ÉZÉCHIAS, roi de Juda (-715 env.-env.686)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On estime généralement que le règne d'Ézéchias, treizième roi de Juda à Jérusalem, dura de 715 à environ 686 av. J.-C., mais des incohérences dans les écrits bibliques et cunéiformes assyriens donnent une grande variété de dates possibles.

Fils d'Achaz, Ézéchias règne à une époque où l'Empire assyrien renforce son contrôle de la Palestine et de la Syrie. Son père a placé le royaume de Juda sous la suzeraineté assyrienne en 735 av. J.-C. Ézéchias a peut-être participé à une rébellion contre le roi Sargon II d'Assyrie (721-705 av. J.-C.), que les Assyriens écrasent apparemment en 710. À l'accession de Sénnachérib (705-681 av. J.-C.), de nouvelles rébellions éclatent dans tout l'Empire assyrien. Ézéchias prend sans doute la tête de la révolte en Palestine, qui comprend alors les cités-États d'Ascalon et Eqron, avec le soutien de l'Égypte. En préparant l'incontournable campagne visant à reprendre la Palestine, Ézéchias consolide les défenses de sa capitale, Jérusalem, et fait creuser le célèbre tunnel de Siloé (II Rois, xx, 20 et II Chron. xxxii, 30), qui apporte les eaux du Gihon jusqu'à un réservoir à l'intérieur des murs de la ville.

Sénnachérib finit par vaincre la rébellion en 701 av. J.-C. Il envahit le royaume de Juda, s'empare de ses villes fortifiées, et place la plus grande partie de son territoire sous le contrôle de Royaumes voisins. Pendant que Sénnachérib assiège la ville de Lachish, Ézéchias essaie d'éviter la capture à Jérusalem en s'acquittant d'un lourd tribut d'or et d'argent auprès du roi assyrien, qui demande quand même la capitulation sans condition de la ville. Jérusalem aurait alors été sauvée par une miraculeuse épidémie de peste qui aurait décimé l'armée assyrienne. Cet épisode fit naître dans le royaume la croyance que Jérusalem était inviolable, en tout cas jusqu'à la chute de la ville un siècle plus tard aux mains des Babyloniens. Le livre des Rois donne des dates contradictoires de l'invasion de Sénnachérib, et il se peut qu'il ait envahi le royaume de Juda une seconde fois vers la fin du règne d'Ézéchias.

Dans ses réformes religieuses, Ézéchias affirme les traditions et les pratiques héritées des Hébreux par opposition aux cultes, importés, des dieux assyriens. Il œuvre ainsi pour l'indépendance à la fois politique et religieuse du royaume de Juda, mais la catastrophe de 701 av. J.-C. fait naître chez son peuple le désir d'un roi idéal qui restaurerait l'âge d'or de David.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  ÉZÉCHIAS, roi de Juda (~715 env.-env.686)  » est également traité dans :

ISAÏE (-VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert MARTIN-ACHARD
  •  • 2 208 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le premier Isaïe »  : […] Citoyen de Jérusalem, à laquelle il est profondément attaché, marié et père de plusieurs enfants, aux noms symboliques (ainsi Shear Yashub : « un reste reviendra »), Isaïe est issu d'une grande famille – la tradition rabbinique en a fait un parent du roi – et a fréquenté les milieux des « sages » ou fonctionnaires de l'État, dont il utilise le voca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaie/#i_21157

MICHÉE LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 510 mots

Le prophète biblique Michée (en hébreu, mikah , peut-être abréviation de mika - Yah , « connu de Yahvé ») est mentionné dans deux sources. D'abord dans le livre qui porte son nom : il était né à Moréshet, dans la Shéphélah ( i , 1), région proche de la Philistie et envahie par les Assyriens ( i , 10-15) ; et il se manifesta, entre ~ 740 et ~ 687, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-michee/#i_21157

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 605 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'époque monarchique (de la fin du xie siècle à 587 av. J.-C.) »  : […] Saül, devenu roi, s'établit à Gibéah (Tell el-Foul), située à 6 km au nord de Jérusalem, qu'il fortifia. Battu par les Philistins, il réussit à redresser la situation et décida, alors, de constituer un corps permanent de mercenaires grâce auquel il put éloigner la menace que les peuples voisins (Araméens au nord, Ammonites, Moabites et Édomites à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_21157

ROIS LIVRES DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 974 mots

Dans la Bible, les deux livres des Rois font suite aux deux livres de Samuel. Ils rapportent l'histoire des rois de Juda et d'Israël de la mort de David (~ 970) à la ruine de Jérusalem (~ 586) et ils doivent leur titre à ce contenu. Dans la Bible hébraïque, qui reflète la disposition primitive, ils ne formaient qu'un seul livre. La division artific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-des-rois/#i_21157

Pour citer l’article

« ÉZÉCHIAS, roi de Juda (-715 env.-env.686) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ezechias/