CONSTANTINOPLE IIe CONCILE DE (553)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'histoire compliquée du IIe concile de Constantinople est à situer dans la suite des querelles, théologiques et politiques, qui s'élevèrent en Orient après le concile de Chalcédoine (451). Celui-ci avait défini l'existence dans le Christ de deux natures, humaine et divine. Des partisans attardés de saint Cyrille d'Alexandrie, attachés à sa formule de l'« unique nature », refusent obstinément la doctrine de Chalcédoine, où ils voient du nestorianisme. Alors s'établit à Antioche une hiérarchie monophysite (avec Sévère d'Antioche), opposée aussi bien à l'autorité du basileus de Constantinople qu'à l'orthodoxie chalcédonienne.

Empereur depuis 527, Justinien, dont il faut admirer la sincère piété et la compétence théologique aussi bien que les qualités d'administrateur, d'homme de guerre, de législateur et de bâtisseur (notamment de Sainte-Sophie), veut renforcer l'unité de l'Empire sur la base de l'unité de la foi. Monarque théocratique et gardien de l'orthodoxie, il se croit le droit et le devoir d'intervenir souverainement dans les affaires ecclésiastiques et les problèmes théologiques : César est pape ! Sous l'influence de Théodora, l'ambitieuse et intrigante impératrice, secrètement acquise aux monophysites, il va essayer de se concilier ceux-ci et de leur faire accepter Chalcédoine, en leur montrant que la doctrine du concile n'est pas nestorienne et qu'elle peut être comprise dans un sens acceptable pour des disciples de saint Cyrille.

À cette époque, des choses graves se passent à Rome. Le pape Agapet étant mort subitement lors d'un séjour à Constantinople (536), et son successeur Silvère ayant été expulsé par Bélisaire sur l'ordre de Justinien, le diacre romain Vigile, apocrisiaire (représentant du pape) à Constantinople, sout [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CONSTANTINOPLE II e CONCILE DE (553)  » est également traité dans :

CONCILE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 669 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les conciles œcuméniques »  : […] Si étonnant que cela puisse paraître, il n'existe pas de liste officielle des conciles reconnus comme œcuméniques par l'Église catholique. Cette indétermination, qui laisse une certaine latitude d'interprétation concernant l'œuvre des conciles, a d'ailleurs sans aucun doute une signification œcuménique. Tel concile, purement oriental, comme celui d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile/#i_18671

JUSTINIEN Ier (482-565)

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS
  •  • 2 243 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'empire assailli et défendu »  : […] Ayant les mains libres du côté de la Perse, Justinien commença méthodiquement par reprendre l'Afrique aux Vandales, dont les flottes auraient pu compromettre la sécurité de ses communications maritimes (533-534). Puis, sous prétexte de venger l'assassinat de la régente Amalasonthe (535), il s'attaqua au royaume ostrogoth d'Italie. En 540, Bélisaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justinien-ier/#i_18671

ORIGÈNE (185-253/54) & ORIGÉNISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 5 513 mots

Dans le chapitre « Les querelles en Orient au VIe siècle »  : […] Dans certains milieux monastiques, l'origénisme resta en honneur. On retrouve des moines fervents origénistes à la Nouvelle Laure, fondée en 507 à une vingtaine de kilomètres de Jérusalem. Les réactions contre cette tendance doctrinale et les luttes qui agitèrent les milieux monastiques à partir de 514 eurent pour conséquence un édit de l'empereur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origene-et-origenisme/#i_18671

VIGILE (fin Ve s.-555) pape (537-555)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 626 mots

Né à la fin du v e  siècle à Rome, Vigile, de famille noble, devient diacre romain. En mars 536, il part en mission à Constantinople aux côtés du pape Agapet I er (535-536), dans une vaine tentative pour dissuader l'empereur Justinien de se lancer à la reconquête de l'Italie. Agapet I er meurt à Constantinople le 22 avril de la même année et V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vigile-pape/#i_18671

Pour citer l’article

Pierre Thomas CAMELOT, « CONSTANTINOPLE IIe CONCILE DE (553) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iie-concile-de-constantinople/