KENYA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique du Kenya (KE)
Chef de l'État et du gouvernementUhuru Kenyatta (depuis le 9 avril 2013)
CapitaleNairobi
Langues officiellesanglais, swahili
Unité monétaireshilling du Kenya (KES)
Population48 952 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)610 000

Histoire

L'histoire précoloniale

Les fouilles pratiquées en Afrique de l'Est ont permis de recueillir, sous forme d'ossements ou de pierres taillées, des témoins anciens d'une occupation humaine ou pré-humaine. Au Kenya, deux zones sont particulièrement riches de ce point de vue : le pourtour du lac Victoria (où furent découverts des restes d'un Proconsul Africanus datant du Miocène inférieur, soit environ 20 millions d'années avant notre époque) et la vallée du Rift (sites d'Olorgesaille, des environs des lacs Nakuru et Elementaita). Les recherches faites à partir de ces vestiges permettent de reconstituer au moins partiellement la chaîne de l'évolution humaine et mettent en évidence l'existence de différenciations culturelles rapides survenues à partir du Pléistocène. Vers 5000 avant notre ère s'y ajoutent les incursions de peuples pasteurs venus du nord ; à partir de là, les influences extérieures vont se multiplier, important ou consolidant des innovations techniques décisives (agriculture, élevage, travail du fer) et coulant les fondations sur lesquelles les sociétés du Kenya moderne devaient s'édifier : un brassage culturel intense réunissant par coexistence, absorption ou affrontement des groupes rattachés en majorité aux ensembles que la linguistique moderne définit comme couchites, nilotiques et bantous.

Ainsi, les premiers Couchites seraient arrivés au Kenya il y a environ deux mille ans ; les proto-Bantous vers 400-300 avant J.-C. ; durant le premier millénaire de notre ère, les Nilotiques exercent une influence dominante sur les Hautes Terres de l'Ouest, donnant naissance à la civilisation des « trous Sirikwa ». À la même époque, sur la côte de l'océan Indien, se met en place une autre culture tout aussi composite. D'un côté les migrants bantous parviennent sur la côte durant le premier millénaire, de l'autre l'utilisation des moussons y pousse des peuples navigateurs et commerçants, arabes surtout, qui bâtissent des cités prospères et trafiquent avec l'Asie Mineure comme avec l'Extrême-Orient. C'est cet univers swahili (côtier) que découvre Vasco de Gama en 1498 ; c'est lui que les Portugais vont entreprendre de soumettre sans jamais y parvenir totalement. Ils se heurtent en effet à la résistance des populations locales mais aussi à l'intervention d'autres puissances extérieures : les Turcs à la fin du xvie siècle et surtout les Arabes omanais dans la seconde moitié du xviie siècle. Tant et si bien que les Portugais doivent abandonner la côte kenyane en 1729. Mais les grandes familles swahili ne sont pas pour autant décidées à accepter un joug étranger et elles vont lutter contre l'emprise omanaise jusqu'au xixe siècle en tentant d'obtenir un appui de l'Angleterre dont les navires croisent dans l'océan Indien depuis le milieu du xviie siècle. La Couronne hésite mais préfère traiter avec le sultan d'Oman, Sayyid Said, d'autant plus qu'en 1837 il parvient à se débarrasser de la plus puissante famille swahili, la Mazaria de Mombasa. En 1840, Sayyid Said vient s'installer à Zanzibar, épicentre du commerce côtier, notamment de la traite des esclaves. Les Anglais s'efforcent de la limiter avant d'en obtenir l'interdiction en 1897. Dans l'intervalle, ils exercent une influence de plus en plus forte sur le trône de Zanzibar. En 1884-1885, à la conférence de Berlin, ils font reconnaître leurs droits sur l'Ouganda et les régions avoisinantes. Le gouvernement britannique ne soutient que tardivement la volonté coloniale de l'Imperial British East Africa Company. Puis, en 1894, il proclame son protectorat sur le Buganda et prend en charge l'administration du territoire précédemment dévolu à l'I.B.E.A.C. ; le 1er juillet 1895, il crée le protectorat de l'Est-Africain britannique, sur la région comprise entre la côte et le Buganda, incluant donc les terres relevant théoriquement de Zanzibar.

Pendant ce temps, du xvie au xixe siècle, l'intérieur connaît également de grands bouleversements. Les Galla (Couchites orientaux) exercent une forte pression au nord, mais seront finalement repoussés par les Somalis. À l'ouest, les migrations bantoues se poursuivent tandis que des groupes nilotiques orientaux arrivent par le Nord-Ouest. Les [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages

Médias de l’article

Kenya : carte physique

Kenya : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kenya : drapeau

Kenya : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Vallée du Rift, Kenya

Vallée du Rift, Kenya
Crédits : The Image Bank/ Getty Images

photographie

Flamants roses dans le Parc national du lac Nakuru, Kenya

Flamants roses dans le Parc national du lac Nakuru, Kenya
Crédits : E. Momatiuk/ National Geographic/ Getty

photographie

Afficher les 13 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  KENYA  » est également traité dans :

KENYA, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 323 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire anglophone »  : […] La Grande-Bretagne s'engagea la première dans la voie de la décolonisation en Afrique de l'Ouest, où la situation était plus « mûre » qu'ailleurs, et sur les marges du monde noir. Au Soudan, le problème était étroitement lié à l'avenir des relations anglo-égyptiennes. Le processus de transfert de souveraineté y fut très précoce. S'appuyant sur le statut juridique de condominium anglo-égyptien dep […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 605 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littératures d'Afrique anglophone »  : […] Le prix Nobel décerné en 1986 à l'écrivain nigérian Wole Soyinka a certainement contribué à la reconnaissance internationale de l'excellence des littératures africaines, et en particulier de la vitalité de celles d'Afrique anglophone, longtemps éclipsées par le bruit fait autour de la négritude. En effet, l'Afrique anglophone, peut-être plus pragmatique, s'était d'abord manifestée par la plume d'h […] Lire la suite

AUSTRALOPITHECUS ANAMENSIS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 769 mots

Dans le chapitre « Découverte des premiers fossiles »  : […] Au cours de prospections menées pour le laboratoire de zoologie comparée de l’université Harvard, Bryan Patterson découvrait, en 1965, au sud-ouest du lac Turkana, sur le site de Kanapoi (Kenya), un fragment d’humérus d’un hominidé. Ce dernier était trouvé sous une coulée de basalte en surface des sédiments. L’intérêt de ce gisement résidait dans le fait que son âge était très ancien comme le su […] Lire la suite

CHAGGA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 738 mots

Population bantoue, les Chagga (Wachagga ou Dschagga) ont suscité l'intérêt des premiers voyageurs par le pittoresque de leur localisation sur les hautes pentes du Kilimandjaro ; l'originalité de leur système d'irrigation a attiré l'attention des historiographes marxistes : Wittfogel en fait les représentants africains du mode de production asiatique. Au nombre d'environ 1,5 million de personnes a […] Lire la suite

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 287 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La décolonisation de l'Empire britannique »  : […] Très tôt convaincus que l'Asie allait revenir aux Asiatiques, les Britanniques furent les premiers Européens à se résigner à la décolonisation. L'émancipation de l' Inde avait été vainement demandée depuis la fin du xix e  siècle par l'Indian Congress, le parti du Congrès. Mais celui-ci devint, dans l'entre-deux-guerres, un puissant mouvement nationaliste de masse que les Britanniques divisèrent […] Lire la suite

DÉCOUVERTE D'ORRORIN TUGENENSIS

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 186 mots

C'est dans les Tugen Hills, au cœur du rift Gregory au Kenya, que Martin Pickford et Brigitte Senut ont découvert, en 2000, les restes d'un nouvel hominidé vieux de quelque 6 millions d'années dans le gisement de Lukeino. Treize pièces osseuses et dentaires – dont deux mandibules et deux fémurs très fragmentaires –, représentant au moins cinq individus, semblent confirmer la présence en Afrique de […] Lire la suite

GRÊLE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 681 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Répartition géographique de la grêle dans le monde »  : […] Tout comme les tornades, les chutes de grêle les plus importantes sont associées à des nuages d’orage particulièrement violent. Mais elles frappent plus régulièrement les régions continentales que les régions côtières, où l’épaisse couche d’air chaud et humide située entre sol et nuages favorise la fonte des grêlons en fines particules de glace ou en gouttes de pluie. Parmi les régions qui rapport […] Lire la suite

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 529 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « « Australopithecus aethiopicus », « A. robustus » et « A. boisei » »  : […] Ces trois espèces sont classiquement considérées comme des espèces « robustes ». La plus ancienne, A. aethiopicus , a été découverte en 1967, dans la vallée de l'Omo, par Camille Arambourg et Yves Coppens dans des niveaux vieux de 2,5 Ma. Elle était d'abord représentée par une mandibule assez massive portant d'énormes dents. Un crâne découvert à l'ouest du Turkana par Alan Walker et son équipe en […] Lire la suite

KAMBA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 318 mots

Étroitement apparentés aux Kikuyu, les Kamba (Akamba ou Wakamba, singulier Mukamba), qui parlent le kithamba, occupent les districts de Machakos et de Kitui, au Kenya, dont ils constituent 11 p. 100 environ de la population, soit plus de 2 500 000 personnes dans les années 1990. Agriculteurs entreprenants, les Akamba établissent leurs champs le long des rivières, dans les petites dépressions, part […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-12 juillet 2021 Finances mondiales. Suspension du projet européen de taxe numérique.

Seuls s’opposent au projet la Barbade, l’Estonie, la Hongrie, l’Irlande, le Kenya, le Nigeria, le Pérou, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le Sri Lanka. Le 10, le G20 réuni à Venise approuve, après le G7 en juin, l’accord sur la taxation des multinationales. La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen déclare que cet accord « invite les pays à accepter de démanteler les taxes numériques existantes, que les États-Unis considèrent comme discriminatoires, et à s’abstenir d’instaurer des mesures similaires à l’avenir ». […] Lire la suite

17 juin 2021 Canada. Nomination du juge Mahmud Jamal à la Cour suprême.

Né au Kenya dans une famille originaire de l’Inde, Mahmud Jamal sera le premier juge non blanc à siéger dans cette institution. […] Lire la suite

23 octobre 2020 Soudan – Israël – États-Unis. Annonce d'un rapprochement entre le Soudan et Israël.

Cette annonce fait suite à l’acceptation par Khartoum du versement d’une indemnisation de 335 millions de dollars pour les attentats djihadistes perpétrés contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie en 1998, et à l’engagement de Washington de retirer le Soudan de la liste des pays soutenant le terrorisme. Les Émirats arabes unis et Bahreïn ont annoncé leur reconnaissance d’Israël en août et septembre. […] Lire la suite

22 juillet 2019 Kenya. Arrestation du ministre des Finances.

Le parquet général ordonne l’arrestation et l’inculpation du ministre des Finances Henry Rotich et de vingt-sept autres responsables, notamment pour corruption et fraude, dans le cadre d’un scandale lié au projet de construction de deux barrages hydrauliques dans la vallée du Rift. Henry Rotich est l’un des membres influents du gouvernement du président Uhuru Kenyatta. […] Lire la suite

10-27 mars 2019 États-Unis. Suspension de l'exploitation des Boeing 737 MAX.

Le 10, un Boeing 737 MAX de la compagnie Ethiopian Airlines qui assurait la liaison entre Addis-Abeba (Éthiopie) et Nairobi (Kenya) s’écrase peu après son décollage avec cent cinquante-sept personnes à bord. En octobre 2018 déjà, un 737 MAX de la compagnie indonésienne Lion Air s’était abîmé en mer de Java dans des circonstances identiques. Le 11, Ethiopian Airlines décide d’immobiliser sa flotte de Boeing 737 MAX. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard CALAS, Denis Constant MARTIN, Marie-Christine MARTIN, Hervé MAUPEU, « KENYA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/kenya/