Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

OUZBEK

Importante ethnie indigène d'Asie centrale. Les Ouzbek, au nombre de plus de 20 millions au début du xxie siècle, habitent surtout en Ouzbékistan, où ils représentent environ 74 p. 100 de la population. Hors des frontières de leur république, on trouve un grand nombre d'Ouzbek en Afghanistan, au Tadjikistan, au Kirghizstan, au Kazakhstan, au Turkménistan.

En Asie centrale, le peuple ouzbek est celui qui présente le plus de variétés anthropologiques. La majorité de la population de tradition citadine et certains ruraux (régions de la Ferghana, du Khorezm) sont très proches des Tadjik. Tout comme les Tadjik, ces groupes de citadins étaient appelés auparavant Sart ; on peut les considérer comme des représentants caractéristiques du type centrasiatique. Un autre groupe ouzbek, qui garde encore en mémoire son appartenance aux Elemen (plus communément appelés Turcs) qui vivaient en Ouzbékistan jusqu'au xve siècle aux côtés des peuplades karlouk, kaltatay, barla, etc., a un type centrasiatique d'où l'élément mongol n'est pas absent. Le troisième groupe est formé par des Ouzbek qui menaient une vie nomade ou semi-nomade, Kyptchak et Koungrad, qui sont plus proches des Kazakh, des Karakalpak et des Kirghiz que des Tadjik. Dans la formation de leur type anthropologique, l'élément européen a joué un rôle égal à celui de l'élément mongol.

— Charles URJEWICZ

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFGHANISTAN

    • Écrit par Daniel BALLAND, Gilles DORRONSORO, Universalis, Mir Mohammad Sediq FARHANG, Pierre GENTELLE, Sayed Qassem RESHTIA, Olivier ROY, Francine TISSOT
    • 37 316 mots
    • 19 médias
    ...renforcés au cours du second quart du xxe siècle par un afflux de réfugiés en provenance de l'Asie centrale soviétique, sont représentés par des Ouzbeks (6 %) et des Turkmènes (moins de 2 %), ainsi que par quelques milliers de Kirghiz dans le Wakhan, ou Pamir afghan. Enfin, l'Hindou-Kouch...
  • COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

    • Écrit par Roland LOMME
    • 21 116 mots
    • 6 médias
    ...des Ossètes, des Adjars et des Abkhazes ; le chauvinisme azerbaïdjanais [en Azerbaïdjan] à l'encontre des Arméniens ; le chauvinisme des Ouzbeks [à Boukhara et à Khiva] à l'encontre des Turkmènes et des Kirghizes ». Ainsi, dès 1923, le « chauvinisme de grande puissance » n'est-il...
  • ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

    • Écrit par Françoise AUBIN, Olivier CARRÉ, Nathalie CLAYER, Universalis, Andrée FEILLARD, Marc GABORIEAU, Altan GOKALP, Denys LOMBARD, Robert MANTRAN, Alexandre POPOVIC, Catherine POUJOL, Jean-Louis TRIAUD
    • 31 426 mots
    • 12 médias
    ...étaient partagées de façon à peu près égales entre l'URSS et un ou plusieurs États étrangers (Iran, Afghanistan, Turquie, Irak) ; et trois (les Turcs Ouzbeks, Kazakhs et Kirghizes) avaient des minorités importantes de l'autre côté de la frontière chinoise ou afghane, sans compter les petits groupes...
  • ISMĀ‘ĪL Ier (1487-1524) shāh séfévide de Perse (1501-1524)

    • Écrit par Jean CALMARD
    • 1 271 mots

    Fondateur de la dynastie séfévide, Shāh Esmā'il Ier (Ismā‘īl) régna de 1501 à 1524. Réunificateur de l'entité iranienne, il évita que ne se concrétise la menace des Ottomans d'absorber l'Iran dans leur vaste empire. C'est pourquoi certains historiens considèrent l'État qu'il créa...

  • Afficher les 10 références