ISAÏE (VIIIe s. av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Isaïe (ou Esaïe), dont le nom signifie « Yahvé est salut », est un des plus célèbres prophètes d'Israël, comme l'attestent déjà l'Église primitive et les milieux esséniens (les découvertes de Qumrān, près de la mer Morte, ont permis de retrouver divers manuscrits d'Isaïe, dont un rouleau complet en 1947). Ce qui frappe d'emblée chez ce prophète, c'est sa grandeur : autorité de l'homme qui parle d'égal à égal avec les souverains de Juda, noblesse de son style, un des plus classiques de l'Ancien Testament, majesté de Yahvé, le Dieu d'Israël, dont il est le porte-parole.

On admet généralement aujourd'hui que les disciples d'Isaïe ont pendant plusieurs siècles recueilli, annoté et souvent abondamment complété ses oracles, de sorte que son livre constitue une véritable bibliothèque prophétique, dont les éléments les plus récents datent du ive siècle ou du iiie siècle avant J.-C. On distingue trois parties principales dans cette anthologie : les chapitres i à xxxix, dont les déclarations importantes, surtout dans les chapitres i à xii et xxviii à xxxi appartiennent à Isaïe lui-même et placent Juda devant l'imminence du jugement de Dieu ; les chapitres xl à lv, attribués à un prophète anonyme, appelé par les spécialistes le Second-Isaïe, qui vit au temps de l'exil et annonce à ses contemporains leur prochaine libération ; les chapitres lvi à lxvi, œuvre d'un Troisième-Isaïe (ou de plusieurs auteurs), situés après le retour des Juifs en Palestine, qui dénoncent leurs péchés et évoquent en même temps la restauration de Jérusalem.

Livre d'Ésaïe, enluminure

Livre d'Ésaïe, enluminure

Photographie

Lettrine enluminée du premier chapitre du livre d'Ésaïe. Bible de Saint-Sulpice de Bourges, vélin, XIIe siècle. Bibliothèque municipale de Bourges, France. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Si chacun de ces ensembles présente ses particularités (style, langue, contexte politique, perspectives religieuses), ils mettent cependant tous en évidence la grandeur de Yahvé, sa maîtrise sur l'histoire et sur la nature, son souci de faire connaître sa gloire à l'univers entier.

À cet égard, les contin [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ISAÏE ( VIII e s. av. J.-C.)  » est également traité dans :

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 682 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le prophétisme »  : […] Un esprit similaire anime la prédication des deux premiers « prophètes écrivains ». Si celle d'Amos, le Judéen (750 av. J.-C.), n'a pas de lien direct avec le Nord, où cependant il exerça sa prédication rude et populaire, au point que son influence se retrouvera seulement quelques décennies plus tard en Juda chez Isaïe et Michée ; celle d' Osée, en revanche, est profondément enracinée dans les tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-livres-de-la-bible/#i_8973

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « Alliance et fidélité dans la Bible »  : […] Nous avons pris l'habitude de parler globalement de « la foi biblique », de « la foi chrétienne », de « la foi juive »..., en supposant que le mot « foi » résume la totalité du rapport de l'homme à Dieu. Il n'existe pas de mot en hébreu qui corresponde à cette acception. Les seuls termes capables d'évoquer dans sa totalité le message biblique sont ceux qui se rapportent non pas aux attitudes de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_8973

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La civilisation hébraïque au viiie siècle »  : […] Malgré le schisme politique, la vie n'est guère différente en Israël et en Juda. L'économie est fondée sur l'agriculture (céréales, vignes, oliveraies). L'élevage est pratiqué de façon intensive pour approvisionner les villes nouvelles ou rénovées : Mizpa, Meggido, Debir, Lakish, Samarie, Jérusalem. Dans ces villes – les fouilles du xx e  siècle o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_8973

PROPHÈTES D'ISRAËL

  • Écrit par 
  • Robert MARTIN-ACHARD
  •  • 4 177 mots

Dans le chapitre « Le prophétisme classique »  : […] La tradition biblique accorde à Abraham (Gen., xx ) et à Moïse (Os., xii  ; Deut., xviii ) le titre de prophète (pour la théologie judéo-chrétienne, ils inaugurent la successio prophetica ) et rappelle ainsi le lien qui existe entre le mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetes-d-israel/#i_8973

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert MARTIN-ACHARD, « ISAÏE (VIIIe s. av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaie/