ISAÏE ASCENSION D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ouvrage biblique pseudépigraphique, dont le titre est connu par une édition éthiopienne du ve siècle, seule version intégrale de ce livre parvenue jusqu'à nous. Il existe des fragments en grec, en copte, en latin et en vieux slavon. L'œuvre complète se compose de trois ouvrages séparés ; la dernière version, due à un chrétien, parut au iie siècle. La première partie, intitulée « Le Martyre d'Isaïe », est un midrash de l'histoire de Manassé (II Rois, xxi), qui fut peut-être d'abord écrit en hébreu ou en araméen au début du ier siècle. Il parle de la mise à mort légendaire (dont la Bible ne dit rien) du prophète Isaïe par Manassé, roi de Juda, et contient de larges passages démonologiques. La deuxième partie, « Le Testament d'Ézéchiel », est un ouvrage chrétien de la fin du ier siècle ; l'Antéchrist y est conçu comme l'esprit habitant l'empereur Néron (54-68), dont les persécutions à l'égard des chrétiens étaient la réalisation, pensait-on, du chaos précédant la venue d'un âge messianique. Le troisième ouvrage, appelé « L'Ascension (ou la Vision) d'Isaïe », fut également écrit par un auteur chrétien au début du iie siècle ; il contient une description des sept degrés du ciel, parallèle à celles du Second Livre d'Énoch et du Nouveau Testament.

Les deux parties chrétiennes de ce livre sont des apocalypses, bien qu'elles rapportent certains détails historiques concernant l'Église de la fin du ier siècle qui concordent avec les descriptions que l'on trouve dans la IIe Épître de Pierre, la IIe Épître de Paul à Timothée et dans les lettres de Clément de Rome. La légende des martyrs de la partie juive a été mise en relation avec la tradition des persécuteurs royaux liés à Antiochus IV Épiphane (~ 175-~ 164/63) ; cependant, les détails du martyre d'Isaïe peuvent être l'illustration de l'assimilation par le judaïsme du mythe du martyre d'Adonis. Selon d'autres interprètes, « Le Martyre d'Isaïe » aurait été écrit par un membre de la secte essénisante des juifs de Qumrān qui voyaient en Isaïe l'image même de leur chef, le Maître de Justice.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  ISAÏE ASCENSION D'  » est également traité dans :

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « Les apocryphes au sens large »  : […] Les savants qui, du xvi e au xviii e  siècle, ont établi des recueils d'apocryphes du Nouveau Testament, s'en sont tenus à la définition stricte utilisée jusqu'ici. Mais, en 1866, Hilgenfeld rompit avec cette tradition en publiant un Novum Testamentum extra canonem receptum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-apocalyptique-et-apocryphe/#i_11183

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 768 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Décadence du catharisme »  : […] Le catharisme du xiv e  siècle, on l'a déjà vu à certains indices, n'est plus celui, dynamique et vigoureux, du xii e  siècle et de la première moitié du xiii e . Il est à ce point dégénéré qu'il en a perdu toute qualification. En Languedoc, l'arm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathares/#i_11183

ESSÉNIENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 224 mots

La secte juive des esséniens, fondée vers ~ 150 et qui disparaîtra deux siècles plus tard vers 68 après J.-C., a bénéficié d'une connaissance nouvelle avec la découverte, depuis 1947, d'un nombre important de manuscrits recueillis lors des fouilles du Khirbet Qumrān, sur la rive nord-ouest de la mer Morte. Les textes ont ranimé les querelles autour d'une thèse qu'Ernest Renan avait ainsi formulée  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esseniens/#i_11183

Pour citer l’article

« ISAÏE ASCENSION D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascension-d-isaie/