ISAÏE (VIIIe s. av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Troisième- ou Trito-Isaïe et autres auteurs d'après l'exil

Le ou les auteurs des chapitres lvi à lxvi se situent après l'exil ; le Temple est reconstruit et la communauté jérusalémite connaît une période de relâchement et de découragement. Les promesses divines tardent à se réaliser ; il s'ensuit diverses défaillances et une certaine inquiétude. Le message des continuateurs de l'école isaïenne, comme celui du prophète Malachie au ve siècle, permet de comprendre combien une réforme du judaïsme se révèle nécessaire ; elle sera entreprise un peu plus tard par Esdras et Néhémie.

Parmi les textes de la fin du Livre d'Isaïe, signalons une longue complainte collective (chap. lxiii et lxiv), une leçon sur le véritable jeûne réclamé par Yahvé (chap. lviii), des promesses adressées à Jérusalem, qui rappellent le message du Second-Isaïe et constituent une sorte de théologie sioniste (chap. lx à lxii).

Il faut encore noter une œuvre tardive – elle date du ve ou du ive siècle probablement et annonce le genre apocalyptique –, formée par les chapitres xxiv à xxvii d'Isaïe et appelée « la grande apocalypse ». Il s'agit d'un ensemble complexe, sorte de cantate ou de liturgie prophétique, qui célèbre l'humiliation définitive de la cité du mal (peut-être Babylone, détruite en 485 par Xerxès) et annonce le jugement du monde, l'établissement du règne de Dieu et la victoire de Yahvé sur les puissances célestes et terrestres. L'auteur y affirme en particulier le triomphe du Dieu d'Israël sur la mort (chap. xxv). Cette apocalypse confirme à sa manière la prédication du premier Isaïe en exaltant la gloire de Yahvé et sa souveraineté sur toute autre réalité.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ISAÏE ( VIII e s. av. J.-C.)  » est également traité dans :

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 682 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le prophétisme »  : […] Un esprit similaire anime la prédication des deux premiers « prophètes écrivains ». Si celle d'Amos, le Judéen (750 av. J.-C.), n'a pas de lien direct avec le Nord, où cependant il exerça sa prédication rude et populaire, au point que son influence se retrouvera seulement quelques décennies plus tard en Juda chez Isaïe et Michée ; celle d' Osée, en revanche, est profondément enracinée dans les tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-livres-de-la-bible/#i_8973

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « Alliance et fidélité dans la Bible »  : […] Nous avons pris l'habitude de parler globalement de « la foi biblique », de « la foi chrétienne », de « la foi juive »..., en supposant que le mot « foi » résume la totalité du rapport de l'homme à Dieu. Il n'existe pas de mot en hébreu qui corresponde à cette acception. Les seuls termes capables d'évoquer dans sa totalité le message biblique sont ceux qui se rapportent non pas aux attitudes de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_8973

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La civilisation hébraïque au viiie siècle »  : […] Malgré le schisme politique, la vie n'est guère différente en Israël et en Juda. L'économie est fondée sur l'agriculture (céréales, vignes, oliveraies). L'élevage est pratiqué de façon intensive pour approvisionner les villes nouvelles ou rénovées : Mizpa, Meggido, Debir, Lakish, Samarie, Jérusalem. Dans ces villes – les fouilles du xx e  siècle o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_8973

PROPHÈTES D'ISRAËL

  • Écrit par 
  • Robert MARTIN-ACHARD
  •  • 4 177 mots

Dans le chapitre « Le prophétisme classique »  : […] La tradition biblique accorde à Abraham (Gen., xx ) et à Moïse (Os., xii  ; Deut., xviii ) le titre de prophète (pour la théologie judéo-chrétienne, ils inaugurent la successio prophetica ) et rappelle ainsi le lien qui existe entre le mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetes-d-israel/#i_8973

Pour citer l’article

Robert MARTIN-ACHARD, « ISAÏE (VIIIe s. av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaie/