KENYA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Kenya : carte physique

Kenya : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kenya : drapeau

Kenya : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Vallée du Rift, Kenya

Vallée du Rift, Kenya
Crédits : J. Elzenga/ Getty Images

photographie

Flamants roses dans le Parc national du lac Nakuru, Kenya

Flamants roses dans le Parc national du lac Nakuru, Kenya
Crédits : E. Momatiuk/ National Geographic/ Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique du Kenya (KE)
Chef de l'État et du gouvernementUhuru Kenyatta (depuis le 9 avril 2013)
CapitaleNairobi
Langues officiellesanglais, swahili
Unité monétaireshilling du Kenya (KES)
Population48 924 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)591 971

Le Kenya depuis l'indépendance

La vie politique kenyane se caractérise par une grande stabilité. Contrairement aux pays voisins, le Kenya a évité les guerres civiles et les successions à la tête de l'État se sont déroulées pacifiquement. De plus, ses dirigeants ont toujours opté pour un capitalisme plus ou moins régulé par un État fort, ce qui a occasionné des périodes de prospérité économique. Ce relatif succès tient d'abord aux initiatives du premier président du Kenya, Jomo Kenyatta.

Le contrat social institué par Jomo Kenyatta (1963-1978)

Fort de son aura de héros de l'indépendance, Jomo Kenyatta réussit à imposer un régime politique doté d'une forte légitimité, qui se perpétue après son décès en 1978, mais sous des formes de plus en plus dévoyées. Il invente une forme de présidentialisme s'appuyant sur une bureaucratie préfectorale jouissant de pouvoirs étendus et organisant un système clientéliste de redistribution. Il s'agit d'une formule de compromis basée sur des alliances entre élites permettant une transition en douceur après la terrible guerre Mau-Mau des années 1950 qui a profondément divisé le pays.

La gestion du pluralisme en dehors des partis politiques

Comme les autres pays africains, le Kenya adopte rapidement après l'indépendance un régime à parti unique. Mais cette formule ne repose pas sur l'hégémonie d'une seule ethnie ou d'une élite unique. Cet autoritarisme encourage l'intégration nationale et organise un pluralisme compétitif qui se structure largement en dehors des partis politiques.

Cette marginalisation des partis a commencé dès 1964 par l'absorption de la Kenya African Democratic Union (K.A.D.U.) au sein de la Kenya African National Union (K.A.N.U.). Le 12 décembre 1963, le Kenya a accédé à l'indépendance à l'issue des conférences de Lancaster House qui ont abouti à la Constitution dite « Majimbo » instituant une forme de fédéralisme inacceptable pour Kenyatta. En effet, les leaders des petites ethnies regroupés dans [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche, Fondation nationale des sciences politiques (C.E.R.I.)
  • : maître ès géographie
  • : maître de conférences en sciences politiques au Centre de recherche et d'étude sur les pays d'Afrique orientale de l'université de Pau et des pays de l'Adour
  • : professeur de géographie à l'université de Bordeaux-III-Michel-de-Montaigne

Classification


Autres références

«  KENYA  » est également traité dans :

KENYA, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/kenya/#i_21438

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire anglophone »  : […] La Grande-Bretagne s'engagea la première dans la voie de la décolonisation en Afrique de l'Ouest, où la situation était plus « mûre » qu'ailleurs, et sur les marges du monde noir. Au Soudan, le problème était étroitement lié à l'avenir des relations anglo-égyptiennes. Le processus de transfert de souveraineté y fut très précoce. S'appuyant sur le statut juridique de condominium anglo-égyptien dep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/#i_21438

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littératures d'Afrique anglophone »  : […] Le prix Nobel décerné en 1986 à l'écrivain nigérian Wole Soyinka a certainement contribué à la reconnaissance internationale de l'excellence des littératures africaines, et en particulier de la vitalité de celles d'Afrique anglophone, longtemps éclipsées par le bruit fait autour de la négritude. En effet, l'Afrique anglophone, peut-être plus pragmatique, s'était d'abord manifestée par la plume d'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_21438

AUSTRALOPITHECUS ANAMENSIS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 769 mots

Dans le chapitre « Découverte des premiers fossiles »  : […] Au cours de prospections menées pour le laboratoire de zoologie comparée de l’université Harvard, Bryan Patterson découvrait, en 1965, au sud-ouest du lac Turkana, sur le site de Kanapoi (Kenya), un fragment d’humérus d’un hominidé. Ce dernier était trouvé sous une coulée de basalte en surface des sédiments. L’intérêt de ce gisement résidait dans le fait que son âge était très ancien comme le su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australopithecus-anamensis/#i_21438

CHAGGA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 738 mots

Population bantoue, les Chagga (Wachagga ou Dschagga) ont suscité l'intérêt des premiers voyageurs par le pittoresque de leur localisation sur les hautes pentes du Kilimandjaro ; l'originalité de leur système d'irrigation a attiré l'attention des historiographes marxistes : Wittfogel en fait les représentants africains du mode de production asiatique. Au nombre d'environ 1,5 million de personnes a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chagga/#i_21438

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 273 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La décolonisation de l'Empire britannique »  : […] Très tôt convaincus que l'Asie allait revenir aux Asiatiques, les Britanniques furent les premiers Européens à se résigner à la décolonisation. L'émancipation de l' Inde avait été vainement demandée depuis la fin du xix e  siècle par l'Indian Congress, le parti du Congrès. Mais celui-ci devint, dans l'entre-deux-guerres, un puissant mouvement nat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decolonisation/#i_21438

DÉCOUVERTE D'ORRORIN TUGENENSIS

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 186 mots

C'est dans les Tugen Hills, au cœur du rift Gregory au Kenya, que Martin Pickford et Brigitte Senut ont découvert, en 2000, les restes d'un nouvel hominidé vieux de quelque 6 millions d'années dans le gisement de Lukeino. Treize pièces osseuses et dentaires – dont deux mandibules et deux fémurs très fragmentaires –, représentant au moins cinq individus, semblent confirmer la présence en Afrique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-d-orrorin-tugenensis/#i_21438

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « « Australopithecus aethiopicus », « A. robustus » et « A. boisei » »  : […] Ces trois espèces sont classiquement considérées comme des espèces « robustes ». La plus ancienne, A. aethiopicus , a été découverte en 1967, dans la vallée de l'Omo, par Camille Arambourg et Yves Coppens dans des niveaux vieux de 2,5 Ma. Elle était d'abord représentée par une mandibule assez massive portant d'énormes dents. Un crâne découvert à l'ouest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hominides/#i_21438

KAMBA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 318 mots

Étroitement apparentés aux Kikuyu, les Kamba (Akamba ou Wakamba, singulier Mukamba), qui parlent le kithamba, occupent les districts de Machakos et de Kitui, au Kenya, dont ils constituent 11 p. 100 environ de la population, soit plus de 2 500 000 personnes dans les années 1990. Agriculteurs entreprenants, les Akamba établissent leurs champs le long des rivières, dans les petites dépressions, part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamba/#i_21438

KARAMOJONG

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 477 mots

Le terme de Karamojong désigne à la fois un groupe de populations nilotiques et l'une des ethnies de ce groupe, les Karamojong proprement dits. Apparentées linguistiquement, ces populations sont localisées au nord-ouest du Kenya et dans les régions adjacentes de l'Ouganda ; outre les Karamojong, elles comprennent les Toposa et les Turkana. Les Karamojong vivent dans une région de plateaux, entouré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karamojong/#i_21438

KENYATTA JOMO (1893 env.-1978)

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 1 002 mots
  •  • 2 médias

Né à la fin du xix e siècle, près de Gatundu, en pays kikuyu, Jomo Kenyatta suit en 1909 l'enseignement d'une mission. Vers 1919, il s'installe à Nairobi et, en 1922, est employé par la municipalité au service des Eaux. Sa connaissance de l'anglais, du swahili (langue véhiculaire de l'Afrique orientale) et du kikuyu (sa langue maternelle) le cond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jomo-kenyatta/#i_21438

KIKUYU

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 749 mots
  •  • 2 médias

Cultivateurs de langue bantoue, les Kikuyu ou Gikuyu forment le groupe tribal le plus important du Kenya (plus de cinq millions de locuteurs en 1991). Ils habitent au nord de Nairobi, une région d'altitude moyenne de 1 600 mètres, faite de collines dont les sentiers épousent les pentes raides. Ils ont perdu tout souvenir d'immigration, les traditions se référant seulement à l'ancêtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kikuyu/#i_21438

LOMEKWI, sites préhistoriques

  • Écrit par 
  • Anne DELAGNES
  •  • 1 583 mots
  •  • 1 média

Localisé au nord du Kenya, sur la bordure occidentale du lac Turkana, Lomekwi est un complexe de sites  préhistoriques  découvert en 2011. L'un d’entre eux, Lomekwi 3, a fait l'objet de fouilles et d'analyses détaillées. Il a livré des outils en pierre vieux de 3,3 millions d'années, ce qui fait reculer l'invention de la taille de la pierre de plus de 700 000 ans. Cette découverte s'inscrit dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lomekwi-sites-prehistoriques/#i_21438

LUO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 273 mots

Vivant au Kenya, dans la province de Nyanza, autour du golfe de Kavirondo, à l'est du lac Victoria, les Luo sont environ 3,5 millions. D'origine nilotique, ils n'ont pas connu de structure étatique ni même de chefferie ; l'autorité, de type sénioriale, se transmet par le biais des lignages patrilinéaires. Le culte des ancêtres continue à être pratiqué malgré une apparente conversion au christianis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luo/#i_21438

MAATHAI WANGARI (1940-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 547 mots

Figure politique kenyane et militante écologiste, Wangari Maathai reçoit le prix Nobel de la paix en 2004, devenant ainsi la première lauréate africaine. Ses travaux sont souvent jugés gênants et subversifs dans son propre pays, car leur franchise s'écarte nettement de l'attitude traditionnellement réservée à la femme. Née le 1 er  avril 1940 à Nyeri, au Kenya, Wangari Mut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wangari-maathai/#i_21438

MASSAÏ

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 334 mots
  •  • 5 médias

Le pays massaï, allongé du nord au sud, chevauche la frontière Kenya- Tanzanie. Région montagneuse creusée par la Great Rift Valley, l'altitude y varie de 1 500 à 3 000 mètres environ. Elle est dominée par les monts Elgon, Kenya, Kilimandjaro et Meru. L'eau est rare, les pluies peu abondantes. Les Massaï , qui étaient environ 800 000 à la fin des années 1990, comportent plusieurs tribus : les Sam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massai/#i_21438

MOMBASA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 444 mots

Ville et principal port du Kenya, Mombasa est située dans une baie de l'océan Indien, près de la pointe sud du pays. La ville ancienne est localisée sur une île corallienne d'une quinzaine de kilomètres carrés, qui est reliée à la partie continentale et moderne de la municipalité, d'une superficie de 259 kilomètres carrés, par une digue, un pont et un bac. Fondée par des marchands arabes au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mombasa/#i_21438

NAIROBI

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS
  •  • 799 mots
  •  • 2 médias

Capitale du Kenya, Nairobi compte plus de 3,5 millions d'habitants en 2007. Sa structure géographique exprime les avatars de l'histoire nationale. La ville n'a d'abord été qu'une gare sur la voie ferrée reliant Mombasa au lac Victoria, occupant un site de piémont à 1 650 mètres d'altitude, au pied des collines kikuyu, sur le plateau d'Embakasi, terminaison du plateau masaï. Ce site a été choisi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nairobi/#i_21438

NGUGI WA THIONG'O JAMES (1938- )

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 560 mots

Né à Kamarithu (Kenya), James Ngugi wa Thiong'o fit ses études à Makerere University College, à Kampala, où il dirigea la revue Penpoint et fit jouer, en 1964, sa pièce The Black Hermit (« L'Hermite noir »). La même année, il publia son premier roman, Weep not Child ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-ngugi-wa-thiong-o/#i_21438

POSTCOLONIALES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une culture du syncrétisme »  : […] À la fin des années 1950, la production postcoloniale prend véritablement son essor. Pour des raisons de stratégies colonialistes, les territoires de l'anglophonie et de la francophonie donnent naissance à des phénomènes culturels nettement différents. Sans doute le discours sur la négritude, les écrits de Frantz Fanon et les théories tiers-mondistes ont-ils influencé davantage les littératures d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-postcoloniales/#i_21438

RAPATRIÉS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 8 350 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les indemnisations »  : […] Les difficultés de l'insertion dans la vie économique et sociale des rapatriés, que s'efforçaient d'atténuer les mesures d'urgence d'aide et d'assistance, posèrent en effet, très tôt, le problème des moyens financiers et plus précisément de l' indemnisation des biens perdus. Elle était partout réclamée. Elle imposait que fussent évalués les montants, distinguées les propriétés confisquées ou aband […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapatries/#i_21438

RIFT EST-AFRICAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques TIERCELIN
  •  • 6 228 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le rift du Kenya »  : […] Si le sud du rift éthiopien montre un ensemble de fossés orientés nord-sud, le point de jonction avec le troisième segment de la branche orientale, le rift du Kenya, est marqué par la présence du plus grand lac de cette branche du rift, le lac Turkana (anciennement lac Rudolf). Profond de 125 mètres, ce lac occupe une suite de quatre demi-grabens de 250 kilomètres de longueur totale et de 30 kilo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rift-valleys-africains/#i_21438

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 584 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Situation après l’intervention éthiopienne »  : […] Depuis le conflit qui les a opposés dans l’Ogaden en 1977-1978, l’Éthiopie considère son voisin somalien comme un ennemi potentiel dont il importe de diminuer la puissance. Soutenue par les États-Unis, elle intervient donc militairement à la fin de 2006, convaincue que les islamistes radicaux sont sur le point de prendre le pouvoir à Mogadiscio. La violence aveugle de son intervention qui cible i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somalie/#i_21438

TESO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 561 mots

Population nilotique du groupe central, les Teso appartiennent au même groupe linguistique que les Karamojong. Seconde ethnie de l'Ouganda, ils sont localisés dans l'est du pays et constituent environ 4 p. 100 de la population ougandaise dans les années 2000, soit 1 200 000 environ. Ils sont également présents au Kenya dans la province de Nyanza, où ils sont connus sous le nom de Iteso, ou Itesyo. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teso/#i_21438

TURKANA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 581 mots

Population nilotique, les Turkana appartiennent au groupe Karamojong dont ils constituent la tribu la plus importante. Ils occupent une vaste région aride de plaines et de plateaux — le Turkana —, située dans le nord-ouest du Kenya, entre le lac Turkana (ancien lac Rodolphe) et l'escarpement qui marque la frontière avec l'Ouganda. Des reliefs vigoureux au sud, une zone désertique au nord donnent a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkana/#i_21438

Voir aussi

Pour citer l’article

Denis Constant MARTIN, Marie-Christine MARTIN, Hervé MAUPEU, Bernard CALAS, « KENYA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenya/