autres références

«  SARREBRUCK  » est également traité dans :

SARRE

  • Écrit par 
  • Antoine LAPORTE
  •  • 691 mots
  •  • 1 média

La Sarre ( Saarland en allemand) est un Land allemand situé dans le sud-ouest du pays et frontalier de la France et du Luxembourg . Sa capitale est Sarrebruck . Le Land tire son nom de la rivière Sarre, qui prend sa source dans les Vosges et est un affluent de la Moselle. La Sarre ne couvre que 2 569 kilomètres carrés pour 996 000 habitants en 2017, ce qui en fait l’un des plus petits Länder d’A […] Lire la suite

Les derniers événements

19-26 mars 2017 Allemagne. Élection de Martin Schulz à la tête du SPD.

Alternative pour l’Allemagne (AfD, extrême droite) fait son entrée au Parlement de Sarrebruck avec 6,2 p. 100 des voix et 3 sièges. Le taux de participation est de 69,7 p. 100.  […] Lire la suite

25 mars 2012 Allemagne. Victoire de la C.D.U. aux élections régionales dans la Sarre

Le Parti pirate, qui défend le téléchargement gratuit sur Internet et la transparence en politique, fait son entrée au Parlement de Sarrebruck, avec 7,4 p. 100 des voix, comme il l'avait fait à Berlin en septembre 2011.  […] Lire la suite

5-19 septembre 1999 Allemagne. Revers électoraux pour le S.P.D. et pour les Verts

dans le gouvernement fédéral, ne sont plus représentés au Parlement de Sarrebruck. En février, la gauche avait déjà perdu le Land de Hesse – et la majorité absolue qu'elle détenait au Bundesrat. En juin, le S.P.D. avait enregistré un revers aux élections européennes. Le 5 également, les élections dans le Land de Brandebourg sont marquées par le fort recul du S. […] Lire la suite

11-13 juillet 1984 France – République fédérale d'Allemagne. Suppression des contrôles douaniers à la frontière franco-allemande

Le 13, Roland Dumas, ministre français chargé des Affaires européennes, et Waldemar Schreckenberger, chef de la chancellerie fédérale, paraphent ce texte au poste frontière situé sur l'autoroute Metz-Sarrebruck. […] Lire la suite

4-24 mai 1984 C.E.E. Préparation du sommet de Fontainebleau et relance européenne par la présidence française

Le 20, le président de la République française se rend à Sarrebruck où il rencontre le chancelier Helmut Kohl. Il s'agit, pour les deux partenaires, de s'assurer qu'ils parleront bien, à Fontainebleau, le même langage face aux exigences britanniques. Cette identité de vue sera confirmée, le 28, à l'issue du quarante-troisième sommet franco-allemand de Rambouillet. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Antoine LAPORTE, « SARREBRUCK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sarrebruck/