JÉRÔME saint (347 env.-419/20)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Savant et moine à Bethléem

Par Chypre et Antioche – escales qui lui donnent de renouer avec les évêques suivis à Rome en 382 –, il gagne Jérusalem, où il retrouve Rufin d'Aquilée, un condisciple et ami intime de naguère, qui y avait fondé et y dirigeait avec la Romaine Mélanie deux couvents latins. Jérôme, qu'avait rejoint Paula, finit par faire de même, mais à Bethléem. Entre autres charges (direction des moines, gestion d'une hôtellerie pour les pèlerins, instruction d'enfants – dans une sorte d'école monastique ?...), il y poursuit, infatigable, ses travaux d'écrivain, à la requête et avec le soutien d'amis d'Italie. Il continue d'entretenir une vaste correspondance (près de cent vingt lettres subsisteront de lui, allant du simple billet jusqu'à d'amples traités). Pionnier, à cet égard, parmi les Latins, il dresse en cent trente-cinq notices, sous un titre repris de Suétone (Des hommes illustres), le bilan de quatre siècles de littérature chrétienne (s'inspirant d'Eusèbe pour les auteurs grecs). D'Origène, il traduit de nouvelles homélies, et il l'exploite abondamment, avec d'autres Pères grecs, pour commenter saint Paul, l'Ecclésiaste, plus tard tout le corpus des Prophètes, ainsi que saint Matthieu. Il se remet aussi à réviser sur le grec la Bible latine. Mais les Hexaples d'Origène (donnant en parallèle sur six colonnes les diverses versions de l'Ancien Testament), qu'il consulte dans cette intention à la riche bibliothèque de Césarée, vont raviver son intérêt pour l'hébreu et donner corps à l'audacieux projet d'une nouvelle traduction de l'Ancien Testament conforme à l'authenticité de la langue originale. Cet idéal de la veritas hebraica visait moins à disqualifier l'ancienne Vulgate qu'à permettre aux chrétiens de défendre face aux juifs les titres messianiques du Christ. Mené sur quelque quinze années, cet immense travail se heurtera à beaucoup de défianc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  JÉRÔME saint (347 env.-419/20)  » est également traité dans :

VULGATE DE SAINT JÉRÔME (391-405 env.)

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 259 mots
  •  • 1 média

Les chrétiens du monde latin ont utilisé très tôt des traductions latines de la version grecque de la Bible juive (la Septante) ainsi que du Nouveau Testament, rédigé originellement en grec. On parle à propos de ce type de traduction de Vetus latina, (« vieille latine »). Au iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vulgate-de-saint-jerome/#i_5727

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « Les apocryphes de l'Ancien Testament »  : […] Le mot grec apokrypha , dérivé du verbe kryptein , « cacher », signifiait à l'origine « choses cachées » ; il s'appliquait plus précisément aux livres « cachés » ou « secrets » de par leur contenu. Pour les juifs, l'adjectif « caché » imputé aux livres saints n'était pas péjoratif. Ils disaient « cachés », en hébreu guenûzim – de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-apocalyptique-et-apocryphe/#i_5727

BIBLE - Les traductions

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 3 150 mots

Dans le chapitre « La Vulgate »  : […] C'est après avoir entrepris de réviser la traduction latine du Nouveau Testament puis de traduire l'ensemble de l'Ancien Testament à partir du texte grec des Hexaples d'Origène que saint Jérôme, en 391 environ, reprit ce second projet mais en travaillant alors sur le texte original, hébreu ou araméen. Cette version juxta hebraica veritatem , en dépit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-traductions/#i_5727

DAMASE Ier saint (304 env.-384) pape (366-384)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 559 mots

Pape d'origine espagnole, Damase est né vers 304 à Rome, et mort le 11 décembre 384 dans cette même ville. Il occupe une charge de diacre sous le règne de son prédécesseur, le pape Libère (352-366), et accompagne celui-ci en exil lorsque l'empereur Constance II le déporte de Rome pour son refus de l'arianisme, doctrine qui niait la consubstantialité du Christ. Damase retournera cependant à Rome […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damase-ier/#i_5727

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature chrétienne

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 6 338 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'exégèse »  : […] L'exégèse des textes bibliques se faisait dans l'Antiquité chrétienne sous deux formes différentes : d'une part, le commentaire continu du texte scripturaire, méthode héritée à la fois du rabbinisme et de la philologie alexandrine ; d'autre part, l'homélie, c'est-à-dire le commentaire oral d'un texte biblique dans l'assemblée liturgique, méthode héritée à la fois des synagogues judaïques et des di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/latines-langue-et-litterature-la-litterature-chretienne/#i_5727

PATRISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 8 815 mots

Dans le chapitre « L'histoire de la littérature chrétienne antique »  : […] En cessant d'être une partie de la théologie, la patristique, on l'a vu, est devenue histoire des dogmes. Mais elle a également donné naissance à une autre discipline historique, l'histoire de la littérature chrétienne antique. Il est remarquable, d'ailleurs, que cette préoccupation d'histoire purement littéraire a toujours existé depuis le iv e   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patristique/#i_5727

RUFIN D'AQUILÉE (340 env.-410)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 369 mots

Né à Concordia aux environs d'Aquilée (Vénétie), Tyrannius Rufinus étudia à Rome, puis, attiré par la vie monastique, il se retira dans un couvent près d'Aquilée, où vint le rejoindre Jérôme, qui avait été son condisciple. Il effectua ensuite en compagnie d'une noble Romaine, Mélanie l'Ancienne, une visite des déserts d'Égypte où vivaient les plus célèbres ascètes. Il fréquenta pendant six ans Did […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rufin-d-aquilee/#i_5727

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LARDET, « JÉRÔME saint (347 env.-419/20) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome/