SONNABEND ILEANA (1914-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ileana Schapiro est née le 28 octobre 1914 à Bucarest dans une famille roumaine très aisée. Le parcours de celle dont le nom fut étroitement lié à la diffusion du pop art croise celui d'un des plus grands galeristes new-yorkais, le Triestin Leo Castelli, alors employé des assurances en mission en Roumanie. Elle est âgée de dix-sept ans et l'épouse l'année suivante en 1932 et, en guise d'alliance, préférera une aquarelle de Matisse. Le couple s'installe à Paris et fréquente l'intelligentsia surréaliste. Associés à René Drouin, ils ouvrent une galerie place Vendôme à l'aube de la Seconde Guerre mondiale, avec une exposition de la toute jeune surréaliste Leonor Fini. Avant de se réfugier à New York pour fuir le nazisme sur les conseils du père d'Ileana, ils exposent à Paris Meret Oppenheim et Max Ernst.

Dans la métropole américaine, il leur faut tout reconstruire mais ils progressent vite. Après quelques expositions, Leo Castelli ouvre sa propre galerie en 1957. Ses liens avec Ileana, bien que renforcés par la naissance de leur fille Nina, finissent par se distendre, et leur divorce est prononcé en 1959. Cette année-là, Ileana ouvre son propre espace et rencontre son second mari, Michael Sonnabend (décédé en 2001 à l'âge de cent un ans). Ensemble, ils ouvrent la galerie Sonnabend en 1962 à Paris, quai des Grands-Augustins. Elle est appelée à devenir la tête de pont de l'art américain d'avant-garde en Europe. La première exposition de Jasper Johns (découvert par Castelli) y est organisée. Tous les artistes « pop » qu'Ileana Sonnabend expose, d'Andy Warhol à James Rosenquist et Claes Oldenburg en passant par [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique d'art, historienne de l'art spécialisée en art écologique américain

Classification

Pour citer l’article

Bénédicte RAMADE, « SONNABEND ILEANA - (1914-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ileana-sonnabend/