KIRGHIZSTAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Kirghizstan : carte physique

Kirghizstan : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kirghizstan : drapeau

Kirghizstan : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Les Tianshan, au Kirghizstan

Les Tianshan, au Kirghizstan
Crédits : Jerry Kobalenko/ Photographer's Choice/ Getty

photographie

Gorge d'Ala-Archa (Kirghizstan)

Gorge d'Ala-Archa (Kirghizstan)
Crédits : James Strachan/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique kirghize (KG)
Chef de l'ÉtatSooronbay Jeenbekov (depuis le 24 novembre 2017)
Chef du gouvernementMukhammedkalyi Abylgaziev (depuis le 20 avril 2018)
CapitaleBichkek
Langues officielleskirghize, russe
Unité monétairesom (KGS)
Population6 325 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)199 945

Histoire

On peut remonter le fil de l'histoire kirghize au moins jusqu'au ier siècle avant notre ère. L'aire de peuplement des premiers Kirghizes se situait probablement dans la vallée du haut Ienisseï, en Sibérie centrale, et ils ont pu appartenir à la culture de Tashtyk (ier siècle av. J.-C.-ve siècle apr. J.-C.), mélange de peuples européens et asiatiques. Les sources chinoises et musulmanes des viie-xiie siècles de notre ère décrivent les Kirghizes avec des cheveux roux, un teint clair et des yeux verts (ou bleus). Leur image était celle d'un peuple de la forêt « septentrional » qui utilisait des skis et pratiquait le chamanisme. Au milieu du ixe siècle, les Kirghizes, qui étaient alors sans doute turcophones, dominèrent militairement l'empire ouïgour en Mongolie, mais ne s'y installèrent pas ; ils restèrent avant tout un peuple de la forêt. Selon la géographie persane Hudūd al-'ālam (982), les Kirghizes vivaient à la frontière des « terres inhabitées du Nord » ; le grammairien du xie siècle Mahmud al-Kāshgarī mentionne que leur langue était turque. Du fait de leur habitat reculé, les Kirghizes restèrent à l'écart des principaux événements de l'histoire de l'Asie intérieure, ce qui leur permit de survivre au déferlement mongol qui transforma complètement le paysage politique de cette partie du monde. En 1207, ils se soumirent au fils de Gengis Khan, Jöči. En agissant ainsi, non seulement ils échappèrent à la destruction, mais ils restèrent hors de portée immédiate de l'islam. À la fin du xvie siècle, le chamanisme était toujours florissant chez les Kirghizes.

Aux xvie et xviie siècles, une grande partie des tribus kirghizes restantes vivaient dans le massif du Tianshan en tant que nomades, divisés en deux ailes (droite et gauche), même si l'avancée russe rencontra des vestiges de la branche kirghize du Ienisseï. En 1703, sous la pression des Djoungars (une tribu de Mongols occidentaux), les Kirghizes du Ienisseï émigrèrent au Semiretchié, mais les affrontements entre les deux peuples se poursuivirent jusqu'à la défaite du [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite d'études ouraliennes et altaïques, professeur d'histoire à l'université d'Indiana, Bloomington
  • : anthropologue, chercheur à l'Institut français d'études sur l'Asie centrale
  • : docteur en géographie, chargé de recherche au C.N.R.S., membre de l'U.M.R. 7528 Monde iranien et indien (C.N.R.S., Sorbonne nouvelle, EPHE, INALCO)

Classification


Autres références

«  KIRGHIZSTAN  » est également traité dans :

KIRGHIZSTAN, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/kirghizstan/#i_38160

BICHKEK, anc. FROUNZE

  • Écrit par 
  • Julien THOREZ
  •  • 486 mots
  •  • 2 médias

Bichkek, dénommée Frounze de 1926 à 1990, est la capitale du Kirghizstan, pays d'Asie centrale indépendant depuis 1991. Implantée sur le piémont septentrional du Tianshan (chaîne de l'Alatau kirghize) entre 700 et 900 mètres, dans l'oasis drainée par le Tchou, la ville est localisée à proximité de la frontière avec le Kazakhstan, ce qui lui confère une situation périphérique à l'échelle de la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bichkek-frounze/#i_38160

C.E.I. (Communauté des États indépendants)

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 632 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des partenaires aux intérêts divergents engagés dans des coopérations à géométrie variable »  : […] Les pays membres de la C.E.I. présentent une grande diversité de poids économique, démographique et territorial (tableau 1) . Ils n'ont pas tous les mêmes intérêts. On distingue généralement trois groupes de pays : – Les « intégrationnistes ». C'est la Biélorussie qui va le plus loin, en acceptant, voire demandant, une union avec la Russie, effectivement consacrée en plusieurs étapes entre avril 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-des-etats-independants/#i_38160

FERGANA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 411 mots

La dépression intramontagnarde de Fergana occupe 22 000 kilomètres carrés, dont 17 000 appartiennent à l'Ouzbékistan, le reste étant partagé de manière à peu près égale entre le Tadjikistan et le Kirghizstan. Dominée de tous côtés par de très hautes montagnes atteignant 4 000 mètres au nord et à l'est et 7 000 mètres au sud, la plaine de Fergana (300 km de longueur, 100 km de largeur) doit son exi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fergana/#i_38160

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'ère postsoviétique »  : […] Contrairement à ce qui avait été avancé, les musulmans de l'U.R.S.S. n'ont pas provoqué la désintégration du pouvoir soviétique. Lors du référendum de mars 1991, les républiques d'Asie centrale ont voté à 90 p. 100 leur maintien dans le nouveau pacte de l'Union proposé par Mikhaïl Gorbatchev. La première forme de politisation de l'islam en U.R.S.S. a été celle d'un parti pan-soviétique créé en ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_38160

ISSYK-KOUL LAC

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 676 mots

L'Issyk-Koul, ou Issyk-Köl, est un lac sans émissaire du nord-est du Kirghizstan. Situé dans le nord de la chaîne du Tianshan, c'est l'un des plus grands lacs de haute montagne du monde, réputé pour ses paysages exceptionnels et son intérêt scientifique unique. Il s'inscrit au pied du vaste bassin d'Issyk, bordé au nord par les monts Koungueï-Alataou et au sud par les monts Terskeï-Alataou. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lac-issyk-koul/#i_38160

OASIS

  • Écrit par 
  • Yves LACOSTE
  •  • 3 091 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Différents types d'oasis »  : […] Si un grand nombre d'oasis furent d'abord des escales caravanières (Sahara, routes de la soie en Asie centrale), d'autres ne procèdent pas pour l'essentiel de raisons commerciales ou politiques. Les plus vastes oasis et les plus peuplées, celles qui correspondent aux vallées de grands fleuves allogènes (Égypte, oasis d'Asie centrale), sont des noyaux de peuplement dont la mise en place est extrêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis/#i_38160

OUZBÉKISTAN

  • Écrit par 
  • Edward ALLWORTH, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Julien THOREZ, 
  • Anne TOURNEVILLE
  • , Universalis
  •  • 7 650 mots

Dans le chapitre « Une politique extérieure indépendante »  : […] La nécessité d'engager une politique permettant l'émergence d'un secteur privé de moyennes et petites entreprises s'est imposée auprès des élites gouvernementales au cours de l'année 2005-2006. Par ailleurs, le pays semble aujourd'hui plus disposé à ouvrir ses frontières à certaines firmes gazières et pétrolières étrangères. Après un revirement d'alliance en faveur de la Russie au détriment des Ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouzbekistan/#i_38160

TURKESTAN RUSSE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 647 mots

La région d'Asie centrale, qui est limitée au nord par la Sibérie, au sud par l'Iran, l'Afghanistan, l'Inde et le Tibet, à l'ouest par la mer Caspienne, à l'est par la Mongolie et le désert de Gobi, et qui est peuplée en majorité de musulmans turcs, est appelée Turkestan, une dénomination conventionnelle. Sa partie orientale est le Xinjiang, ou Turkestan chinois. Sa partie occidentale forme le Tur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkestan-russe/#i_38160

Voir aussi

Pour citer l’article

Denis SINOR, Arnaud RUFFIER, Julien THOREZ, « KIRGHIZSTAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirghizstan/